Page content

Quels Sont Les Besoins Des Plants De Marijuana

Comme toute les plantes, il y a des exigences fondamentales que toutes les souches des plants de cannabis auront besoin pour survivre. Que votre installation soit en intérieur ou en extérieur, vos plants de marijuana ont quand même besoin d’une certaine quantité de lumière du soleil, d’eau et de nutriments.

Si vous êtes un cultivateur débutant, il est essentiel d’apprendre quelles sont ces exigences et pourquoi elles existent. Si vous êtes un cultivateur expérimenté, vous trouverez probablement de quoi rafraichir votre mémoire à propos du pourquoi vos plants ont réagi de telle manière pendant votre dernière saison de culture.

Alors quels sont les exigences basiques pour cultiver le cannabis, et comment être sûr de les remplir?

L’eau - La lumière - Le CO2

L’eau - La lumière - Le CO2 cannabisLe Cannabis est une plante relativement tenace et à croissance rapide. En fait, on dit que si vous vous asseyez assez longtemps à côté de votre plante, juste en regardant, vous pouvez voir la croissance de vos propres yeux. Pas de time-lapse, pas de vidéo, pas de Youtube.

En revanche, même si la plante est énergétiquement indépendante, il y a beaucoup de cultivateurs et producteurs donnent d’eux-mêmes pour aider à la croissance, en favorisant et en entretenant les qualités naturelles. En rendant l’environnement autour de la plante le plus accueillant possible et en apportant la meilleure alimentation vous maximisez le potentiel de culture du cannabis.

Toutes les choses vivantes ont des exigences basiques pour vivre, et par chance, les plantes ont des besoins assez faciles. Le cannabis n’est pas une exception. Pour être sûr que votre plante peut vivre et prospérer dans son environnement, vous devez vous assurer que vous lui fournissez la bonne lumière, assez d’eau, une température douce et stable, et un substrat bien tamisé où le plant peut former ses racines. Au delà de ça, vous devez vous assurer que vous apportez des nutriments : azote, oxygène et carbone, ainsi que tous les autres macro et micro nutriments.

Télécharger mon guide gratuit de culture de marijuana sur ce lien pour plus d’astuces de culture

Si vous manquez d’un de ces ingrédients clés, vous tromperez vos plants (et vous même!). En plus de s’assurer que vous les apportez, vous devez aussi être sur que toutes ces choses sont en bonnes proportions.

Le développement de votre plant est basé sur le procédé de photosynthèse. La photosynthèse est la manière dont votre plan absorbe la lumière et transforme le dioxyde de carbone en sucre (énergie). C’est possible grâce au pigment vert de chlorophylle. Les sucres de glucose fonctionne conjointement avec les sels minéraux, les nutriments, et l’eau absorbé par les racines et permet au plant de réussir une variété de réactions chimiques différentes pour produire des matières premières et pour se développer.

Dans la nature, toutes ces choses sont contrôlées et apportées par l’environnement. Votre travail en tant que cultivateur et jardinier est d’imiter et reproduire toutes ces choses essentielles pour créer un environnement idéal pour votre plan. Correctement réalisé, vous pouvez créer une situation de vie parfaite pour votre plant de cannabis.

L’environnement parfait

L’environnement parfait pour cannabis

Premièrement, si vous cultivez en intérieur, vous aurez besoin d’une bonne source de lumière. Vous ne pouvez pas juste utiliser votre vieille lampe de salon pour remplacer la lumière envoyée par le soleil. Si vous êtes un cultivateur d’intérieur, envisagez d’utiliser une HPS. Cela vous donnera un spectre de lumière plus précis, ce qui est vraiment important pour les plants.

Ensuite, prenez en compte votre air. Votre plant a besoin d’un apport en dioxyde de carbone et d’oxygène afin de réaliser la photosynthèse. Par chance, ces gaz sont déjà présents dans votre air! En revanche, vous devrez vous assurer que l’environnement dans lequel vous cultivez votre plant est très bien ventilé. En intérieur, il faudra investir dans un VMC ainsi que dans un ventilateur.

Vous devez vous assurer que vous avez un apport en air frais sur vos plants à tout moment. Comme tout autre chose vivante, ils suffoqueront sans air (bien que la suffocation arrivera un petit peu différemment). En particulier, les bas niveaux de dioxyde de carbone inhiberont le procédé de photosynthèse, d’où le fait que beaucoup de cultivateurs ajoutent du CO2 dans l’air.

Si vous installez tout votre ventilation et votre équipement de flux d’air correctement, il vous sera nettement plus facile de gérer l’humidité et la température de l’environnement de la salle de culture. Gardez un oeil avisé sur la température et l’humidité : vous ne voulez pas d’un forte humidité (50-70%). L’air de la pièce doit être entre 68 et 77 degrés Fahrenheit (20- 25 Celsius) alors que le substrat doit être proche de 64 degrés Fahrenheit (24 Celsius). Si vous utilisez un système hydroponique ou si vous cultivez vos plants dans l’eau, vous devrez avec une eau à environ 68 degrés Fahrenheit (20 degrés Celsius). Lisez-en davantage sur la Température et l’Humidité.

Télécharger mon guide gratuit de culture de marijuana sur ce lien pour plus d’astuces de culture

L’eau est extrêmement importante pour la santé de votre plant. Cela comprend l’humidité de l’environnement alentour et le sol d’où les racines draineront de l’eau pour distribuer les nutriments au reste du plant. Vous avez un nombre de choix pour les différents substrats pour faire pousser vos plants (sol, laine de roche, etc.) mais vous devrez vous assurer qu’ils reçoivent la quantité d’eau en rapport.

En plus d’utiliser de l’eau pour un nombre de réactions chimiques clés, votre plant utilisera l’eau comme un véhicule pour transporter les nutriments. Si vous êtes un cultivateur d’intérieur, vous devrez soit arroser manuellement soit investir dans un système automatique pour prendre soin de l’irrigation à votre place. Les plants d’intérieur sont spécifiquement susceptibles de demander beaucoup d’eau, car vous voudrez probablement les utiliser au maximum de leur capacité avec la lumière et les nutriments pour obtenir le plant de la plus haute qualité. Une autre remarque sur l’eau : vous devez vous assurer que vous utilisez de l’eau pure. Si l’eau que vous utilisez contient des produits toxiques ou dangereux, elle pourrait endommager vos plants, ou pire, faire du mal au personne qui utilise votre plant à des fins médicales.

Le substrat est important car il agit comme une sorte de piège à nutriments et à d’autres éléments importants. Par exemple, si vous utilisez du sol, vous devez vous assurer qu’il est bien aéré. Une bonne circulation sur les racines est très importante car c’est ici que votre plant récupère plein de choses à absorber. Les racines ont besoin d’oxygène, quelque soit le substrat que vous utilisez, que ce soit d’un sol traditionnel ou un équipement hydroponique. De plus, une bonne aération minimisera les risques de maladie, de moisissures et de champignons sur votre plant.

Nourrir vos plants de marijuana

Nourrir vos plants de cannabis

Ensuite, vous devez vous assurer que vous avez beaucoup de nutriments. Il y a plein de manières d’ajouter des nutriments dans le sol. Vous pouvez le faire graduellement avec de l’engrais ou d’autres additifs directement dans le sol ou ajouter des nutriments directement dans l’eau, ce qui délivrera vos nutriments plus rapidement et avec plus de précision.

Les nutriments essentiels pour vos plants sont séparés en macro et micro nutriments, basé sur la quantité de nutriment spécifique dont le plant à besoin pour remplir ses besoins nutritionnels. Le terme de macronutriments est utilisé par les cultivateurs pour décrire les nutriments les plus nécessaires au cannabis. Cette liste inclut le phosphore, l’azote, le potassium, le magnésium, le calcium et le sulfure. Les micronutriments font références aux autres nutriments qui sont nécessaire au plant pour s’épanouir. Les micronutriments inclus le zinc, le cuivre, le fer, le bore, le manganèse et le molybdène. Nous irons plus dans les détails pour expliquer les besoins exacts en nutriments plus tard.

Vous devrez mesurer le pH du substrat de votre plant, pour s’assurer qu’il se situe autour de 5.5-6.5.  C’est très important pour la vitesse et l’efficacité avec lesquelles les nutriments sont absorbés par le plant.

Merci de votre lecture. Veuillez s’il vous plait laisser des commentaires ou des questions ci-dessous et n’oubliez pas de télécharger ma bible gratuite de culture.

Robert

Comment Section

0 réflexions sur “Quels Sont Les Besoins Des Plants De Marijuana

Laisser un commentaire


*