Page content

Quand Et Comment Récolter Des Plants De Marijuana Extérieur

La récolte est une autre étape cruciale de la vie de vos plants; c’est même la plus importante de toute. La récolte donne ou détruit votre résultat final, c’est donc un facteur décisif qui détermine si oui ou non, votre culture saisonnière sera considérée comme un succès.

Vous feriez une grave erreur si vous programmiez votre récolte sans avoir faire un minimum de recherche avant. Vous devez comprendre les saisons et le soleil, votre sécurité personnelle, comment préparer la récolte, et ce qui se passe réellement pendant la période de floraison. Lisez ce qui suit pour mieux comprendre de éléments qui sont important pour la récolte.

Changements de saisons

Changement de saisons cannabis

Pendant la vie de vos plants de cannabis, vous aviez un outil fondamental pour mesurer l’énergie engrangée et le temps passé : le soleil. C’est l’élément le plus consistant et le plus important quelque soit le type de jardinage. C’est aussi important à la fin qu’au début de la vie de vos plants. Quand vient l’été, vous devez recommencer à suivre le soleil et la quantité de lumière qu’il offre à vos plants de cannabis.

Au milieu de l’été, vos plants recevront environ 14 heures ou plus de soleil par jour. Dans l’hémisphère nord, le changement d’août à septembre est le moment où la quantité de soleil diminue drastiquement. Par exemple, pendant le mois de septembre, on peut s’attendre à perdre presque 90 minutes soleil par jour. C’est exactement ce changement qui fait qu’à cette période, les plants de marijuana concentrent leur énergie sur la floraison plutôt que la végétation.

Si vous vous rappelez, le procédé de sélection du sexe implique de manipuler les quantités de lumière afin de tromper les plants de cannabis mature à commencer la floraison. Cette importante réaction des plants n’est pas un accident; toutes les plantes ont de fortes capacités à distinguer le jour de la nuit. Donc quand l’été devient l’automne et qu’il y a seulement 12 à 13h de soleil par jour, le procédé de floraison démarre en quelques jours.

Télécharger mon guide gratuit de culture de marijuana sur ce lien pour plus d’astuces pour la culture

À cause de cette réaction sensible des plants de marijuana, vous pouvez les manipuler facilement afin qu’ils commencent à bourgeonner comme vous le souhaitez. Ils réagissent de la même manière à la lumière artificielle qu’a la lumière naturelle du soleil.

Cette sensibilité est la raison pour laquelle il ne faut jamais planter vos plants de marijuana dans un endroit exposé aux lampadaires ou d’autres lumières artificielles. Ils demandent des bonnes nuits sombres, exactement comme si ils étaient en pleine nature pendant l’automne. C’est pourquoi il est très simple de cultiver de la marijuana dans les endroits où il y a quatre saisons distinctes. Si vous décidez de cultiver du cannabis, vous verrez que l’automne deviendra votre saison préférée.

Êtes-vous préparé pour récolter?

Êtes-vous prêt pour récolter cannabis

Vous aurez probablement attendu le moment de la récolte depuis des mois lorsqu’il arrivera. Vous avez réussi à garder vos plants heureux, sains, et en sécurité pendant toute la saison, et vous pouvez maintenant vous récompenser avec un gros rendement et une belle récolte. Comme à chaque étape de la culture de marijuana, il y a quelques astuces pour récolter avec succès. Vous devez garder un oeil sur des signes spécifiques, et vous devez connaitre les erreurs potentielles qu’il vaut mieux éviter. La dernière chose que vous voudriez, c’est de tout ruiner à cause d’une erreur bête après une belle saison de culture.

L’élément le plus important pour faire une bonne récolte de vos plants est de s’assurer que vous la faite au bon moment. Cela demande à la fois un bon suivi de la météo et de vos plants. Si vous êtes impatient et que vous récoltez trop tôt, la puissance et le rendement pourraient fortement diminuer. Si vous êtes trop hésitant et que vous récoltez après le point de récolte, la puissance commencera à décroître également.

Télécharger mon guide gratuit de culture de marijuana sur ce lien pour plus d’astuces pour la récolte

C’est pourquoi c’est important de garder un oeil bien ouvert sur les détails qui déterminent si vous plants sont mûres pour la récolte. Afin de savoir exactement quand la faire, vous devez avoir une compréhension la plus totale sur le rythme de la période de floraison. Si vous êtes dans le doute, soyez patient.

Dès que la phase de floraison a débuté, commencez à faire attention à la synchronisation du soleil et à sa force car c’est corrélé avec les changements de saisons. Utilisez ces informations pour définir le meilleur moment pour la récolte. Vous devez également bien connaître les prévisions météo, car les conditions météo des jours de récoltes sont aussi cruciales.

Avant la récolte, vous devez savoir exactement comme vous allez vous y prendre. Cela inclura toujours de couper et de déplacer vos plants, mais déplacerez-vous le plant entier ou couperez les vous sur le site de culture ? Comment les transporterez-vous ? Ces questions sont souvent une question de sécurité.

Vous pouvez placer vos plants ou vos coupes dans des sacs hermétiques afin qu’il n’y ait pas d’odeur dans votre voiture. Vous devriez envisager d’avoir un ami qui fait l’éclaireur sur la route pour vous assurer que le trajet est sans danger. Vous devriez avoir votre pièce de séchage opérationnelle avant de récolter vos plants afin de commencer tranquillement le séchage dès que possible.

Quand récolter

Quand récolter cannabis

Le meilleur signe qui montre que vous êtes prêt à récolter sera visible sur les feuilles et les bourgeons de vos plants de marijuana. Les caractéristiques physiques du plant changeront considérablement. Les grosses feuilles deviendront de couleur jaune-marron quand votre plant de marijuana mourra. Les stigmates des plants matures vont se dessécher à la base des bourgeons, alors qu’ils resteront sain et de couleur blanche sur le dessus.

Un autre signe, qui a un peu plus son importance, est la couleur des bourgeons de marijuana. C’est une bonne idée de les enlever au premier signe de perte de cette couleur très verte. S’ils deviennent marrons, c’est qu’ils commencent  à faner, ce sera plus fort à fumer. L’avantage d’attendre d’être près de ce point est que les glandes de résines contiendront plus de résine, et certaines personnes ne sont pas dérangés par de la fumée plus forte s’ils les effets sont plus intenses pour planer. C’est une décision personnelle et vous apprendrez à faire le bon choix au fur et à mesure de vos récoltes.

Les changements d’heures du soleil sont, bien sûr, l’élément le plus important pour la vie de vos plants de marijuana. Les plantes sont naturellement à l’écoute des changements de quantité de lumière et de ombre qu’ils reçoivent, et l’augmentation des heures sans soleil envoie un signal à la plante qu’elle doit murir. Suivant l’endroit où vous cultivez vos plants de marijuana, et s’ils ont commencé leurs croissances à l’intérieur puis replantés par la suite, le soleil est le prédicteur le plus important que l’heure de la  récolte arrive.

Certains cultivateurs de cannabis, par exemple ceux de nombreuses régions d’Australie, Hawaii, et les régions du sud d’Amérique du Nord, peuvent souvent avoir deux récoltes ou plus par an, car le soleil apporte beaucoup de lumière tout au long de l’année. Dans ce cas, les plants de marijuana seront grands, fleuriront pour se reproduire naturellement puis recommencer encore une fois. Mais comme ils sont déjà grands, et qu’ils ont plein de feuilles qui prennent le soleil, la deuxième récolte arrive bien plus rapidement que la première.

Pour le reste d’entre nous cependant, les cultivateurs de cannabis qui habitent dans des endroits où il est important de retirer ces plants de marijuana à la fin de l’été et au premier givre, le soleil est une bouée de sauvetage pour notre produit final. Le milieu de l’été, qui a lieu le 21 Juin dans l’hémisphère nord, a plus de 15 h de soleil. Les plants de marijuana ne fleuriront pas tant qu’ils ne recevront pas au moins 12h d’obscurité par jour. Les cultivateurs de cannabis d’intérieur sont typiquement capables de cultiver plus souvent grâce au contrôle de la lumière. Le juste milieu avec la culture en plein air est de récolter une plus grande quantité mais moins souvent. Si vous avez seulement quelques plants de marijuana, c’est parfois possible de les couvrir complètement et de forcer la récolte, mais ce n’est pas la manière de faire de la plupart des cultivateurs de cannabis.

La lumière et l’obscurité est cependant un facteur qui fonctionne de 170 manières différentes. Certains cultivateurs, utiliseront de la lumière très vive, comme de l’halogène sur leurs plants de marijuana pendant la nuit afin de remettre à zéro leur horloge interne. C’est utile si vous souhaitez continuer de faire pousser vos plants sans qu’ils ne commencent à fleurir. En Australie, des variétés de Sativa peuvent pousser jusqu’à 16 pieds de haut avec des noeuds tous les 3-4 pieds environ. Bien entendu, un plant de cette taille produira une grosse quantité de récolte à récupérer, mais cela requière une année complète de croissance pour obtenir cette taille. Pour arriver à cette taille, il faut convaincre le plant de marijuana que ce n’est pas encore le bon moment pour fleurir, et que donc il faut continuer à utiliser l’énergie pour produire des feuilles et grandir encore.

Une autre bonne manière d’identifier le moment propice à la récolte de vos plants est de penser à l’Equinoxe de Septembre. En revanche, ce n’est pas une règle précise, alors ne récolter pas les yeux fermés ce jour. C’est un bon repère dans le calendrier pour savoir quand arrêter d’arroser. Vous devez cesser vos arrosages réguliers quelques semaines avant l’équinoxe de Septembre. Plus vous vous rapprochez de cette date, plus vous devez faire attention dans l’observation des différences de vos plants de cannabis qui laisseraient à penser que c’est le moment de récolter. Vos plants devraient arrêter de grandir et devraient commencer à fleurir à la place. Concentrez-vous sur la vitesse à laquelle vos plants fleurissent et aux autres aspects physiques de votre plante.

La période de floraison est le moment le plus propice pour choisir de récolter. Vous pouvez vous attendre à six à douze bourgeons par plant à partir du moment où la floraison a commencé après que l’ensoleillement a diminué. Le rythme commencera lentement, mais augmentera rapidement (comme quand vous faites du popcorn). Plus de bourgeons apparaitront, et les bourgeons déjà existants continueront de grandir. Quand vous voyez que le taux de production de bourgeons diminue fortement (comme quand le taux d’éclatement diminue avec le popcorn), la période de floraison est finie.

Mettez un repère sur votre calendrier à une semaine après le dernier jour de la période de floraison. C’est le moment où vos plants ont grandis autant qu’ils le pouvaient, ce qui en fait le meilleur moment pour la récolte de vos plants. Encore une fois la métaphore du popcorn peut être utile - Si vous laissez la casserole ou le micro-onde trop longtemps, les graines commenceront à brûler. Même s’il y a des graines qui n’ont pas éclaté, c’est le bon moment d’éteindre le micro-onde. C’est la même chose avec les plants de marijuana. Bien que vous allez perdre quelques bourgeons, les laissez trop longtemps aurait des conséquences bien plus grave, à l’échelle de votre rendement complet. Vous ne voulez pas compromettre vos premiers bourgeons pour en avoir quelqu’un de plus.

Récolter en sécurité

Récolter cannabis en sécurité

L’élément le plus crucial pendant la récolte de vos plants est votre sécurité. Ne laissez pas l’excitation de la récolte de marijuana vous faire oublier votre propre sécurité. C’est surement le moment le plus important où il faut assurer votre sécurité puisque vous ne pourrez pas nier le fait que ce sont vos plants si vous êtes pris en train de les enlever. Dès lors, vous devez prendre des précautions supplémentaires les jours avant et également pendant la récolte. Ne mettez pas une seule personne au fait que vous êtes sur le point de récolter, et pendant les jours de récolte, soyez très prudent si vous dites à des gens où vous êtes.

Avant la récolte, la sécurité revient principalement à divertir les attentions malveillantes à rester loin de vos plants de marijuana. Tout change à la période de floraison, puisque maintenant vous devez vous préoccuper de votre rendement actuel. Dans cette situation, les cultivateurs de cannabis sont connus pour avoir trouver des solution très élaborées voir jamais imaginées pour protéger leurs bourgeons des regards indiscrets.

Alors que certains dormiront à côté de “leurs bébés” quelques jours avant la récolte, d’autres mettront en place un système de cloche qui sonne dès que quelqu’un approche. Si leur plantation est près de leur maison, ils pourraient garder un chien qui aboie beaucoup durant la nuit. D’autres cultivateurs de cannabis surveillent tout simplement tous les chemins tel un faucon. Pendant ces jours, les cultivateurs sont irritables, grincheux, et extrêmement paranoïaque, mais pour un approvisionnement de cannabis d’un an (voir des fois plus) en jeu, vous ne pouvez pas vraiment leur en vouloir.

Il est aussi important de se rappeler que toutes les autres règles de sécurité qui s’appliquent doivent être suivies avec  la même attention (si ce n’est plus). Ce n’est pas inhabituel que des plants de cannabis soient repérés par des voleurs potentiels qui attendent que vos plants fassent de gros bourgeons afin qu’ils volent les bénéfices de votre temps et de vos efforts. La police peut également avoir détecté votre plantation des semaines avant et attendre que vous tombiez dans un piège que vous avez vous même fabriqué. Quand vous vous montrez sur votre plantation  avec des ciseaux, des sacs et un sac à dos, il est difficile de clamer votre ignorance. Il est alors important de faire les choses suivantes : prenez l’emplacement le plus sûr possible, et si vous suspectez que quelque chose ne tourne pas rond, calmez-vous et éloignez-vous. Après tout c’est juste de la marijuana, ce n’est pas la peine d’aller en prison, ou de se battre pour ça.

Comment récolter

Comment récolter cannabis  en extrieur

Apportez des sacs hermétiques comme des sacs à zip, assurez-vous d’amener un fourre-tout car les sacs à zip sont transparents  (ces sacs ne sont pas transparents et non pas d’odeur). Coupez vos plants en longueurs facilement transportable - coupez les tiges de manière à ce qu’elles tiennent dans vos sacs. Assurez-vous que vous ne passez pas trop de temps sur votre plantation quand vous récoltez; soyez efficace et rapide. Rappelez-vous seulement que : ce qui compte c’est le retrait et le transport sécurisé de vos plants; en revanche, fait ce que vous pouvez.

Assurez-vous que votre récolte est faite suffisamment longtemps avant le premier givre qui pourrait endommager vos plants. Le mieux est de récolter un beau jour d’automne quand le ciel est clair et qu’il y a beaucoup de soleil. En revanche, ne vous focalisez pas là dessus, une récolte sous la pluie ce n’est pas la fin du monde. Cela augmentera très peu le temps de séchage, et n’aura aucun effet sur les bourgeons et les glandes de résines. Ne vous relâchez pas tant que vous n’êtes pas en sécurité chez vous avec vos plants. Une fois cela accompli, vous n’aurez plus trop à vous souciez de ça.

Il n’y a pas de manière simple de savoir à quoi ressemblera votre rendement longtemps à l’avance. Vous pouvez identifier quelques signes qui vont donneront un ordre d’idée si le rendement sera bon, décent ou faible. Tous les facteurs dont vous vous êtes déjà inquiétez (ensoleillement, eau, et sol) auront un impact sur le résultat final de votre rendement

Vous pouvez tabler sur  quelques quantités spécifiques. Par exemple, si le plant fait 5 pieds de haut, vous devriez obtenir au minimum entre 2 à 6 onces de bourgeons. Bien évidemment, des plants plus haut et plus touffus produiront plus. Si rien de change après le moment de récolte idéal, vous pouvez vous attendre à un rendement significativement moins bien.

Récolter deux fois par an

Récolter cannabis deux fois par an

Certains cultivateurs doués de marijuana sont capables d’accomplir une double récolte pendant une seule saison. Une méthode est d’acheter des graines de marijuana auto fleurissantes car il leur faut seulement 10 semaines pour passer de la graine à la récolte.

Il y a des méthodes spécifiques qui peuvent être utilisés pour être capable d’avoir cette deuxième récolte. Une deuxième récolte réussie ne dépend pas seulement de la manière dont vous exploitez ces techniques, mais aussi d’où vous habitez. Si vous êtes confronté à un climat du Nord, vos plants de cannabis sont déjà vulnérables à une gelée prématurée ou autres changements saisonniers. Dans ce cas, accomplir une deuxième récolte ne va pas être facile.

Si vous vivez dans une zone plus tempérée, où le début de l’automne est assez doux, vous devriez être capable de réussir à récolter vos plants plus d’une fois pendant la saison de culture. Dans ce cas, tout dépend de la technique de culture.

Vous ne pouvez pas récolter vos plants une fois normalement et décider ensuite que vous voulez essayer de récolter une deuxième fois - le procédé commence dès la première récolte. Dès que vous avez enlevé la majorité de votre récolte (en laissant uniquement les petits bourgeons et la plupart des feuilles), vous êtes prêt pour l’étape suivante. Commencez immédiatement le même procédé qui vous a conduit au premier cycle de croissance de vos plants viennent de vivre. Ajoutez beaucoup d’eau et des engrais frais pour simuler une nouvelle phase de croissance.

Assurez-vous d’acheter des graines de marijuana auto fleurissante  sur notre magasin de graines en ligne

 

Vous essayez simplement que vos plants de cannabis retourne dans leur phase de floraison pour qu’ils produits plus de bourgeons que vous pourrez récolter. Si vous laissez la plupart des feuilles, vous aurez plus de chance d’activer la seconde phase de floraison car elles absorbent la lumière du soleil nécessaire pour que vos plants aient l’énergie de croître.

Parce que le timing et l’intensité du soleil ont déjà changé, les plants sont déjà dans leur phase de floraison. Si vous vivez dans une endroit qui continue d’avoir des températures douces pendant le début de l’automne (comme dans les climats tropicaux), alors vous devriez être capable de prolongez la phase de végétation de vos plants plus longtemps. Vous faites cela grâce à la manipulation de la lumière - utilisez simplement une lampe ou quelque chose qui fait de la lumière sur votre plant pendant la nuit. Cela peut être fait avec une lampe de poche.

Si vous avez interrompu avec succès leur période d’obscurité normalement demandé pendant la floraison, vous verrez vos plants croître de nouveau. Quand vous voulez que vos plants commence leur seconde phase de floraison, n’interrompez plus l’obscurité avec votre lampe. Gardez en tête que la floraison prend quelques semaines, donc ne gardez pas vos plants dans la phase végétative trop longtemps. Par exemple, si la première gelée ou un temps plus froid commencera dans 2 semaines, alors vous devez déjà avoir commencé le phase de floraison trois semaines avant.

Merci de votre lecture. Veuillez s’il vous plait laisser des commentaires ou des questions ci-dessous et n’oubliez pas de télécharger ma bible de culture gratuite.

Robert

Comment Section

0 réflexions sur “Quand Et Comment Récolter Des Plants De Marijuana Extérieur

Laisser un commentaire


*