Page content

Les Engrais Meilleurs Et Plus Populaires Pour La Marijuana

Le type d’engrais que vous utilisez pour vos plants peut faire le jour et la nuit pour savoir si oui ou non votre marijuana prospérera ou se contentera juste d’en faire le minimum. Produire un plant fleurissant et en bonne santé requiert une alimentation parfaite avec les bons ingrédients. Vous devrez savoir exactement ce dont votre plant à besoin pendant tout son cycle de vie. Les besoins de votre plant en début de vie sont différents de ceux d’après.

C’est à vous de voir la manière dont vous vous procurez vos engrais. Vous avez le choix : aller à une jardinerie ou, si vous vous sentez d’humeur aventureuse, les fabriquer vous-même. Quelque soit la manière de faire, la connaissance est la clé ! Dans cet article vous obtiendrez ce savoir.

Fait maison vs professionnel

Fait maison vs professionnel

Bien entendu, vous pouvez toujours faire vos propres nutriments mais habituellement c’est plus simple d’acheter des nutriments préfabriqués pour tous les besoins de votre plant de marijuana. Gardez en tête que les plants de marijuana ont tout un assortiment de besoins.

Les systèmes professionnels peuvent vous empêcher de faire des erreurs imprévues avec les réactions chimiques qui peuvent arriver si vous mélangez accidentellement les nutriments dans le désordre. Vous n’avez également pas besoin de vous soucier de l’alimentation et les ratios nécessaires pour votre plant. Les fabriquants en ont déjà pris soin, ce qui est particulièrement pratique pour les débutants.

Vous économiserez très probablement du temps, de l’argent et de l’énergie en investissant dans un système de nutriment professionnel.

Télécharger mon gratuit de culture de marijuana pour un calendrier d’alimentation de marijuana

Il y a tellement d’options incroyables pour la marijuana fabriquée par des cultivateurs expérimentés à travers le monde. La première chose à envisager lorsque vous décidez quel est le bon système à acheter pour cultiver la  marijuana est de savoir quel milieu de culture vous voulez?

ATTENTION : N’utilisez pas d’engrais qui demande une “application lente” ou “étendue”. Ces systèmes sont bons pour les plantes normales, mais elles sont susceptibles de causer un ensemble de problèmes pour la culture de marijuana.

Une fois que vous avez décidé comment vous voulez cultiver votre plant, que ce soit dans le sol, la fibre de coco ou de manière hydroponique, assurez-vous d’acheter les produits qui sont compatibles spécialement pour ce procédé. Certains produits sont bons pour la culture dans plusieurs milieux et d’autres sont compatibles uniquement pour un milieu particulier. Voici un lien vers mon magasin de nutriment favori.

Engrais de sol

Engrais de sol cannabis

Hors engrais, sans une technique  d’arrosage adéquate, votre plant ne prospérera jamais dans le sol. Les cultivateurs de marijuana font souvent l’erreur d’arroser trop souvent leur plant.

Voici comment arroser vos plants dans le sol :

  • Le premier pouce de terre minimum doit paraitre sec
  • Vous devez vraiment ajouter des nutriments à l’eau environ un arrosage sur deux
  • Il doit y avoir 20% d’eau vidangée au pied du pot quand vous les arrosez
  • Répétez la première étape

Assurez-vous de toujours ajouter la bonne quantité de nutriments nécessaires pour votre cas. Les engrais suivants sont des options envisageables pour les plants cultivés dans le sol :

Accélérateur de Marijuana

Les plants de marijuana en bonne santé ont besoin de trois éléments pour avoir des racines solides et des fleurs éclatantes avec des bons rendements. Du phosphore, du potassium et de l’azote sont nécessaires. L’azote est important pour améliorer la production de feuilles et le phosphore aide à la croissance des bourgeons. Les terreaux sont déjà mélangés avec ces trois éléments ce qui aide le plant sur une période de trois semaines. Mais comme les plants grandissent, ils auront besoins de nutriments additionnels.

Télécharger mon gratuit de culture de marijuana pour un calendrier d’alimentation de marijuana

Quand votre plant commence sont processus de création de feuilles, vous devrez lui donner un équilibre de 20 pourcent de phosphore, de potassium et d’azote. Si vous faites pousser en intérieur, vous devrez diluer cette formule d’un quart ou de moitié. Quand les plants de marijuana poussent en intérieur, ils ne peuvent pas endosser la force du dosage de base, ce qui peut causer la mort des feuilles à cause du choc.

Vous pouvez nourrir vos plants à chaque fois que vous l’arrosez, bien que ce ne soit pas vraiment nécessaire. Habituellement, deux fois par semaine cela suffit. En revanche, en extérieur, les plants reçoivent naturellement de l’air frais et leurs racines sont libres de s’étendre et de croître. Il faut l’associer à un planning d’alimentation et d’arrosage. Cliquez ici pour plus d’informations.

Fox Farms Trio
Le produit Fox Farms est un très bon choix pour les cultivateurs débutants. Avec cela, vous pouvez cultiver n’importe quelle souche de marijuana sans jamais ajouter des additifs. Il existe en version hydroponique et pour le sol pour être sûr d’avoir le bon. Il peut également servir pour la culture dans la fibre de coco.

Il y a trois bouteilles nécessaires qu’il est possible d’acheter en pack, le “Grow Big”, le “Tiger Bloom” et le “Big Bloom”. Elles sont disponible ssur ce magasin en ligne.

Suivez simplement les indications sur les bouteilles. Fox Farms contient tout ce qu’il faut pour faire fleurir votre marijuana correctement.

Engrais Perlite and Vermiculite pour la marijuana

Pour la culture en terre vous pouvez faire les choses bien et simple en achetant un pot intelligent pour cultiver votre marijuana dedans et ajouter le mélange de terreau Fox Farms Happy Frog avec environ 30% de perlite pour commencer. Le terreau Humbolt soil est aussi une bonne option.

Si vous choisissez une culture hydroponique, que ce soit de la perlite ou de la vermiculite, ajoutez une combinaison de 50% d’engrais avec un mélange d’eau et de mousse de tourbe.

La perlite et la vermiculite sont des engrais commerciaux qui sont produits quand le mica est chauffé entre 1400 et 1800 degrés Fahrenheit. Quand vous chauffez, les minéraux s’étendent et deviennent poreux. Cela crée des pastilles blanches qui retiennent l’air, et qui ont la capacité de retenir presque quatre fois leur propre poids en eau et font en sorte que le terreau ne se transforme pas en gros grumeaux quand il sèche.

Dans cette formule, les minéraux créent naturellement du magnésium, du calcium et du potassium qui s’intègreront éventuellement au sol pour le nourrir en nutriments. Un peu de temps après, les pastilles des engrais seront immergés dans un mélange de minéraux déversés dans le sol. La perlite et la vermiculite sont disponibles en cliquant sur ce lien

Miracle-Gro : Oui ou Non?
Le Miracle-Gro est un nom familier lorsqu’on parle d’engrais pour les plantes. Demandez à n’importe qui, il le connaitra et est susceptible de l’utiliser pour le jardinage de “plantes normales”. C’est une des formules les plus populaires sur le marché, mais ce n’est pas la meilleure pour la culture de marijuana.

La raison pour laquelle il n’est pas recommandé est parce que la solution apporte trop d’azote pendant la floraison. Comme il est mentionné dans cet article, un équilibre correct entre les nutriments est important pour cultiver des plants de marijuana en bonne santé.

Si vous utilisez du  Miracle-Gro, vous mettrez la même formule sur votre plant pendant toute sa durée de vie. Pendant les premières périodes de vie, il fonctionnera très bien, mais comme les besoins nécessaires au plant de marijuana change significativement pendant le stade de plantules jusqu’au moment où les bourgeons apparaissent, vous devrez changer de formule.

Bien que la réputation du produit voudrait vous faire penser que c’est une option facile et efficace, notre suggestion est de ne pas utiliser le Miracle-Gro

Dyna-Gro
Alors, peut être que le coût est une préoccupation pour vous ou vous êtes un nouveau cultivateur de marijuana et vous avez besoin d’une méthode simple avec un coût modéré. Dans ces deux cas, vous devriez vous renseigner sur le foliage-Pro and bloom fertilizers par Dyna-Gro. Que vous fassiez pousser dans le sol, dans la fibre de coco ou en hydro, c’est une solution efficace. Le Dyna-Gro est disponible sur ce lien.

Vous utiliserez le Foliage-Pro quand le plant est au stade végétatif, et le Bloom quand vous serez au stade de floraison. Suivez simplement les instructions sur les bouteilles!  Vous pouvez utilisez ces produits durant toute la durée de culture, du semis à la récolte.

De l’urine comme engrais pour marijuana
Donc, nous savons déjà que l’azote est nécessaire pour la croissance et le développement de la marijuana. Et, l’urine humaine contient une grande quantité d’azote.

Votre urine est un engrais sain pour votre marijuana!

Maintenant, vous ne devez pas juste aller et uriner directement sur vos plants ou même sur le sol environnant, cela pourrait les tuer. À la place, mélangez de l’aliment commercial pour plantes avec l’équivalent d’une vessie d’urine par gallon d’eau. Vous aurez besoin d’utiliser cette solution immédiatement pour éviter tout ammonium toxique dû au mélange.

Cendres de bois
Disons que vous vivez dans un endroit où le sol est très acide, même trop pour cultiver correctement de la marijuana, vous pouvez utiliser de la cendre de bois pour neutraliser l’acide. Mélangez simplement une pelleté de cendres de bois pour 5 gallons d’eau dans le sol. Si vous n’avez pas cette possibilité, vous pouvez également essayer de trouver de la chaux dans une jardinerie pour faire la même chose

Vinaigre-Bicarbonate de soude : générateur de CO2
Les plantes inspirent du dioxyde de carbone et expirent de l’oxygène, donc la marijuana fleurit naturellement dans les environnements à haut taux de dioxyde de carbone (CO2). Le vinaigre blanc est une excellente source pour créer du dioxyde de carbone. Vous pouvez faire cela en prenant un bol de 1 litre avec du bicarbonate de soude à l’intérieur puis en versant lentement du vinaigre blanc dedans. Une goutte de vinaigre blanc tout les deux minutes suffira.

Quand le vinaigre se mélange au bicarbonate de soude, une réponse chimique intervient et rend les deux substances inactives, créant du dioxyde de carbone. Cette réaction intervient jusqu’à ce que  le bicarbonate de soude soit consommé ou que le vinaigre blanc disparaisse complètement.

Téléchargez mon guide gratuit de culture de marijuana pour plus de conseils

Les cultivateurs d’intérieurs peuvent utiliser les générateurs vinaigre de la même manière que sont utilisés les perfusions à l’hôpital. La meilleure façon de le faire est d’utiliser une bouteille remplie de vinaigre, scotchez-la et mettez-la à l’envers au dessus d’un bol ou d’un récipient qui est rempli à moitié de bicarbonate de soude. Vous percerez un trou dans le bouchon de la bouteille de vinaigre avec une aiguille afin de permettre l’évacuation de son contenu goutte par  goutte ; elles tomberont dans le bol et se mélangeront au bicarbonate de soude.

“Bombe” à CO2

Le meilleur environnement pour faire un générateur de vinaigre/bicarbonate de soude est un petit espace confiné où il n’y a pas d’air qui dégagera le CO2. Vous ne voulez pas non plus l’odeur du vinaigre qui peut amener des problèmes pendant les opérations sur votre culture de marijuana.

Un générateur de vinaigre/bicarbonate de soude ne fonctionne pas en extérieur, où les brises emmènent rapidement le CO2 fabriqué au loin. En plus de l’odeur de vinaigre qui, avec une brise favorable, pourrait alerter les voleurs ou les autorités de votre culture.

Pour que ce procédé soit efficace, vous devez fabriquer un environnement rempli de Dioxyde de carbone qui empêche celui-ci de s’échapper. Vous pouvez couvrir complètement votre culture avec un immense sac plastique, assez long pour toucher le sol sans plier le haut du plant.

Après cela, mettez une sorte de jarre en plastique ou un récipient avec un quart de bicarbonate de soude juste en dessous de l’immense sac plastique que vous utilisez pour couvrir le plant. Ensuite, par dessous le sac plastique, versez une cuillère à soupe  de vinaigre dans la jarre. Versez-en suffisamment pour que ça commence à mousser et créer du CO2. Ensuite versez la fin et placer le sac sur le sol.

Téléchargez mon guide gratuit de culture de marijuana pour obtenir un planning d’alimentation

Donnez-vous environ 15 minutes avant d’ajouter plus de vinaigre au reste de bicarbonate de soude. Assurez-vous que tout soit bien mélangé en mixant le contenu avec un bâton.

Votre sac de CO2 doit rester sur le plant pour au moins quatre heures afin que tout soit absorbé dans les tissus. Vous pouvez répéter ces étapes autant de fois que vous sentez que c’est nécessaire.

Il n’y a rien de tel que de donner trop de CO2 à votre plant de marijuana. Lorsque vous faites ces bombes, la plupart des gens pendant la nuit à cause de l’odeur que ça cree.

Compostage
Le Compost n’est pas forcement la première forme d’engrais auquel pense la plupart des gens et disons-le, il ne nous fait pas penser à la meilleure chose qui soit. La vérité est que le fumier d’animaux et les restes de nourritures de votre cuisine créent des cultures de marijuana prospères et abondantes.

Les fientes d’animaux et les légumes/fruits sont recyclés dans la terre comme tous les autres matières organiques, et ce, avec tous les nutriments qu’ils contiennent. Ces nutriments seront absorbés par vos plants.

Téléchargez mon guide gratuit de culture de marijuana pour plus de conseils

Utiliser du compost comme engrais est possible où que vous soyez. Si vous êtes dans un endroit où le sol manque de choses nécessaires pour produire une bonne récolte, alors il enrichira votre sol. Lisez l’article sur  Comment fabriquer un compost pour marijuana pour plus d’informations.

Après avoir crée votre première strate de compost et pendant son procédé de décomposition, vous pouvez commencer à en créer une autre. Vous devrez avoir une fourche pour retourner le compost pour que le tout soit mélangé. Faites-le vraiment souvent, de préférence tous les jours pour réduire le temps de transformation d’un état de délabrement à de la saleté.

Une autre raison vraiment importante de le faire tous les jours est pour empêcher la combustion spontanée. C’est la dernière chose que vous voudriez qu’il arrive. La combustion spontanée intervient quand la chaleur crée par les microbes qui se nourrissent de la matière et qui son soumis à une sorte de pression sèchent, prennent feu, et brûlent la substance qu’ils ont généré.

Faites attention à certains aliments se décomposeront beaucoup plus vite à des températures élevées. Donnez trois mois complets à votre compost pour qu’il se transforme en sol riche..

Engrais Hydroponiques

Engrais Hydroponiques cannabis

Certaines personnes préfèrent cultiver leur marijuana avec les racines plantées dans l’eau. C’est ce qu’on appelle cultiver votre plant en hydroponie. En utilisant cette méthode, vous n’avez pas de perte de particules et vous n’arrêterez jamais vos pompes, tubes ou autres accessoires hydroponiques que vous possédez

Trio de nutriments général “Hydroponics Flora Series”
Ce système est un bon commencement pour les débutants et les cultivateurs avancés. Vous pouvez également l’utiliser dans la fibre de coco. La partie géniale : c’est qu’ils vendent un “pack de performance” qui a un kit de test de pH avec tout ce dont vous avez besoin pour commencer de cultiver. C’est un système tout-en-un hautement recommandé. Disponible sur ce lien.

Engrais “General Hydroponics FloraDuo”
Si vous voulez réduire à deux bouteilles au lieu de trois, alors il y a le “General Hydroponics FloraDuo”. Ce produit est bien pour apprendre les différentes étapes par lesquels passera votre plant et ce dont il a besoin pour fleurir. Vous verrez comment la première bouteille vous aide à obtenir une formule riche en azote, et une fois que vous êtes à un certain point du procédé de croissance, vous commencerez à utiliser la deuxième bouteille. Elle a une concentration plus élevée en phosphore et potassium. C’est de cette manière que vous serez susceptible de comprendre l’important des bonnes proportions de nutriments.

Suivre le planning d’alimentation est très simple, il suffit juste de garder le pH de l’eau entre 5.5 et 6.5 et ce produit est connu pour amener des bons résultats assez rapidement. Le  General Hydro Nutrients est disponible sur ce lien.

Nutrition “Botanicare”

Un autre bon système pour les besoins de votre culture de marijuana hydroponique est “Botanicare”. Les additifs dont vous aurez besoin tout au long de la culture est Base, Bloom et Grow. Pour les cultivateurs les plus expérimentés, ces formules permettent de jouer avec les ajustements pour les niveaux de calcium et d’azote.

Le système a été crée pour cette raison. Suivre à la lettre les instructions n’apportera pas les résultats les plus désirés, donc, si vous voulez essayer ce système, vous aurez besoin des bonnes connaissances et d’être prêt à faire des expérimentations. Botanicare est disponible via ce lien.

Advanced Nutrients
(GrowMicroBloom)

La ligne de produit “Advanced Nutrients” est plus chère mais beaucoup de cultivateurs l’adorent. La vérité est que vous n’avez pas nécessairement besoin de produits chers pour avoir les résultats voulus. Vous serez susceptible d’obtenir un résultat bon - si ce n’est mieux - avec des produits moins chers mentionnés plus haut. Bien que la ligne “Advanced Nutrients” ne soit certainement pas nécessaire pour avoir une croissance de marijuana acceptable, cela vaut la peine d’essayer si vous n’avez pas de problème d’argent. J’ai attaché un lien vers le calculateur qui permet de mesurer quelle quantité du produit  “Advanced Nutrients” vous aurez besoin. : http://www.advancednutrients.com/hydroponics/calc/

Engrais à la coco

Engrais à la coco cannabis

Cultiver dans de la fibre de coco, ou de la fibre de noix de coco, peut avoir les même avantages que la culture en système hydroponique. La fibre de coco est la fibre qui vient des enveloppes de noix de coco, et il est utilisé dans une grande variété de produits (comme les paillassons) ainsi que par un grand nombre de jardinier. Toutes les nourritures que vous utilisez pour cultiver dans des systèmes hydroponiques sont aussi bonnes pour la culture dans des fibres de coco. Il est suggéré de prendre un Smart Pot pour la culture en fibre de coco.

Vérifiez que vous gardez le pH entre 5.5 et 6.5, en lui donnant régulièrement de l’eau toutes les fois où vous arrosez et en prenant également en compte le fait que du calcium et du magnésium supplémentaire sera ajouté. Il est assez courant d’avoir des carences de calcium et de magnésium donc avoir ce supplément est indispensable.

Peu importe ceux que vous prenez. La plupart sont très peu cher et fonctionnent très bien. Les systèmes hydroponiques ont en général un supplément appelé “CaliMagic” mais vous pouvez également celui que Botanicare appelle “Cal-Mag”

Canna Coco A + B et Cal-Mag
Ces deux sortes sont très populaires chez ceux cultivant dans de la fibre de la coco. Canna est l’un des plus gros fournisseurs d’Amsterdam spécialisé dans les nutriments pour marijuana. Les produits sont disponibles partout dans le monde.  Cliquez sur ce lien sur amazon pour tous les produits Canna.

Nutriments “Fox Farms Trio Hydroponics”
Ce système est excellent pour empêcher les carences en calcium et en magnésium, mais ça ne fait pas de mal d’avoir un peu de Cal-Mag pas loin au cas où.

Comme il a été mentionné avant dans l’article les produits "Grow Big", "Tiger Bloom" et “Big Bloom” sont tous ce dont vous avez besoin. En revanche, attention au surdosage car le Trio est déjà assez fort. Assurez-vous de suivre le planning d’alimentation donné par Fox Farms et tout sera ok. Si vous voulez acheter un de leurs suppléments, le Trio FF est fortement recommandé. Le Trio Fox Farms Hydroponics est disponible sur ce lien.

pH racinaire

pH racinaire cannabis

Gérer efficacement le pH de vos racines est vital pour protéger votre plant des problèmes de nutriments. Avant d’arroser vos plants de marijuana, vérifiez le pH de l’eau. Pour que votre marijuana absorbe correctement les nutriments reçus, le pH doit être bon.

Il y a quelques kits de test de pH disponibles à un prix correct qui le fera pour vous. Certains systèmes de nutriments sur le marché fournissent ces kits. Une fois que vous avez fait cela quelques fois, il vous faudra seulement 5 minutes pour le faire, et vous pouvez le faire en arrosant vos plants. Faites moi confiance : vous allez vouloir faire ça pour vous assurer que votre plant soir au meilleur de sa forme à tout moment.

Ne vous inquiétez pas concernant le bon pH à avoir. Il est bien plus vital de le surveiller pour qu’il reste dans le bon éventail.

Ci-dessous, vous trouverez les éventails de pH selon la culture choisie.

H du sol  5.8 - 6.5
pH des systèmes hydroponiques : 5.5 - 6.5

Lisez l’article sur  Comment mesurer le pH et le TDS de mon sol
Lisez l’article sur  Comment rincer un moyen de croissance hydro

Quand arrêter les engrais

Quand arrêter les engrais cannabis

Honnêtement, il n’y a pas de réponse définitive à cette question. Cela dépend totalement du cultivateur car tout le monde à une manière préférée de faire les choses. Vous pouvez choisir d’utiliser des engrais jusqu’au moment de la moisson ou arrêter quelques jours voire mêmes quelques semaines avant la fin.

En général, vous ne fournirez pas de nutriments aux sols plus tôt que lorsque les plants poussent en culture hydroponique. Un lavage de 1-14 jours ou plus est courante pour les cultivateurs hydroponiques. Le mieux reste de nourrir nos plants avec des nutriments pour la floraison et l’éclosion au cours des premières semaines voire plus de ce procédé. Vous pouvez choisir de commencer à laver vos plants jusqu’à deux semaines avant le moment de votre moisson. Soyez sûr de faire appel à votre son pense lorsque vous pensez que vos plants sont prêts à être lavés.

Téléchargez mon guide gratuit de culture de marijuana pour plus de conseils

Sauf s’il y a des carences comme le jaunissement des feuilles autour de la base du plant, vous ne devez vraiment pas donner à votre plant une tonne de nutriments. Le goût d’un plant est affecté par la quantité de nutriments qui a été ajouté, donc n’en donnez pas trop ou vous risquez de lui donner mauvais goût.

Peu importe la quantité de nutriments suggérée, nous vous conseillons de diviser cette quantité par deux au début. Vous augmenterez le dosage dès que vous détecterez le premier signe de problème de malnutrition.

Souvenez-vous qu’une petite quantité apporte déjà beaucoup au plant !

Augmenter le niveau de nutriments

Augmenter le niveau de nutriments

Voir des feuilles jaunes près de la base du plant ne pose pas de problème tant que c’est vers la fin de la période de floraison. Les feuilles jaunes ont juste besoin d’être traitées dans les premières étapes du cycle de vie des plants de marijuana. Soyez juste certain d’avoir bien vérifié qu’il y a assez de feuilles pour tenir jusqu’à la moisson.

Trop nourrir votre plant peut entraîner des brûlures par nutriments qui ne partiront jamais. Une fois que les dégâts sont faits, il n’y a rien à faire. Toutes vos feuilles seront littéralement brûlées à jamais. La brûlure par nutriment est un signe sans équivoque que vous en avez trop fait. Si les bourgerons se sont déjà développés, trop les nourrir pourrait conduire à des brûlures sur les feuilles et les bourgeons. Bien que les bourgeons actuels aient l’air d’aller bien, les bourgeons moissonnés ont généralement l’air très dur.

Là encore, commencer par mettre la moitié de la dose conseillée est mieux ; sauf s’il y a des carences. Tous les tissus sont différents et vous pourriez avoir des tissus facilement affectés par la brûlure de nutriment. Habituellement, les seules personnes qui doivent augmenter leurs nutriments sont ceux qui ont des plants poussant vite et ceux qui utilisent des lampes brillantes.

Téléchargez mon guide gratuit de culture de marijuana pour plus de conseils

Si votre marijuana est cultivée hydroponiquement, vous pouvez enquêter les PPM (Particules Par Million) de votre eau pour observer exactement ce sont vos plants ont besoin. Cliquez ici pour en apprendre plus sur les PPM

Si vous choisissez d’arroser vos plants à la main, surveillez les PPM de l’eau s’écoulant par le bas ainsi que l’eau que vous donnez à vos plants. En observant l’eau s’écoulant une fois que vous avez versé les nutriments, il est plus facile de remarquer s’il y a une différence dans les PPM.

Disons que vous remarquez que les PPM ont augmenté; c’est alors un indicateur que vous devez fournir plus de nutriments que nécessaire. Cependant, si les PPM baissent, il est nécessaire de donner à vos plants plus de nourritures car votre plant absorbe les nutriments au point qu’il ne reste plus de nourriture additionnelle.

Merci d’avoir lu cet article. N’hésitez pas à laisser des commentaires ou des questions ci-dessous et n’oubliez pas de télécharger ma bible de culture gratuite

Robert

Comment Section

5 réflexions sur “Les Engrais Meilleurs Et Plus Populaires Pour La Marijuana


De Michael sur 14 juillet 2016

Slt , j'ai coupé les grandes feuilles de mà plante en pensent qu elle allais prendre toute l énergie, mais en cherchant un peu sur internet la plante à besoin de ses grandes feuilles, quoi faire ou donné pour remplacer mon erreu , peace


De Smitha6 sur 27 septembre 2016

But a smiling visitor here to share the love , btw outstanding layout. bfkekddeedddkcdk


De weedliker sur 5 février 2017

je me demande ce que le gouvernement actuel attend pour légaliser la marie-jeanne. moi j'ai la main verte. moi je suis préssé. j'ai envie d'ouvrir ma boutique


De el nino sur 2 février 2018

Calmos mon amie


De Gertrude sur 28 février 2017

Thank you very much for detailed expatnalion. I have one doubt, though. If, in a properly designed circuit, current should not flow to the earth at all, even in case of a fault, then why is the ground rod required at all? Please excuse me if this is a silly question.

Laisser un commentaire


*