Page content

Sélectionner Les Graines Selon Le Niveau de THC et la génétique

La marijuana est évidemment connue pour ses effets sur les gens lorsqu’ils la fument. Alors d’où cet effet vient-il? Et comment vous assurez-vous que la qualité de votre marijuana est aussi bonne qu’elle pourrait l’être ? Tout commence avec le choix des bonnes graines. Vous devez avoir une compréhension complète et précise de comment faire pousser votre marijuana et quel genre de gènes sont les meilleurs.
Quand vous avez une souche particulièrement bonne ou une bonne saison de culture de marijuana, vous voudrez probablement stocker des graines de ce type particulier de cannabis de manière à pouvoir réitérer l’expérience plus tard.

Qu’est-ce que le THC

Qu’est-ce que le THC

Le THC, un terme qui se réfère habituellement à la tetrahydrocannabinole Delta-9, est l’ingrédient de la marijuana qui est le principal contributeur du sentiment de défonce que les fumeurs sentent. C’est légèrement déroutant pour deux raisons. Tout d’abord, il y a quelques types de THC qui ne sont pas les mêmes que le Delta-9, comme le Delta-8. Puis, le THC n’est pas le seul responsable de cet effet. D’autres composants contribuent à ce sentiment – ces éléments chimiques sont appelés Cannabinoïdes. Les cannabinoïdes incluent toutes les variations différentes de THC et fabriquent les ingrédients psychoactifs qui mène au sentiment de planage.

La marijuana est généralement faite entre 1% et 6% de THC (Delta-9) ainsi que d’autres éléments chimiques. Les autres éléments chimiques sont en général créé par contact chimique plutôt que par vaporisation.

Téléchargez mon guide gratuit de culture de marijuana  pour en savoir plus la marijuana  

Le piège avec la marijuana est que personne ne peut vraiment dire la bonne combinaison pour atteindre la meilleure ou la plus grosse défonce. Mêmes les scientifiques sont incapables de savoir quelle combinaison de cannabinoïdes donne la combinaison la plus puissante. Une partie de la raison pour cela est que le sentiment de défonce expérimenté par la marijuana ne peut pas être mesuré à l’extérieur – il peut seulement être décrit par la personne en faisant l’expérience. Cela rend la preuve de corrélations entre les différentes combinaisons d’éléments chimiques et les forces de défonces très subjective.

L’expérience est également différente pour chaque personne, même si vous prenez la même quantité de la même plante que quelqu’un. N’importe quel mélange d’émotions (habituellement l’euphorie, la joie, la paranoïa, l’insomnie ou la clarté de pensée) peut être ressenti par différentes personnes qui prennent exactement la même quantité du même type d’herbe.

 Connaître ce que vous cultivez

Connaître ce que cannabis vous cultivez

Alors en quoi cette information vous concerne, en tant que cultivateur ? Si vous demandez à n’importe quel jardinier ou agriculteur, ils vous diront que faire pousser des plants de n’importe quel type implique bien plus que de mettre une graine dans le sol et l’arroser. Pour bien réussir votre récolte souhaitée de cannabis, vous devez avoir bien plus de compréhension et d’implication. Ne soyez pas surpris si votre première récolte n’est pas aussi grosse que ce que vous aviez prévu – c’est normal et vous allez continuer de vous améliorer encore et encore.

En particulier si vous n’avez jusqu’à présent rien fait de plus que de vous occupez de quelques plantes d’intérieur sur le bord de votre fenêtre. Vous aurez alors des problèmes imprévus au début. Continuez quand même et en quelques saisons de culture, vous allez devenir un expert. Bien que la recherche et la préparation fassent une grosse différence, ça ne peut pas fonctionner à merveille dans réelle expérience.

Faire pousser votre propre weed est une expérience extrêmement gratifiante. Il faudra quelques essais et erreurs et vous devrez dépasser quelques échecs inévitables ; mais lorsque vous aurez enfin réussi, ce sera encore gratifiant. À chaque fois que vous verrez votre réserve d’herbe dans le congélateur, vous serez fier. À chaque fois que vous fumerez votre propre marijuana, vous vous sentirez sûr et satisfait, sachant exactement ce que vous mettez dans votre corps ainsi que son origine. Alors ne soyez pas découragé !

Si vous cherchez les meilleurs gènes, rendez-vous dans mon magasin en ligne de graines de marijuana

Chaque étape de la croissance de votre cannabis présentera de nouveaux défis. Beaucoup de menaces naitront au fur et à mesure, dont certaines auxquelles vous ne pouvez pas vous préparez. Par exemple est quand vous voulez transplanter votre plant.  C’est toujours un processus risqué comme cela pourrait choquer votre plant et même peut-être le tuer, mais cela sûrement nécessaire plusieurs fois dans la vie de n’importe quel plant de cannabis.

Une autre conséquence possible de cultiver pour la première fois est de laisser accidentellement le mauvais sexe de plante pousser, entrainant alors vos plants à produire des graines au lieu de fleurs.

Lire cet article, parmi d’autres, vous aidera à diminuer les risques de manière significative. Nous voulons vous aider à éviter de perdre votre temps et votre argent à cause d’une tentative ratée. Nous vous aiderons à atteindre votre objectif final plus rapidement et avec moins de défauts ; obtenant ainsi une grande récolte de marijuana.

L’importance de la génétique

L’importance de la génétique

La meilleure herbe vient des meilleurs gènes. Vous savez de quoi je parle : elle sent délicieusement bon, a un goût plein de saveur et est très puissante. Vous devez trouver les meilleurs gènes pour faire pousser de la marijuana supérieure. C’est cependant plus compliqué que de simplement trouver et acheter des graines de grande qualité. Il y a toujours une grande quantité de variations de graines en graines, même au sein de la même souche. Beaucoup dépend de l’environnement dans lequel les graines poussent et du soin que vous avez en cultivant vos plants.

À moins que vous ne soyez directement familiers avec les plants matures d’où viennent vos graines ou vos boutures, faire pousser de la marijuana est inévitablement imprédictible. C’est pourquoi c’est particulièrement important d’utiliser vos meilleurs plants pour récupérer les graines ou les boutures, puisqu’ils vous garantiront la qualité de votre prochaine récolte.

C’est pourquoi les gens auront, après quelques années, de meilleurs résultats avec leurs récoltes. Ils choisissent souvent les meilleurs plants de cannabis de chaque souche pour prélever les graines pour la saison suivante. Ils ont une meilleure compréhension du plant d’où elles viennent, et, par conséquent, ils peuvent améliorer leurs soins sur ce type de plant. Lire l’article sur Les meilleurs graines de marijuana en extérieur

Comment stocker des graines de marijuana

Comment stocker des graines de cannabis

Comme avec la plupart des graines de n’importe quelle plante, les graines de marijuana durent plus longtemps lorsqu’elles sont stockées dans un endroit froid et sec et dans un récipient fermé. Souvenez-vous de toujours étiqueter avec précision vos récipients. Comme les graines de cannabis peuvent durer très longtemps lorsqu’elles sont stockées correctement – la durée de plusieurs saisons de culture – il est facile d’oublier après quelques mois quelles graines sont dans quels récipients. C’est également une bonne idée d’indiquer la date sur l’étiquette. Avec quelques années d’expérience, vous pourrez voir que les graines d’une certaine année ont plus de rendement et produisent une meilleure weed que celles de d’autres années.

Si vous voulez stocker les graines pour encore plus longtemps, vous pouvez les congeler pendant deux ans ou même plus longtemps. Il est cependant important de noter que vous ne devez pas vous attendre à un succès complet de ces graines, donc il y a toujours un risque lorsque vous voulez stocker les graines pour une longue période de temps.

Que ce soit à cause d’un mauvaise stockage ou d’une autre raison, les graines de marijuana occasionnellement ne germeront pas ou ne pousseront pas. Cela peut être dû à vous ou à d’autres facteurs externes. C’est pour cela que vous devriez essayer de tester vos graines avant de les planter pour vérifier qu’elles fonctionnent correctement. Faites cela quelques semaines avant le moment où vous voulez planter pour tirer le plus de votre précieuse saison de culture.

Savoir quelles graines ne vont pas fonctionner n’est pas très difficile. Les graines vertes ou blanches sont probablement trop immatures pour germer, comme le sont la plupart des graines douces. Si vous pouvez facilement écraser une graine avec vos doigts, elles ne réussiront probablement pas à germer non plus.

Il y a deux méthodes pour tester les graines qui sont habituellement précises : couper les graines ou planter les graines. Pour la méthode de coupe : choisissez une graine foncé et cireuse et coupez la simplement en deux. Regardez s’il y a une peau verte et une substance blanche à l’intérieur.

Pour la méthode de la plantation, choisissez quelques graines et mettez là dans quelques centimètres de terre dans un petit récipient. Arrosez-les d’eau chaude. Laissez le récipient dans une pièce à température ambiante pendant approximativement une semaine et voyez si des petites pouces commencent à apparaître. Si c’est le cas, ces graines produiront probablement avec succès des plants sains de marijuana.

Lorsque vous doutez, prenez en général les graines cireuses, marrons, rondes au lieu de celles qui dont particulièrement pâles ou particulièrement foncées. Ceci étant dit, gardez à l’esprit que les autres graines ne réussiront pas à germer et pousser. La marijuana est appelée « herbe » pour une raison : comme une herbe, elle prospère très bien dans la nature – donc les graines qui finissent dispersée dans la nature pousseront entre 1 fois sur 4 et 1 fois sur 2.

Qu’est ce qu’est la sinsemilla?

Qu’est ce qu’est la sinsemilla

Si vous êtes un tant soit peu impliqué dans l’industrie de la weed, vous avez probablement entendu le terme « sinsemilla » avant. Vous savez même probablement qu’il signifie que c’est de la très bonne marijuana. Mais savez-vous d’où vient ce terme ?

« Sinsemilla » est un mot espagnol qui se traduit littéralement par « sans graines ».  Il est utilisé pour désigner les plants femelles de cannabis qui poussent jusqu’à maturité sans avoir besoin d’être fertilisés par du pollen male. Faire pousser de la marijuana sinsemilla en extérieur est presque impossible car vos plants femelles pourraient être pollinisés par des plants males éloignés de près de 2 km ! Le risque est également présent parce que vous pourriez vous tromper en déterminant le sexe ou simplement attendre trop longtemps pour séparer les males du reste de la récolte de marijuana.

Alors, pourquoi voulez-vous pour éviter la pollinisation de vos plants de marijuana femelles ? La pollinisation signifie que les plants vont utiliser leur précieuse énergie pour créer des semences au lieu de fleurs. Ce phénomène a évolué en raison de la sélection naturelle. Car une plante qui produit plus de graines est plus susceptible de se reproduire en créant de nombreuses plantes futures, passant ainsi sur ses caractéristiques. Bien que ce soit une caractéristique avantageuse pour la survie de la marijuana, ce n’est pas exactement ce que les fumeurs recherchent dans leur plantation de weed.

La marijuana, n’ayant jamais été pollinisée, produit généralement un bourgeon qui est plus résineux puisqu’il n’y a pas de graines à prendre sur la précieuse zone de floraison.

La production de semences n’est cependant pas entièrement mauvaise pour le fumeur. Si une récolte est particulièrement délicieuse ou puissante, il est extrêmement important de permettre à ces plants de produire quelques graines. Conservez ces graines correctement et étiquetez-les de façon précise afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées sur les graines qui produisent la meilleure récolte, et celles qui vaut mieux à éviter. Vous pouvez ensuite utiliser les semences qui ont produit des grands plants hautes ou des bourgeons forts et doux pour une future saison de croissance. Quand vous plantez vos bonnes graines, veillez à les traiter avec soin supplémentaire car c’est votre meilleure chance de récolter le meilleur des produits.

Merci de m’avoir lu. N’hésitez pas à laisser des commentaires ou des questions ci-dessous et n’oubliez pas de télécharger ma  bible gratuite de culture

Robert

Comment Section

Une réflexion sur “Sélectionner Les Graines Selon Le Niveau de THC et la génétique


De Fidelia sur 28 février 2017

this week the pollution problem was magnifying as China’s primary focus continued to be on economic growth. « But boycotting the games alone won’t solve the funtnmeadal problem of rampant capitalism endangering the worlds population.

Laisser un commentaire


*