Page content

Types De Marijuana - Sativa, Indica Et Ruderalis

Toutes les variations de plants de Cannabis ne sont pas exactement les mêmes et se déclinent également en variété mâle ou femelle. Certains sont hauts et fins, d’autres sont petits et épais, et d’autres sont encore plus petits.

Le plant de Cannabis est aussi connu pour sa nature dioïque, signifiant qu’il se décline en colonies distinctes de plants mâles et femelles. C’est une des raisons pour laquelle les cultivateurs ont des problèmes avec les plants mâles envahissant une salle de culture. En plus des plants mâles et femelles, les producteurs et les cultivateurs sont susceptibles de se heurter (et de créer!) des plants hermaphrodites ou androgynes.

Quelque soient les espèces que vous choisissez de cultiver au final, c’est une bonne idée d’acquérir une connaissance basique sur les variation et les différences entre les plants mâles et femelles. Vous devriez également comprendre les raisons de pourquoi il faut les séparer.

Lorsque vous savez ces choses, vous pouvez prendre la meilleure décision pour vos propres habitudes de culture.

Le Cannabis Sativa

Le Cannabis SativaLa première (et sans doute la plus courante) des espèces est appelée Cannabis Sativa. Dans le domaine du cannabis, le Sativa est une plante très large, avec une hauteur atteignant n’importe où de 6.5 à 19.6 pieds (2-6 mètres). Il n’est pas particulièrement dense avec ces feuilles, en revanche, il est beaucoup plus impressionnant de part sa taille.

Les feuilles des espèces sativa sont délicates, les graines sont douces, sans aucune tâche ou marbrure. Le Sativa est relativement lent à fleurir et il est moins affecté par les changements de cycle de lumière que les autres espèces de cannabis. Le Sativa est généralement présent en dessous d’une latitude 30° N, à des endroits comme l’Inde, la Thaïlande, le Nigeria, le Mexique, et la Colombie.

Comme pour la plupart des espèces de Cannabis, le Sativa est habituellement séché, durci et transformé en herbe à faible humidité pour être consommé. Il est fumé ou vaporisé, et ses effets peuvent varier suivant la souche et la présence d’ingrédients actifs, le Sativa est plus connu pour faire « planer” ces utilisateurs plutôt que de les “défoncer”.

Cela signifie qu’il a plus un effet énergisant et stimulant, en opposition à l’effet “assommant” fréquemment rencontré avec les souches Indica. Le Sativa est connu pour son ratio THC/CBN élevé, les deux ingrédients actifs primaires du cannabis. À cause de cela, le Sativa est moins souvent suggéré pour un usage médical, bien qu’il eu été utilisé historiquement à des fins médicales dans la médecine Ayurvédique.

Le Cannabis Indica

Le Cannabis Indica

Le Cannabis Indica est significativement plus dense que le Sativa, mais il est plus petit, stagnant entre 3.2-9.8 pieds (1-3 mètres) de haut en moyenne. Le feuillage luxuriant est composé de feuilles plus rondes et robustes que le Sativa, qui a une apparence plus anguleuse. Les graines sont très similaires, avec une couleur marbrée et une surface douce.

La floraison intervient plus rapidement pour les variétés Indica que pour les Sativa, et ils sont plus sensibles aux changements de cycle de lumières qui induisent la floraison. On les trouve le plus souvent au dessus la 30°N, dans les pays tels que le Népal, la Lybanie, le Maroc, et l’Afghanistan.

Les fleurs et les bourgeons Indica sont plus proches les uns des autres que les fleurs et les bourgeons des Sativa, et plus collant et résineux en comparaison. L’Indica est une variété traditionnellement choisie pour faire du hashish, en partie à cause de son volume important de résine. L’effet de la drogue de l’Indica donne le sentiment d’être “défoncé”, à cause de la quantité élevée de CBN dans le plant. Parfois il y a même plus de CBN que de THC dans le plant.

Le Cannabis Ruderalis

Le Cannabis Ruderalis

Des premières variétés, le Cannabis ruderalis est la moins connue. Ce n’est pas à cause de sa taille, bien que le ruderalis soit extrêmement petit, d’une hauteur d’environ 11.8-23.6 pouces (30-60 centimètres). Comme l’Indica, le Ruderalis a un feuillage remarquablement épais.

Le Ruderalis à un cycle de floraison extrêmement tôt et rapide car il pousse plus au nord que tous les autres types de marijuana et donc, n’a pas le luxe d’avoir beaucoup de temps pour maturer avant les coups de froid. Le Ruderalis est utilisé pour produire des autofleurissantes. Lisez-en davantage sur les graines de marijuana autofleurissantes.

Le Ruderalis est moins bien connu car ce n’est pas un bon psychotrope. Il est principalement utilisé comme une source additionnelle de matériel génétique par les éleveurs et les cultivateurs. De cette manière, les hybrides qui fleurissent précocement peuvent être élevés, et certaines souches peuvent être modifiées de manière à pouvoir pousser dans des climats nordiques.

Qu’est-ce qu’un hybride?

Qu’est-ce qu’un hybride

Dans l’élevage et la culture moderne de cannabis, il y a un grand nombre de variétés disponibles. Plusieurs années de mixage et d’hybridation intenses ont crée un large spectre à travers ces trois variétés primaires.

Les différents mélanges ont tous des caractéristiques différents, parcourant toute la gamme de possibilités en relation avec les cycles de floraison, le rendement, les ratios CBN:THC, la résistance aux maladies, et autres. En général, l’intérêt d’un plant hybride est de combiner les caractéristiques positives provenant de différentes souches.

Les différences clés entre l’Indica et le Sativa sont la hauteur des plants, l’espacement entre les bourgeons, la taille et la forme des feuilles, l’odeur, la qualité de la fumée, et leurs propres propriétés physiques. En général, l’Indica est plus touffu et robuste alors que le Sativa est long et fin.

Les plants de cannabis mâles

Les plants de cannabis mâles

Quand les plants de cannabis mâles ont fini de maturer, le processus de floraison apparait au travers du plant. Des petites grappes (de courtes tiges de fleurs) se forment à la base même de la fleur. Quand les fleurs s’ouvrent, le plant relâche une charge de pollen dans l’air qui colle et qui est absorbée par le pistil du plant femelle.

C’est l’explication basique du procédé de fertilisation et de reproduction chez les plants de cannabis. Cela peut être difficile de distinguer les plants mâles et femelles à certains moments, mais d’habitude, les mâles ont un développement sexuel plus jeune.

Les plants de cannabis femelle

Les plants de cannabis femelles

Comme les plants de cannabis mâle, les femelles matures produiront aussi des grappes. Dans le cas des plants femelles, les grappes sont un mélange de petits pistils et de calices. Dans chaque calice, il y a un ovule, qui est le récepteur du pollen provenant du plant mâle.

Quand les grains de pollen s’attachent à un pistil, la tige de pistil pousse alors dans le calice, et le plant est fertilisé. Le calice est lui-même le site ou les graines de cannabis sont crées après la fertilisation.

Chaque graine aura un mélange des caractéristiques venant des deux plants parents, tels que les autres instances de reproduction sexuelle. La seule fois où ce ne sera pas le cas est si les plants parents sont identiques, comme c’est le cas avec certains clones purs ou des hybridations spécifiques.

Les plants de cannabis hermaphrodites

Les plants de cannabis hermaphrodites

Bien que ce soit rare de tomber dessus dans la nature, beaucoup de cultivateurs peuvent être exposés à l’existence des plants hermaphrodites, qui sont, des plants qui contiennent à la fois les organes sexuels mâle et femelle. Ces sortes de plant peuvent fertiliser d’eux-mêmes, ce qui est à la fois intéressant et potentiellement utile dans une perspective d’élevage.

En général, un plant de cannabis hermaphrodite tombe sur l’un des trois point dans le spectre sexuel. Si le plant est principalement fait de fleurs mâles ou a un nombre à peu près égal en fleurs mâles et femelles, c’est probablement peu utile pour le cultivateur. En revanche, si l’hermaphrodite est principalement composé de fleurs femelles, il faut le conserver.

Le pollen provenant de ces plants peut être utile, et certains cultivateurs collectent le pollen car même si c’est une reproduction provenant de la partie mâle, le pollen hermaphrodite est génétiquement femelle, et produire des fleurs femelles.

Télécharger mon guide gratuit de culture de marijuana sur ce lien pour plus d’astuces de culture

Dans les années 70, les souches d’Indica étaient ramenés aux USA et mélangé avec les plants de  Sativa déjà présents, ce qui amena une longue chaine d’élevage et d’expérimentation avec la culture et l’hybridation de cannabis.

C’est important de noter que, malgré les différences entre toutes ces variétés de cannabis, elles sont essentiellement une espèce. Elles peuvent être élevée ensemble. Les noms Indica et Sativa réfèrent aux régions d’où sont originaires les plants. On retrouve la même idée dans d’autres agricultures, où dans l’élevage de chiens, où il y a une immense différence d’apparence, mais où les espèces sont les mêmes.

Le Sinsemilla

Le Sinsemilla

Beaucoup de cultivateurs ne veulent pas du tout de graine dans leurs plants, même s’il y a toujours des exceptions. Il est grandement recommandé de garder les pièces de cultures et le pollen mâle aussi éloigné que possible comme cela peut fertiliser très rapidement les plants. Le rendement chutera sensiblement et le goût du plant sera ruiné.

En général, il est hautement souhaitable d’avoir des plants femelles dépollinisés, car il y a plus d’énergie dévouée à la production de cannabinoïdes et les bourgeons ont plus de valeurs pour les cultivateurs, au lieu de s’étendre sur la reproduction sexuelle des organes et des graines. Les plants dépollinisés ont plus de sucre, de THC, et ont des fleurs plus denses et plus odorantes. C’est idéal, surtout pour les usages médicaux, où l’efficacité est vraiment importante quelque soit le patient qui a besoin de l’ingrédient actif.

Merci de votre lecture. Veuillez s’il vous plait laisser des commentaires ou des questions ci-dessous et n’oubliez pas de télécharger ma bible gratuite de culture.

Robert

Comment Section

0 réflexions sur “Types De Marijuana - Sativa, Indica Et Ruderalis

Laisser un commentaire


*