Page content

L’équipement Pour Fumer De La Marijuana

Quels sont les meilleurs bangs, pipes à eau et vaporisateurs pour fumer de marijuana? Les gens fument de la marijuana pour le plaisir depuis le début de temps. Du tabac à l’opium, les hommes cherchent des plantes avec des propriétés intéressantes depuis qu’ils marchent sur deux jambes.

Fumer a été une méthode si populaire depuis si longtemps car c’est rapide et efficace. C’est l’une des manières les plus simples d’avoir des ingrédients actifs dans le cerveau. C’est parce que beaucoup de drogues aux herbes s’activent avec la chaleur et la fumée est rapidement absorbée par les poumons pour aller jusque dans les veines.

Le seul vrai problème avec le fait de fumer est qu’il faut de l’équipement. De l’attirail si vous voulez. Ce guide traitera l’équipement de base dont vous avez besoin pour fumer de la marijuana. Vous pouvez obtenir le meilleur équipement pour fumer en cliquant sur ce lien. Il y a plus de 10.000 pipes, bangs, et vaporisateurs de toutes les formes et tailles.

Préhistoire 420

Préhistoire 420

Prenons un court moment pour revenir dans le temps. Imaginez, si vous voulez, un groupe de chasseurs préhistoriques. Ils viennent de finir leur dernier jour de chasse, et ils attendent devant leur grotte avec un énorme tas de cerfs qu’ils ont tués au cours der dernières semaines. Ils ont aussi une centaine de grammes d’excellents bourgeons. Malheureusement, il y a quelques milliers d’années, il n’y avait pas de tuyaux ou de papiers. Alors comment ferait-il pour fumer ?

Et bien, pourquoi ne pas utiliser un peu des cerfs ?

En supposant pendant un moment, qu’il n’y a pas de branches ou de morceaux de bois à sculpter, nos chanceux chasseurs peuvent utiliser un os. Il doivent juste couper environ un demi pied à la fin de l’os d’une jambe puis utilisez un fer de lance pour percer un petit bol à l’endroit voulu derrière le joint. Ensuite, ils doivent juste durcir la moelle en faisant bouillir l’os et en appuyant à son extrémité. Une fois que c’est fait, les chasseurs ont une pipe en os pour ces alléchants bourgeons.

Un peu macabre, certes, mais le travail serait fait. Peu importe, qui sommes nous pour juger les chasseurs préhistoriques pour leur choix de pipes? C’était une époque différente. Ça gardait les chasseurs en forme jusqu’à ce qu’ils rentrent avec toute cette viande bien méritée.

Joints

Joints

La bonne nouvelle est que les temps ont changé. Vous n’avez plus besoin de sculpter une pipe dans un os d’animal. De nos jours, nous avons des tuyaux, du papier et toutes sortes d’autres matériaux qui peuvent être utilisés pour créer à votre convenance un appareil pour fumer.

Commençons avec le papier. Vous pouvez trouver du papier à cigarette dans la plupart des stations services ou des kiosques. Evidemment le kiosque aura plus de choix, mais une station service rendra votre choix plus simple. Nous parlerons plus de l’utilisation des papiers ci-dessous.

Si vous avez déjà fumé, il est probable que vous ayez rencontré ces personnes qui fument de la weed mais affirment qu’ils ne savent pas rouler de joint. Peut-être même que vous faites partie de ces personnes. Et il n’y a aucun problème, mais n’aimeriez-vous pas rouler un beau joint que personne ne saurait distinguer d’une cigarette faite en usine ?

Téléchargez mon guide gratuit de culture de marijuana pour plus de conseils pour fumer

Premièrement, le fondement d’un bon joint est la texture du cannabis utilisé. Vous voulez être sûr que vous avez une « céréale » correcte qui se roulera facilement et brulera bien. Vérifiez qu’elle a bien été moulue, mais votre cannabis ne devrait pas être poudreux. S’il est trop fin, il sera difficile de le garder dans le papier lorsque vous roulerez. Il aura aussi une tendance à « partir », se consumant inégalement d’un côté lorsque vous essaierez de le fumer. Si votre cannabis n’est pas assez fin, vous pourriez également avoir des problèmes en consumant le joint. Il ne sera pas non plus très joli. Personne ne veut fumer un joint moche et bossu s’ils ont le choix.

Idéalement votre cannabis devrait être épais, comme la consistance d’un paillis fin. Vous le voulez un peu plus humide et spongieux, mais pas mouillé. Cela vous aidera à le rouler plus facilement et vous offrira une fumée plus douce.

Meilleur papier à rouler

Meilleur papier à rouler

Il y a un nombre extraordinaire de types de papier à rouler. Vous pouvez avoir du papier à rouler de n’importe quelle couleur. Du gros papier à rouler, ainsi que du petit papier à rouler. Des papiers à rouler qui ont le goût de pastèque ou de sirop d’érable. Lorsque vous parlez des papiers, le monde est à vous. En général, ils fonctionneront tous de la même manière si vous cherchez à vous défoncer.

Ceci étant dit, il est habituellement plus facile pour les débutants de commencer avec des papiers plus grands. Utilisez juste un papier qui est gommé d’un côté pour pouvoir bien le tenir sans avoir de tours particuliers à faire. Cliquez sur ce lien pour voir tous les papiers à rouler et les embouts.

Comment rouler un joint

Comment rouler un joint

OK, maintenant, voici la partie que vous attendez tous. Comment réellement Rouler le joint une fois que vous avez tout ce dont vous avez besoin ?

Commencez par pincer gentiment le papier des coins non gommés. Tenez le entre le pouce et l’index de n’importe quelle main. Puis pliez le papier, en formant une gouttière pour tenir votre cannabis. Utilisez une main pour garder le papier dans cette forme pendant que l’autre main saupoudre le cannabis dans la gouttière.

Tenez toujours le papier en forme de gouttière entre le pouce et l’index des deux mains. En faisant ça, pincez gentiment le cannabis à travers le papier, le poussant doucement davantage vers les extrémités que vers le centre. Puis utilisez votre pouce pour rouler doucement le cannabis dans un cylindre équilibré. Lorsque vous avez rendu les extrémités égales et cylindriques, roulez le haut du tube de papier vers le bas jusqu’à ce que vous puissiez le passer sous l’autre côté. Imaginez que vous soyez en train de faire une spirale de papier. Puis roulez le juste, en essayant de faire la même chose, et en léchant les extrémités gommées.

Ne vous inquiétez pas si ces indications sont difficiles à suivre. La meilleure chose à se rappeler est de ne pas s’inquiéter si c’est désordonné au début. Ce n’est pas facile de faire un joint à la première tentative. Obtenez votre matériel de nos amis de Grasscity.

Pierre à fumer

Pierre à fumer

La pierre à fumer est une invention fantastique. Tout comme la pipe en os mentionnée ci-dessus, la pierre à fumer est très simple. C’est en gros une extension pour un joint sur laquelle on tire comme sur une pipe. Un pierre à fumer est une pièce de pierre douce comme le citron ou la stéatite : c’est un tube avec un trou percé d’une extrémité à l’autre. Vous poussez simplement dans l’extrémité non allumée de votre joint et tirer sur l’autre extrémité.

C’est extrêmement simple de fabriquer une pierre à fumer. Trouvez simplement une large pierre en forme de disque comme le type de galet que vous trouvez sur les plages rocheuses. Percez un trou dedans, et vous pouvez l’utilisez pour tenir votre joint.

Téléchargez mon guide gratuit de culture de marijuana pour plus de conseils pour fumer

Cependant, percer un trou dans une roche solide peut être difficile, donc vérifiez bien que vous utilisez une pierre douce. Vous devriez également utiliser une sorte d’étau pour tenir la pierre pendant que vous la percez. Une perceuse vous aidera mais vous pouvez facilement le faire avec une perceuse manuelle. Les hommes perçaient des pierres bien avant que nous n’ayons de l’équipement lourd. Indépendamment de l’outil que vous choisissez, vous devriez prendre des précautions. Portez des lunettes de sécurité et souvenez-vous que beaucoup de pierres douces (la stéatite en particulier) peuvent faire rebondir beaucoup de minuscules particules lorsque vous perciez. Portez également un masque ou un respirateur pour aider à protéger votre système respiratoire.

Flèche à fumer

Flèche à fumer

Si vous cherchez quelque chose pour tenir votre joint, mais que trouer dans de la roche solide ne vous intéresse pas, considérez la flèche à fumer. La flèche à fumer est un morceau de tube d’aluminium de 6 inch, le type que l’on trouve chez les flèches cassées. Vous pouvez facilement trouver des flèches cassées dans n’importe quel club de tir à l’arc, et la plupart des clubs vous les donneront gratuitement si vous demandez gentiment.

A partir de là, vous êtes prêts. Coupez simplement l’extrémité cassée de la flèche et vérifiez qu’il n’y a pas de petits morceaux sur le dessus. Vous ne voudriez pas qu’il passe dans votre joint. Les flèches à fumer sont légères, discrètes et presque impossible à identifier comme étant du matériel à cannabis.

Pipes

Pipes de fumer cannabis

Les pipes sont le produit choisi par la plupart des fumeurs réguliers, que ce soit pour un usage médical ou pour le plaisir. Le concept de la pipe est exactement mentionné dans la première histoire avec les chasseurs préhistoriques. Un fumeur fait passer de l’air dans un bol brulant, accélérant ainsi la combustion et tirant la fumée.

Les pipes plus avancées et les pipes à eau ajouteront un trou de « starter » en plus du bol lui-même. Ce « starter » supplémentaire est gardé bouché par l’extrémité de l’index ou du pouce pendant que l’on tire sur la pipe. Cela donne davantage de contrôle sur le flux d’air sortant de la pipe ce qui peut aider le fumeur à varier la force et la quantité de fumer.

Les fumeurs de cannabis ont l’air d’avoir un historique de créativité. Si vous entrez dans un kiosque de nos jours, vous trouverez que la pipe a évolué et a beaucoup de nouvelles spécialités qui font qu’il n’y a presque plus de ressemblance à la pipe traditionnel que les gens fumaient il y a bien longtemps.

Le verre est extrêmement populaire. Les pipes en verre ont un grand éventail de prix, et beaucoup d’entre elles sont de véritables pièces d’art. Prenez quelque chose de simple ou quelque chose de plus personnel qui convient à votre style. Certains artistes utilisent même des gravures électrolytiques ou des plaques de cuivre pour créer des hybrides fascinants de verre et de métal. Obtenez votre pipes sur Grassity: il y a plus de 10.000 pipes différentes en stock !

Pipes à eau et bangs

Pipes à eau et bangsLa pipe à eau (plus connue sous le nom de bang) est un autre outil utilisé fréquemment par les fumeurs réguliers. C’est d’une certaine manière plus compliqué : il faut utiliser une chambre additionnelle pleine d’eau pour aider à filtrer et refroidir la fumée. Les Hookahs sont aussi un type de pipe à eau. Toutes les formes de pipes à eau fonctionnent avec les mêmes principes.

Une pipe à eau agit comme une unité scellée une fois que le fumeur tire dessus. Ce qui signifie qu’il tirera de l’air par le bol comme une pipe traditionnelle le ferait. La prochaine étape : la fumée sera tirée par une tige dans un petit réservoir d’eau où elle est refroidie. La suie et les cendres seront aussi attrapées dans l’eau et en continuant de tirer, la fumée passera par l’eau. Filtrer la fumée par l’eau la rendra plus douce et plus facile pour les poumons.

Vous pouvez fabriquer votre propre pipe à eau assez facilement. Vous pouvez utiliser à peu près n’importe quel bocal comme récipient du moment qu’il peut être fermé. Tout ce dont vous avez besoin est un outil pointu. Percez simplement un trou sur le couvercle (pour changer l’eau et continuellement refermer la pipe). Il y a beaucoup de choses que vous pouvez utiliser pour le bol lui-même si vous n’avez pas de pipe ou de bol qui s’enlève facilement. Peu importe ce que vous choisissez, vous devez vous assurer que vous utilisez du métal, du verre ou de la pierre. Si le cannabis est tiré par le bol, vous pouvez utiliser un peu de filet en guise d’écran pour le tenir en place.

Téléchargez mon guide gratuit de culture de marijuana pour plus de conseils pour fumer

Si vous voulez avoir quelques fantaisies avec votre pipe à eau, vous pouvez y ajouter des trous. Cela permettra à plusieurs personnes de tirer sur la même pipe à eau sans avoir à la faire tourner, la faisant ainsi ressembler à une hookah. Percez simplement un trou pour chaque tuyau que vous souhaitez installer. Pour le tuyau, vous pouvez utiliser des tubes chirurgicaux en latex (il y a longtemps, vous en trouveriez sans soucis). Cette sorte de tuyau se fermera une fois que l’aurez serrer. Si le tuyau que vous utilisez est trop raide, vous pouvez utiliser une sorte d’époxyde pour aider à ferme le trou.

Tant que vous vérifiez que l’intégralité de la pipe à eau est scellée (à l’exception des ouvertures sur le tuyau), vous devriez être presque prêt à prendre votre nouvelle pipe à eau pour un tour. Gardez simplement un œil sur toutes les différentes pièces, surtout si le plastique touche quelque chose de chaud. Essayez également de vérifier l’époxyde que vous utilisez a eu le temps de se durcir et de s’installer. N’hésitez pas à changer l’eau si ça commence à avoir un drôle de goût, rappelez-vous qu’elle agit comme filtre. Achetez vos bangs sur Grasscity : plus de 10.000 bangs différents en stock !

La pipe à eau en PVC

La pipe à eau en PVC

Si vous n’êtes pas intéresser par la visite de votre kiosque local, vous pouvez toujours choisir de fabrique votre pipe à eau en PVC. Elles étaient utilisées plus fréquemment dans les années 70, rendues populaires par une variété de fumeurs réguliers. Naturellement il y a beaucoup de tailles différentes de tuyau en PVC donc n’hésitez pas à combiner les tailles qui vous plaisent pour votre pipe à eau. Le concept général est ce qui importe.

En utilisant un tuyau en PVC assez court (pas plus long que votre avant bras), vous suivez la même idée que pour la piper à eau décrite plus haut. Fermez une extrémité du PVC avec un bouchon plat autocollant qui permet au tube de tenir sur son extrémité. Puis vous percez un trou dans la moitié basse (la partie qui est bouchée). C’est là où passe la tige, fonctionnant comme une pierre à fumer ou une flèche à fumer. Vous devriez utiliser un tube en métal ou en verre. Le cuivre fonctionne bien pour cela.

C’est par là que vous tirerez l’air. Comme vous avez fait pour les trous dans la pipe à eau décrite plus haut, utilisez de l’époxyde pour sceller ce tube, pour qu’il y ait de l’air dans votre pipe à eau en PVC. Après ça, c’est bon. Beaucoup de fumeurs réguliers décider d’ajouter un trou « starter » dans le PVC. Remplissez-le d’eau et vous êtes déjà prêt à utiliser votre nouvelle pipe à eau PVC. Pour ajouter des parfums, vous pouvez utiliser d’autres liquides que l’eau. Certains fumeurs préfèrent le jus d’orange, le vin ou le bourbon. Peu importe le liquide, du moment qu’il est froid.

Téléchargez mon guide gratuit de culture de marijuana pour plus de conseils pour fumer

Si vous n’avez plus d’eau sous la main, rappelez-vous qu’il fonctionnera également à sec. L’eau le rend plus agréable, mais ce n’est pas une nécessité. Les fumeurs mettent fréquemment un joint dans le tube en métal ou utilisent un écran pour tenir le cannabis dans la tige.

Une sorte plus simple et plus évidente de pipe à eau peut être faite dans une canette. Si vous êtes sorti, au milieu des bois (camping, randonnée, chasse etc.), cela pourrait s’avérer utile. Parfois vous partirez avec un groupe et gens et quelqu’un aura de la weed mais pas de papier, de tuyau, ou de matériel « sculptable ». Dans des situations d’urgence comme celle-ci, vous pouvez utiliser une canette de bière ou de soda pour faire une pipe à eau. Dentelez simplement le bas de la canette avec un tournevis ou une pierre. Essayez de faire une bosse en forme de cône puis faites un minuscule trou dans le centre lorsque vous avez terminé. Ne faites pas le trou trop gros : ce sera votre bol et vous ne voulez pas perdre tout votre cannabis. Vous voudrez aussi probablement un trou « starter » sur le côté de la canette. Obtenez votre matériel pour fumer sur Grasscity, la plus grosse boutique en ligne !

Finalement, vous pouvez remplir votre bol conique de quelques bourgeons puis fermez le trou pour boire avec vos lèvres. Laissez juste bruler.

Vapoter!

Vapoter

Vapoter est le mot moderne qui décrit une méthode de fumer. Au lieu de mettre les plants en feu, le vaporisateur utilise la précieuse chaleur pour Vaporiser les ingrédients actifs et les plants. Les vaporisateurs peuvent utiliser la chaleur directe ou indirecte même si la plupart fonctionnent par électricité – que ce soit à pile ou sur secteur. Une grande sous-section des fumeurs ne jure que par « vapoter ». C’est une technique extrêmement efficace pour fumer du cannabis, plus douce pour les poumons que fumer des joints ou des pipes. Les vaporisateurs les plus récents utilisent une meilleure science et une meilleure ingénierie pour optimiser l’expérience. C’est un excellent choix pour ceux qui fument dans un but médicinal, ou ceux qui ont une faiblesse ou une maladie respiratoire, juste après la cuisine à base de cannabis.

Téléchargez mon guide gratuit de culture de marijuana pour plus de conseils pour fumer

L’efficacité du vaporisateur le rend aussi remarquablement économique, malgré l’investissement initial. Avec certaines souches modernes conçues avec précaution, beaucoup de fumeurs optent pour un appareil qui n’offre pas de bouffée massive et démodée. Ils ne répandent également pas de la fumée âcre comme les joints et les pipes. Pour les fumeurs réguliers, un vaporisateur a beaucoup de sens – efficace, économique, et meilleur pour la santé.

Comme les autres types d’appareils mentionnés dans cet article, il existe un large éventail de forme et de taille de vaporisateurs. Ils ont un éventail tout aussi large de prix et de méthodes de fonctionnement. Attendez-vous à payer entre 60 et 500 dollars, selon ce que vous recherchez.

Tous ces choix sont bons pour les consommateurs mais cela peut également vous donner mal au crâne si vous essayez de prendre une décision mais que vous n’êtes pas sûr de savoir exactement ce que vous voulez. A l’ère d’internet, beaucoup de consommateurs achètent des vaporisateurs en ligne sans même voir ou essayer l’appareil avant de l’acheter. Faire un peu de recherche avant d’acheter peut vous aider à trouver l’expérience que vous recherchez. Comparez les vaporisateurs en cliquant sur ce lien.

Système de vaporisation à chaleur

Système de vaporisation à chaleur

Il y a deux méthodes primaires utilisées pour vaporiser le plant : par convection ou par conduction. Avec la conduction, une petite plaque est chauffée, en général par un fil qui passe par la plaque. Lorsque l’élément bien chauffé rentre en contact avec le plant, les ingrédients actifs du cannabis sont vaporisés. Il y a un grand nombre de vaporisateurs à conduction qui est chauffé par un briquet, agissant comme une pipe mais sans contact direct avec la flamme.

Les vaporisateurs à conduction ne sont pas tout à fait aussi efficaces que les vaporisateurs à convection, mais ils sont souvent moins chers, et sont en général plus portables. Les modèles à convection sont en général les meilleures qualités. Au lieu que ce cannabis soit incinéré par un contact direct avec l’élément extrêmement chaud, un système à convection pousse un courant d’air chaud par le cannabis, vaporisant ainsi les ingrédients actifs avec le contrôle le plus fin. Le système à convection transforme le plant en carbone sans réellement l’incinérer.

Vapoter produit une fumer fraiche qui est même plus douce que la fumée d’une pipe à eau. Elle est composées de particules bien plus fines qui sont absorbés plus facilement par les poumons. Si la bonne température est appliquée, les fumeurs expérimentés peuvent même contrôler le type de cannabinoïdes vaporisés. Achetez vos vaporisateurs sur le plus gros magasin en ligne.

Merci d’avoir lu cet article. N’hésitez pas à laisser des commentaires ou des questions ci-dessous et n’oubliez pas de télécharger ma bible de culture gratuite.

Robert

Comment Section

0 réflexions sur “L’équipement Pour Fumer De La Marijuana

Laisser un commentaire


*