Page content

La Sécurité En Cultivant De La Marijuana

Bien que la marijuana soit un commerce en plein boom, il est malheureusement toujours illégal de la cultiver dans beaucoup d’états des Etats-Unis. Pour cette raison, il est essentiel de garder votre site de culture complètement en sécurité. Il n’y a rien de plus frustrant que de faire toute la saison, seulement pour voir sa récolte découverte et détruite par les autorités. Ou pire : être identifier comme le cultivateurs et devenir victime d’une action judiciaire.

 

 

 

 

Gardez le secret, gardez le en sécurité

Gardez le secret, gardez le en sécurité

La première manière de garder votre site en sécurité – et vous pouvez déjà faire une erreur dévastatrice – est de garder un secret total. Cela ne veut pas dire de le confier seulement à vos plus proches amis et à votre famille directe. Non, cela veut dire de ne le confier à personne. Cela doit être votre objectif alors essayez de vous en rapprocher le plus possible.

Peu importe à quel point vous êtes fier de votre récolte, vous ne devriez jamais en parler. Même la police a admis que la plupart des découvertes de sites de culture viennent des paroles de quelqu’un – même vos amis pourraient vous révéler par inadvertance et le résultat sera dévastateur !

Téléchargez mon guide gratuit de culture marijuana en cliquant sur ce lien  pour plus de conseils

Sans personne le disant à quelqu’un d’autre, la plupart de sites ne sont jamais découverts par les autorités. Cela vous donner une bonne manière de garder votre opération sûre – vous êtes au volant. Tant que vous ne faites pas une erreur stupide, la probabilité de se faire attraper est de manière surprenante assez faible. La seule exception que vous pouvez faire est si vous avez un partenaire de culture – alors c’est la seule personne à qui vous pouvez en parler. N’en parler même pas une fois que c’est fini – ne leur dite tout simplement pas où vous avez eu votre weed. Ou, si vous ne les connaissez presque pas, ne leur dites même pas que vous fumez de la weed. Cela pourrait même être une erreur de laisser glisser que vous savez cultiver de la marijuana, ou de donner des conseils à quelqu’un pour cultiver.

Même si vous habitez dans un état qui autorise légalement la culture de marijuana, la menace de voleurs est toujours présente. Cependant, si vous cultivez à une distance raisonnable des chemins, il est peu probable que quelqu’un tombe sur votre récolte. Plantez votre marijuana dans un endroit où il y a déjà d’autres végétaux pour vous aider à distraire l’œil des passants.

Commander des graines

Commander des graines

Il y a une manière simple d’empêcher d’être découvert dès le début. Lorsque vous commandez vos graines de marijuana en ligne, ne les faites pas envoyer là où vous cultiverez. Si vous les faites envoyez chez vous et que vous commandez chez vous, alors votre emplacement de culture n’est plus un secret complet. Quelqu’un d’autre sait où vous cultivez. Cela enfreint la première règle de garder un secret total et est une manière évitable de vous mettre en danger.

Les banques de graines les plus légitimes offrent une « livraison invisible » comme option lorsque vous commandez, avec un coût supplémentaire. Ce coût est minimal en comparaison au risque que vous prenez en ne la choisissant pas – alors payez la différence pour cette protection supplémentaire. Si vous achetez des graines de marijuana  sur mon magasin en ligne, nous ne faisons pas payer de frais de port supplémentaires.

La livraison invisible est hautement efficace. Il y a eu des paquets qui ont été ouverts par les autorités sur leur route vers le cultivateur, et les graines elles-mêmes n’étaient toujours pas découvertes et sont arrivées sans soucis à leur destination. Choisissez la livraison invisible.

Lumière, son et odeur

Lumière, son et odeur

Cultiver de la marijuana en intérieur apporte beaucoup de risques : certains sont évidents et d’autres non. Bien que beaucoup d’entre eux impliquent des efforts supplémentaires, le résultat vaut clairement le risque. Votre sécurité et la sécurité de vos plants sont les plus importantes. Continuez à lire cet article pour apprendre comment éviter que votre salle de culture ne soit découverte.

Lampes. Les lampes de culture sont extrêmement brillantes donc vous devrez des manières d’éviter que la lumière n’attire l’attention sur votre site de culture. Vous pouvez utiliser des tissus ne laissant pas passer la lumière ou des rideaux noirs pour vos fenêtres. En ce qui concerne le son, vos lampes de culture produisent heureusement que très peu de bruit.

Son. Si le bruit de vos lampes ne sera probablement pas un risque pour votre sécurité, d’autres équipements pourraient l’être. Vos pompes à eau en particulier font beaucoup de bruit. Si vous vivez dans une maison mitoyenne ou un appartement ou que vous et votre voisin partagez le même mur, vous devrez dépenser plus pour avoir une pompe et des lampes d’une plus grande qualité qui sont absolument silencieuses.

Téléchargez mon guide gratuit de culture marijuana en cliquant sur ce lien  pour plus de conseils

Odeur. L’odeur de votre site de culture est un autre facteur qui pourrait mener à la détection de vos plants. Dans une période de temps très courte, vous deviendrez habitué à l’odeur de vos plants. C’est pourquoi il est important de vous rappeler que, même si l’odeur est désormais indétectable pour vous, elle est toujours forte pour d’autres personnes. L’odeur dépendra également de la souche que vous avez décidé de cultiver – certaines ont une odeur extrêmement forte alors que d’autres ont une odeur qui ressemble à peine à de la marijuana.

Si vous vivez dans un climat particulièrement chaud et humide où les odeurs deviennent plus fortes, vous devriez essayer de cultiver une souche connue pour son odeur faible. Allez voir sur mon magasin de graines de marijuana  pour plus de suggestions.

Si vous prévoyez de pomper l’air à l’extérieur, vous devrez trouver un moyen de contrôler les odeurs qui sont ventilées. Essayez un filtre carbone. L’air sera filtré ; ce qui enlèvera l’odeur avant qu’il ne soit dehors.

Cependant, ce n’est pas toujours suffisant donc soyez prêts à utiliser un grand volume de produit pour le contrôler des odeurs. Vérifiez les magasins hydroponiques pour trouver les plus efficaces.

Voisins curieux

Voisins curieux

Pensez toujours que vos voisins sont extrêmement curieux – car ils le sont probablement. Tout le monde l’est. N’importe qui pourrait jeter un coup d’œil par sa fenêtre et remarquer que vous rentrer une grande quantité d’équipement dans votre maison. Sauf si vous êtes un jardinier connu (de plants autres que de la marijuana), cela rendra probablement vos voisins curieux – puis suspicieux.

La meilleure manière de garder le secret, dans ce cas, est de faire pousser d’autres plants en même temps que votre marijuana. Bien que ce soit synonyme d’efforts, c’est l’alibi parfait pour expliquer votre comportement étrange. Et vous ne pouvez pas vraiment éviter d’apporter de l’équipement chez vous, donc vous avez forcément besoin d’une excuse.

Si vous ne pouvez pas cultivez d’autres plantes sur votre proche ou dans votre jardin, alors vous devez être vraiment très prudent lorsque vous déplacez du matériel dans et hors de votre maison. Soyez sûr que personne ne peut vous voir au moment où vous le faites.

 Visiteurs

Visiteurs

S’il y a la moindre possibilité que quelqu’un détecte vos plants en entrant dans votre maison, vous devez simplement vivre sans visiteurs pendant toute la durée de la période de culture. Même si votre herbe est bien cachée dans votre maison, n’importe qui pourrait se balader et tomber dessus. Pensez au moins à fermer à clé la porte de votre salle de culture pour avoir un minimum de sécurité au sein de votre maison.

Un grand nombre de cultivateurs qui se sont fait prendre l’a été par accident – un visiteur aléatoire qui est tombé sur la salle de culture et l’a dénoncée. Même si vous pensez que personne ne ferait ça, vous devriez le considérer à nouveau. Vous seriez surpris de savoir à quel point on ne peut pas faire confiance aux gens. Même des membres de la famille proche ou des meilleurs amis ont été responsables de la découverte de cultivateurs, ce qui nous ramène au point de départ : ne le dites à personne. Dites vous que si quelqu’un découvre votre nouveau hobby, il le dénoncera.

 La détection aérienne en intérieur

La détection aérienne en intérieur

Les hélicoptères sont plus fréquents que vous pourriez le penser et ils n’ont qu’un objectif : localiser les cultures illégales de marijuana. Ce n’est pas seulement par des détections visuelles en extérieur, mais aussi par des capteurs de chaleur qui peuvent détecter votre salle de culture d’intérieur. Si vous utilisez des lampes HPS, en Métal Alide ou n’importe quel autre type de lampe de culture HID, alors il y aura forcément une chaleur intense facilement détectable par ces capteurs.

Si vous achetez un système de ventilation de grande qualité, vous pouvez grandement diminuer les chances d’être détecté. Un système de ventilation enlèvera l’air chaud de vos salles de culture et l’enverra dehors (il est préférable d’installer un filtre carbone pour éviter la détection par l’odeur). Lisez l’article pour plus Comment construire une salle de culture de marijuana d’infos.

Vous pouvez choisir une forme d’éclairage qui produise moins de chaleur. Les panneaux LED et les ampoules CFL iraient dans ce sens, et sont tout de même des lampes de culture efficaces. Bien que les LED soient plus chères que les autres lampes, elles utilisent une quantité minuscule d’énergie en comparaison aux autres options d’éclairage, rendant le coût total identique. Les CFL, par contre, sont vraiment peu chères. Cependant, vous devrez en acheter un grand nombre. Les LEDS et les CFLs sont plus efficaces dans un environnement petit et plus étroit (comme un placard)

 La détection aérienne en extérieur

La détection aérienne en extérieur

Cultiver de la marijuana en extérieur vient également avec son unique lot de risques. Bien que la lumière et le son ne devraient pas poser de problème, il y a beaucoup d’autres facteurs qui entrent en jeu si vous avez décidé de cultiver de la marijuana en extérieur.

Bien que les découvertes par observation diminuent du fait du nombre croissant d’états légalisant la marijuana, c’est toujours un risque potentiel pour les cultivateurs. Vous devez donc être prudent en toutes circonstances. Vous ne pouvez pas savoir quand quelqu’un survolera votre site de culture – même les pilotes privés pourraient remarquer votre jardin en le survolant et reporter ce qu’ils ont vu.

Les hélicoptères sont parfois même équipés de technologies infrarouges et ultraviolettes qui permettent aux autorités de détecter des plants de marijuana bien que ce ne soit pas aussi précis et sensible qu’ils voudraient nous faire croire. Avoir plus de trois plants au même endroit est une mauvaise idée ; gardez vos lots de plants séparés d’au moins 50 yards pour éviter toute suspicion.

Beaucoup de cultivateurs font l’erreur de planter une grande quantité de plants dans un seul endroit. Faites un peu de maths pour calmer votre côté glouton : des plants femelles qui font 2,4m produiront entre 25 et 60 grammes de weed fumable – parfois même plus selon la durée de la saison de culture. Lorsque vous décidez combien de plants vous voulez fumer, prenez en compte qu’à peine la moitié de vos plants seront femelles. Apprenez-en plus dans l’article Les meilleurs endroits pour cultiver de la marijuana en extérieur

La détection par les chemins

La détection par les chemins

Lorsque vous marchez vers votre site de culture, vous emprunterez instinctivement la route la plus facile. Si vous utilisez cette même route à chaque fois, vous créerez inévitablement un nouveau chemin. Ce chemin attirer l’attention de n’importe qui travaillant pour les pouvoirs publics, ainsi que les chasseurs, ceux qui ramassent des champignons ou des baies et mêmes des randonneurs qui veulent simplement découvrir de nouveaux chemins.

Téléchargez mon guide gratuit de culture marijuana en cliquant sur ce lien  pour plus de conseils

La manière la plus simple d’éviter ce problème est de réduire la quantité de traces de pied sur le même chemin. Cela signifie utiliser plusieurs routes différentes au lieu d’une seule. Des chemins multiples augmenteront les chances que quelqu’un suivant les différents chemins soit confus par les différentes possibilités et n’atterrissent pas sur l’endroit que vous ne voulez pas qu’ils voient.

 La détection par l’odeur

La détection par l’odeur

Ne sous-estimez jamais l’arôme forte des plants de marijuana. Même si vous devenez habitué à cette odeur et que vous arrêtez de remarquer cette odeur, cela ne veut pas dire que d’autres personnes ne le remarqueront pas. Ce n’est pas seulement une menace par rapport aux autorités mais aussi par rapport à ceux qui sauteront sur l’occasion de voler la récolte de quelqu’un pour leur propre consommation. Parfois, l’odeur peut être senti à quelques centaines de mètres, surtout lorsqu’il y a du vent. Vous pouvez planter votre récolte à l’emplacement parfait, caché et impossible à voir, mais si vous oubliez l’odeur, cet emplacement parfait n’aurait plus aucun sens.

Une manière d’empêcher quelqu’un de détecter vos plants en les sentant et de prendre note des schémas des vents habituels. Vous pouvez très facilement trouver l’information sur internet – par exemple, les vents de l’Amérique du Sud voyagent en général depuis le sud est pendant l’été. Par conséquent, si vous plantez votre récolte à 200 yards d’une route ou d’une autoroute, dans le sens du vent, vous pourriez avoir un problème.

L’odeur  de vos plants changera au cours de la saison. Par exemple, vers les derniers jours de Juillet, vos plants devraient être autour de trois pieds de haut et émettre une odeur musquée qui est très particulière des plants à ce niveau de vie.  Heureusement, le nombre de gens qui la reconnaissent comme étant l’odeur de marijuana en train de pousser est assez faible – en général, il s’agit uniquement de personnes qui déjà ont cultivé leur propre marijuana. Mi-septembre, cependant, les choses vont devenir un peu plus risquées. N’importe qui ayant déjà fumé de la marijuana reconnaitra probablement l’odeur des bourgeons de vos plants.

Vous devriez même regarder les schémas du vent au début du printemps et à la fin de l’automne. C’est à ce moment là que le vent change de direction – pour être en toute sécurité, vous devriez prévoir que le vent puisse tourner avant que vous ayez moissonné.

Il n’y a aucun moment pendant la saison de culture où vous êtes totalement sûr de ne pas être découvert alors choisissez votre site en fonction. Ne les plantez pas dans des endroits qui peuvent être vus par beaucoup de visiteurs. Choisissez un endroit aussi sauvage que possible (en n’oubliant pas que vous devez pouvoir vous y rendre sans soucis et pouvoir arroser vos plants. Ceci étant dit, beaucoup de marijuana vient de plants qui poussent au bord de routes, même très passantes. La plupart des voitures passant à côté ne s’arrêtent pas pour admirer la végétation poussant ici, et ne remarqueront donc pas la marijuana en train de pousser.

Bon sens

Bon sens lors de la cultive de la cannabis

Tout revient finalement au bon sens. Toujours être sur vos gardes, même si vous le faites depuis des années. Il faudra encore des années avant que les Etats-Unis ne légalisent la croissance privée de marijuana donc vous aurez besoin des compétences de sécurité décrites dans cet article pendant longtemps.

Si vous restez en sécurité, vous réussirez. Bonne chance ! Et n’oubliez pas de télécharger ma bible gratuite de culture

Robert

Comment Section

0 réflexions sur “La Sécurité En Cultivant De La Marijuana

Laisser un commentaire


*