Page content

Les Meilleurs Composts Et Engrais Pour Les Plants De Marijuana En Plein Air

Si vous êtes déterminé à cultiver des plants de marijuana heureux et sain, vous avez probablement déjà envisagé à comment fertiliser votre sol. Certains engrais (qu’ils soient organiques ou autres) sont vraiment important pour être sur que vos plants reçoivent tous les nutriments nécessaires pour prospérer.

Vous avez probablement entendu parler des divers faits et chiffres à propos du compostage et des autres manières de fertiliser vos plantations. Cet article vous donnera une vue d’ensemble sur comment fertiliser vos plants, en prêtant une attention toute particulière à la manière organique avec le compost.

Compost et engrais

Compost et engrais pour cannabis

La clé c’est de faire attention à ce que l’on choisit de mettre dans la terre car la composition du sol est très importante pour la récolte. Tous les cultivateurs rencontrent à un moment, un choix important quand ils décident à quoi ils veulent que leur sol ressemble. Est-ce que vous voulez utiliser produits chimiques, faire de l’organique ou y aller sauvagement ? Il n’y a pas qu’une seule réponse à cette question - cela dépend principalement de vos valeurs et combien de temps et d’effort voulez-vous y dévouer.

Utiliser des produits chimiques signifient acheter de l’engrais en magasin. Les produits organiques peuvent aller de l’engrais naturel au compost actif. Et “y aller sauvagement” signifie simplement jeter ces graines de cannabis n’importe où, et attendre de voir si elles se débrouillent toutes seules. La solution avec le meilleur résultat est généralement l’option organique, bien que ce ne soit pas la plus facile. Vous serez récompensez de vos efforts : le goût et l’aspect seront nettement améliorés.

Si vous n’êtes pas disposé ou capable de mettre beaucoup de temps et d’effort dans votre récolte de marijuana, vous devriez partir sur un sol chimique ou de l’engrais acheté en magasin. Ce lien regroupe les meilleures marques disponibles. C’est plus convivial, sans doute le meilleur choix pour des gens qui cultiverait de la marijuana pour la première fois, et le pack de terre est livré avec une liste d’instructions et de conseils.

Télécharger mon guide gratuit de culture de marijuana sur ce lien pour plus d’astuces pour la culture en plein air

L’emballage devrait contenir de l’information et être utile pour faire des choix de procédés, sachant qu’il vous informe de la quantité exacte de nutriments. Les engrais chimiques sont aussi une option efficace pour les gens qui cultivent en pot. L’espace confiné d’un pot ou d’un seau exige qu’il faille maximiser les nutriments qu’il contient, dans ce cas, acheter du terreau en magasin s’avère être le meilleur pari.

Bien que le terreau acheté en magasin soit supposé avoir un pH équilibré, cela ne veut pas dire que vous n’avez pas à le vérifier durant la saison. Même s’il commence avec un pH de 7, il peut facilement changer durant une saison, obligeant à faire un test de temps à autre (lire l’article sur Comment mesurer le niveau de pH dans la terre).

Certains terreaux achetés en magasin sont parfois trop acides dès le début. Selon comment se déroule les évènements, ne soyez par surpris si vous trouvez vos plants et votre terre manquants d’un ou deux  nutriments particuliers durant la saison de croissance. Les cultivateurs expérimentés le savent déjà, s’il utilise du terreau acheté en magasin, ils auront besoin d’utiliser de la terre végétale à un moment donné.

Les accélérateurs de marijuana sont les meilleurs nutriments disponibles pour les plantations de marijuana. Ils sont employés avec un programme d’arrosage et d’alimentation, aussi pour les cultivateurs extérieurs.

Commencer à composter

Commencer à composter cannabis

Le compostage est peu coûteux et relativement simple,  puisqu’il fait appel à des choses que vous jetteriez en temps normal. Il crée un environnement similaire à un bon sol fertile de manière à que votre plantation de cannabis puisse pousser sainement. Vous pouvez inclure toutes sortes de choses : des pelures de fruits ou de légumes au fumier d’animaux. En revanche, il ne doit pas inclure de la graisse ou de la viande d’animaux parce que cela attire les larves et les parasites. Vous ne devez également pas inclure du fumier provenant de chat ou de chien, et n’envisagez pas d’utiliser des épines de pins parce qu’elles réduisent le pH et ne se décomposent pas aussi facilement que d’autres éléments compostables.

Vous devez réduire tous les ingrédients de votre compost en petits morceaux afin d’accélérer la décomposition de votre mixture du compost. Il y a plein de différentes manières de le faire, et plein de raisons de le faire différemment.

Parcourez notre magasin de graines en ligne et acheter des graines de marijuana

Il y a plusieurs facteurs importants qu’il faut tout le temps avoir en tête. Par exemple, c’est une bonne idée de faire des piles dans votre compost, et il faut toujours veillez à ce que l’air puisse passer au travers. La dernière chose que vous voudriez c’est une pile de compost qui a très peu ou pas de circulation d’air. Juste comme avec tout les sols ou engrais, vous devez tester le niveau de pH de votre pile de compost pour être sur qu’il reste équilibré. Si il est trop acide ou alcalin, vous pouvez simplement ajouter de la chaux ou de l’engrais d’os pour ajuster l’équilibre dans les deux sens.

À moins que vous ne viviez à la ferme, vous avez probablement besoin d’un long moment avant de collecter assez de matière végétale pour former une pile de compost suffisante. Donnez-vous quelques mois pour collecter assez de matière pour former une mixture utilisable. En revanche, le résultat vaut la peine, car votre mixture sera bien plus fertile que la plupart des produits que vous pourrez trouver en magasin.

Compostage végétal

Compostage végétal cannabis

La meilleure raison de cultiver du cannabis de manière végétal est que vous avez à peu près zéro chance de brûler vos plants de marijuana. Trop d’engrais chimiques peut être une mauvaise chose, à partir du moment où c’est trop concentré et qu’ils laisseront du sel dans le sol. Les racines absorbent rapidement les engrais chimiques et, comme quelqu’un qui mange trop rapidement, il y aura une mauvaise réaction. Cela peut inclure la mort des plants de marijuana.

Habituellement  ce qui se passe c’est qu’un surplus d’un seul nutriment empêche la prise des autres, laissant votre plant déficient et mort : Quand vous déposez des substances végétales, les plants de marijuana prendront uniquement ce dont ils ont besoin, laissant le reste dans le sol. Les nutriments restant se décomposent lentement, ce qui assure un apport constant

L’inconvénient principal de la culture organique de cannabis est le savoir demandé et la préparation qui est nécessaire pour délivrer les nutriments aux plants de cannabis. Le compostage prend du temps et doit débuter des mois en avance. Il demande de l’espace pour le fabriquer, et de préférence loin des gens puisqu’il amène une odeur. Aussi, selon vos besoins de sécurité, il sera impossible d’amener le sol composté au site de culture, à partir du moment ou le compost et le lieu de plantation sont loin l’un de l’autre. Dans ce cas là, le mieux est d’ajouter de la matière végétal individuellement au site existant et d’apporter cette terre à la culture.

L’idée derrière le compostage est que la matière organique se délabre avec l’aide de bactéries créées lors du processus de décomposition dans un mélange marron appelé humus. C’est le même procédé utilisé avec le sol naturel, sauf que dans la nature cela prend plus de temps. Vous accélérez ce procédé avec le compostable car la mixture des choses que vous ajoutez augmente la présence et l’activité de bactéries et de microorganismes. Dans de la bonne terre fertile, il y a autant de millions de microorganismes dans chaque grammes, que de vers de terre, qui sont attirés par la bonne terre et l’améliore en y vivant.

Faire votre propre compost

Faire votre propre compost pour cannabis

Même si vous utilisez des produits chimiques pour cultiver vos plants de marijuana, vous aurez quand même besoin d’inclure quelques additifs de compost végétal à un moment donné. Ci-dessous, vous trouverez une liste de nombreux types d’additifs végétals, et ce qu’ils vous apportent avec les éléments spécifiques de votre sol et les engrais manquant. Vous avez besoin de cela pour faire votre propre compost.

Il y a plein d’autres additifs valables, mais c’est la liste basique qui vous aidera à le fabriquer pendant la plupart des saisons. Lisez attentivement, certains des éléments de la liste incluent des informations précieuses, comme le ratio exact d’Azote, de Potassium et de Phosphore qu’ils contiennent, en plus de la saison à laquelle ils sont le plus utiles.

Farine de sang
Cet additif inclue une grande quantité concentrée d’Azote. C’est l’un des additifs les plus populaires pour la période de croissance végétatif du cannabis. Acheter de la farine de sang ici.

Farine d’os
La farine d’os est un additif riche en Phosphore qui est le meilleur pour la phase de fleurissement du cannabis. Elle relâche également ces nutriments lentement, la rendant spécialement utile pour la phase finale de végétation de vos plants. Acheter de la farine d’os ici

Emulsion de poisson
Comme son nom l’indique, l’émulsion de poisson est une mixture qui inclue du poisson décomposé. C’est le plus efficace quand on l’applique à une jeune pousse de cannabis, grâce au fait qu’il n’est pas aussi agressif que d’autres engrais, et son contenu nutritionnel est correctement équilibré. Acheter de l’émulsion de poisson ici.

Déjections de vers
Un engrais de service qui peut être utile dans n’importe quelle situation, les déjections de vers sont extrêmes bien équilibrés dans leur contenu nutritionnel. En addition de l’Azote, du Potassium et du Phosphore, ils ont aussi des micronutriments qui apportent une valeur nutritionnelle général au sol, l’aidant à rester sain et riche en nutriments. Acheter des déjections de vers ici

Farine de varech
La farine de varech contient beaucoup de micronutriments et est le plus efficace quand on le combine avec un sol basique ou un mix de compost. Les plants de cannabis l’adorent. Acheter de la farine de varech ici

Fumier
Il n’y a pas deux types de fumiers qui soit pareils sachant que chaque animal produit des déchets qui ont des propriétés fertilisantes différents. En général, le meilleur pari est d’utiliser du fumier de lapin, vache, poulet, cheval ou de chauve-souris. Ce sont de bons additifs pour le compost - En revanche, ne les mettez pas directement dans votre sol de plantation.

Marc de café
C’est le plus utile quand vous avez besoin de changer le niveau de pH de votre sol ou de votre compost pour être plus acide sachant que le marc de café est extrêmement acide. Le bon pH de votre sol est vraiment important pour faire pousser des plants de marijuana sains.

Coquilles d’oeufs
La réponse au marc de café, les coquilles d’oeufs sont plus alcalins. Ils devraient abaisser le niveau et inclue dans votre pile de compost.

Chaux
La chaux est un autre moyen efficace pour augmenter le niveau de pH de votre sol ou de votre compost. Plein de cultivateurs de marijuana végétale ne jurent que par cela quand leur sol est trop acide. En revanche, tout le monde ne l’aime pas, sachant que sa réaction et sa décomposition sont très lentes. À cause du temps que ça prend, vous devez prendre en considération de l’utiliser seulement en début de saison de culture, ou de l’ajouter à votre compost si vous pensez que votre sol sera trop acide pour certaines raisons. Acheter de la chaux ici

Cendre de bois
Cet additif est un moyen simple et rapide d’augmenter le niveau de pH. Il a également d’autres bénéfices pour la santé et des micronutriments pour votre sol.

Merci de votre lecture. Veuillez s’il vous plait laisser des commentaires ou des questions

Robert

Comment Section

Une réflexion sur “Les Meilleurs Composts Et Engrais Pour Les Plants De Marijuana En Plein Air


De Eric sur 4 mars 2018

la cendre de bois est basique (alcaline), elle n'acidifie pas le sol mais le rend plus alcalin.
La cendre de bois sert d'ailleurs à faire de la lessive et autrefois les premiers savons.
Gras + eau basique (cendre ou bicarbonate ou soude caustique) = saponification --> savon

Laisser un commentaire


*