Page content

Le Cycle De Vie Des Plants De Marijuana

Dans cet article, nous parlerons du cycle de vie des plants de marijuana et des nombreux stades de croissance que le cannabis traverse pendant sont (relativement) court passage de l’âge adulte à la maturité.

Il y aura plusieurs étapes importantes vécues par votre plant. Connaitre à l’avance ces gros changements avant de les vivre va vous permettre d’avoir une meilleure idée de ce que vous pouvez attendre si vous prenez soin de votre culture de cannabis. Cela vous aidera également à garder un oeil sur les problèmes de santé que vous pourriez rencontrer.

Avec ce savoir, vous serez mieux capable de résoudre les problèmes car vous saurez comment le plant est supposé être dans le meilleur des cas. Ceci étant dit, parfois vous pouvez rencontrer un problème qui ne peut pas être résolu. Pour une raison ou pour une autre, votre plant ne poussera pas, et rien ne pourra changer cela. Mais commençons par le cycle de vie de votre plant de cannabis ; ça ne fait jamais de mal de savoir ce qu’il nous attend.

Toutes les étapes de vie que votre plant va traverser sont accompagnées de leurs propres défis et difficultés. En étant vous même informé des différences de besoins et de comportements de votre plant à ses différentes étapes de vie, vous serez mieux préparé pour gérer ce qui arrivera. Les informations suivantes seront abordées dans cet article:

Les graines de cannabis

Graines de marijuana- cycle the vie

Le cannabis utilise la reproduction sexuelle pour créer des graines et les semer. Chaque graine est produite par deux parents. La graine de cannabis contient des gênes du plant mâle et du plant femelle. La seule exception est lorsque les graines sont produites par une plante hermaphrodite, mais c’est un procédé complexe dont les cultivateurs maisons n’ont pas à se soucier.

Sous la couche cireuse d’une graine se cache un tout petit plant déshydraté, attendant seulement d’être exposée à de l’humidité et de la chaleur. Une fois qu’il obtient de l’eau et de la chaleur, il germe. Sinon, il vieillit et meurt. C’est la raison pour laquelle vous ne pouvez pas garder des graines indéfiniment (même si certaines graines se conservent plus longtemps que d’autres). À côté du petit plant, les graines contiennent également un magasin de calories pour permettre au plant de commencer sa vie. C’est ce qu’on appelle l’endosperme.

Les graines de cannabis resteront dormantes tant qu’elles ne sont pas exposées à l’eau ou à la lumière. Les graines sont relativement solides, et peuvent survivre dans le noir, dans des endroits frais, avec des températures stables. Un réfrigérateur ou un placard c’est parfait. Le meilleur moyen d’endommager des graines est une basse température: une température en dessous du gel peut tuer des graines de cannabis.

Les graines en germination

Les graines en germination

Lorsque que vous êtes prêt pour cultiver votre plant, exposez les graines à la lumière et l’humidité. L’exposition à la lumière et à l’eau activera une série d’hormones dans la graine qui déclenchera le processus de croissance.

Une seule racine poussera vers le bas et se séparera de la coquille extérieure de la graine en deux, puis atteindra le sol pour trouver de l’eau et des nutriments. Pendant ce temps (ou juste après), une tige verte pointera vers le haut et deux feuilles initiales de cotylédons apparaitront.

Il y a différentes sortes de graines. Les plants de cannabis sont appelés les cotylédons. Cela signifie qu’il a deux feuilles distinctes sur le germe, et qu’il appartient ou groupe des plantes dicotylédones. Lisez l’article Comment faire germer une graine de cannabis pour plus d’informations.

Comme une pousse, le plant de cannabis à deux méristèmes - une sur la couronne qui est connu sous le nom de “méristème de pousse” et l’autre à la racine, connu sous le nom de “méristème de racine”. Le premier deviendra une tige de feuillage alors que le second deviendra le pivot.

La division cellulaire a lieu dans les cellules du méristème du plant. C’est la fondation de la croissance du plant. Les multiplications des cellules ont lieu partout dans le plant mais sont fortement concentrées sur la couronne et dans les racines, là où la majorité de la croissance du plant a lieu.

Pour des graines de marijuana de qualité, allez faire un tour sur notre magasin de graines en ligne

Typiquement, lorsque les cellules du méristème sont matures, elles se solidifieront en un seul type de cellule puis, deviendront des bourgeons, des racines, des feuilles ou des tiges, mais produiront uniquement ces cellules là. Par exemple, une fois qu’une cellule de méristème a commencé à produire des racines, elle ne sera plus capable de produire des feuilles ou des tiges.

Malgré cela, il est important de se rappeler que les cellules de méristèmes sont essentiellement identiques. C’est seulement leur emplacement et le stimulus précis auquel elles sont exposées qui vont les faire réagir différemment. C’est une distinction importante à garder en tête lorsqu’on coupe des clones sachant que les cellules à la base de la coupe deviendront des racines, et ceux du dessus deviendront le reste du plant. Quelques fois, les cultivateurs appliquent des auxines comme l’acide naphthalène au plant. Les auxines sont des hormones racinaires qui aident des racines à croître lorsqu’une nouvelle coupe commence à grandir.

Les informations à propos du stockage des graines de marijuana sont également importantes et utiles pour les cultivateurs. Les graines de cannabis contiennent de l’endosperme, et le petit plant (composé de la racine, la tige et les deux feuilles). Métaboliquement, le plant ralenti et rentre dans un état statique, en ce mettant essentiellement inanimé. Ceci permet à la graine de rester viable pour une longue période, mais pas indéfiniment. Toutes les graines sont différentes, mais, en général, les graines de cannabis perdent de leur efficacité après environ un an. Ceci étant dit, certains peuvent tout de même germer après plusieurs années.

Germes de graines humides

Germes de graines humides

Le taux d’humidité doit être aussi bas que possible pendant le stockage. L’humidité peut engendrer la pousse de champignons ou causer la germination précoce des graines, ce sont tout deux des actions dévastatrices si un cultivateur veut cultiver des plants viables avec ces graines. Lorsque vous voulez initier la germination, vous aurez besoin d’humidité, mais faites attention à ce que les graines n’absorbent pas trop d’eau car la moisissure et la pourriture peuvent devenir un problème.

Quand vous faites germer vos graines de marijuana, l’humidité rentre dans la graine par les micropyles. Les micropyles sont de petites ouvertures poreuses dans la graine. Si elles sont difformes ou obstruées par un corps étranger, le plant aura peut être des difficultés à germer. Une solution est de faire tremper les plants dans un bain d’eau. Vous pouvez également rayer la surface de la graine (on appelle ce procédé la scarification). Vous pouvez faire une fine encoche dans la graine avec une lame aiguisée ou une surface abrasive. Ayez recours à ces mesures uniquement si c’est absolument nécessaire pour aider à la germination. Les graines qui demandent beaucoup d’efforts pour germer pourraient transférer cet aspect aux futures générations, et ça serait dommage de vous donner du travail supplémentaire.

Dès que le petit plant caché à l’intérieur de la graine absorbe l’humidité, il commencera à gonfler et à pousser. Il éclatera éventuellement hors de la coquille, et laissera derrière lui son état inanimé. À partir de ce moment là, il aura régulièrement besoin de chaleur, d’eau et d’air. Il ne survivra pas dans un environnement sec.

Stade de plantule

Stade de plantule de cannabis

Comme le germe continue de croître, il continuera de briser l’enveloppe de la graine qui le protégeait. Le système de racine à la base du plant commencera de se développer, et les feuilles commenceront à se répandre et croître sur le dessus du plant. Bientôt, de nouvelles feuilles pousseront et le plant entrera dans son premier cycle de croissance. À partir de là, le plant continuera de grossir encore et encore jusqu’à ce que les bourgeons commencent à fleurir.

Après environ 3 à 7 jours de croissance initiale, un plant sain doit voir le jour dans une plantule. Ce stade de croissance est défini par le plant qui a commencé à développer un système racinaire stable, ainsi que la croissance initiale de “vraies feuilles”, ce sont les feuilles qui présentent les mêmes caractéristiques que les feuilles de cannabis matures. Cela ne fait pas référence aux feuilles de  cotylédon qui éclosent juste après la germination.

Votre plant peut rester sous forme de plantule pendant un bon moment, de 3 à 6 semaines. La durée dépendra surtout des facteurs environnementaux et de la souche que vous cultivez.

Télécharger mon guide gratuit de culture de marijuana sur ce lien pour plus d’astuces de culture

Vous devez bien sur toujours faire attention à vos plants, mais redoublez de vigilance pendant les premiers stades de croissance. Faites attention à la vitesse à laquelle se développe le feuillage. Lorsque le plant commence à développer son feuillage et son système racinaire stable, il commencera sa transition vers le stade de croissance végétative. C’est particulièrement important si vous envisagez une transplantation. Si vous voulez déplacer votre plantule vers un nouveau récipient ou un nouvel environnement, c’est le bon moment pour le faire. La température idéale pendant cette étape est de 77 degrés. L’humidité est également importante, comme pendant la germination. Les nutriments peuvent brûler les plantules de cannabis donc ils sont peu nécessaires. La lumière blanche (18 heures par jours) est nécessaire dès que vous voyez les cotylédons, tout comme l’engrais avec de l’azote (comme l’accélérateur de croissance), une température autour de 68-77 degrés et une humidité autour de 60%.

Les lampes CFL sont parfaites pour les plantules car elles ne produisent pas beaucoup de chaleur. Vous pouvez placer les plantules à 2 pouces des lampes pour qu’ils reçoivent suffisamment de lumière. Renseignez-vous sur ces lampes via ce lien.

Stade végétatif

Stade de végétation de cannabis

C’est le moment où le plant de cannabis est dans son état véritable, produisant les sortes de grosses feuilles dentelées que vous attendiez. Le plant produit plus de feuillage car il est capable d’absorber et de transformer en plus grande quantité le dioxyde de carbone et les autres nutriments. Pendant le stade végétatif de croissance, les racines continueront de se développer et le plant prendra de la hauteur. C’est à ce moment que les gens disent que “vous pouvez voir votre plant grandir”. Un plant de cannabis sain peut prendre jusqu’à 2 pouces en hauteur en seulement une journée!

La durée de la phase végétative est contrôlée principalement par l’exposition lumineuse. Si vous cultivez en extérieur, cela dépendra de la région du monde dans laquelle vous vous situez. Pour les cultivateurs d’intérieurs, cela signifie que vous gardez le plant dans sa phase végétative autant que vous le voulez. Rappelez-vous simplement qu’il faut faire attention avec l’exposition lumineuse pendant cette période. Nous aborderons plus en détails la relation entre l’exposition lumineuse et la floraison dans d’autres articles. Durée : 1 à 2 mois.

Lisez l’article Stade végétatif pour les plants de marijuana d’intérieur pour plus d’informations.

Pendant cette phase, le plant de cannabis pousse essentiellement sous forme de feuilles et de tiges. Il produit rapidement une structure solide afin de pouvoir porter de lourdes grappes. Le cannabis pousse en hauteur et en largeur et de nouvelles couches de feuilles s’ajoutent. À ce moment, vous devriez voir la différence entre les variétés de cannabis comme les branches latérales atteignent leur maximum.

La température doit être entre 68-77 degrés, avec une humidité de 50 à 70%, de la lumière ininterrompue pendant au moins 18 heures par jour et de l’engrais supplémentaire contenant de l’azote.

Stade de floraison

Stade de floraison de cannabis

Le stade final pour le plant de cannabis est celui qui est le plus important pour les cultivateurs (et éventuellement les bénéficiaires de la récolte). Le stade de floraison intervient après la réduction de l’exposition lumineuse, et quand le plant devient sexuellement mature et est prêt à répandre ces gênes autour de lui. Les plants de cannabis mâles deviennent souvent matures plus rapidement que les plants femelles -parfois quelques semaines avant.

Quand le plant atteint le stade de floraison, il commencera à produire de grande quantité de résines collantes à l’extérieur des feuilles. La résine est centrée sur les organes reproducteurs du plant, connu sous le nom plus familier de bourgeons. Ces concentrations de résines contiennent le plus grand pourcentage de THC (tetrahydrocannabinol) que vous pouvez trouver dans le plant - le THC étant l’ingrédient actif le plus recherché par les fumeurs et les utilisateurs à usage médical.

La puissance spécifique de votre plant (le pourcentage d’ingrédient actif dans la résine) sera déterminée par la durée de floraison du plant. Elle dépend également de si oui ou non le plant a été pollinisé et fertilisé.

Finalement, vous aurez envie de récolter la richesse des bourgeons et gérer tout le procédé qui suit. C’est certainement la raison pour laquelle vous cultivez du cannabis. Pour le moment, retenez simplement que la durée du stade de floraison peut varier en fonction de la souche de cannabis sur laquelle vous travaillez et sur le dose de contrôle de votre environnement. La floraison dure entre 6-10 semaines pour la plupart des souches de cannabis, même si avec la bonne souche et les bonnes conditions, cela peut durer plus longtemps.

Lisez l'article Stade de floraison pour les plants de marijuana d’intérieur pour plus d’informations.

Pour des raisons pratiques, vous pouvez séparer votre stade de floraison en différentes sections. Premièrement il y a la phase qui se produit juste après que le plant est fini sa phase végétative. Après avoir changé le cycle de lumière, le rythme de développement du cannabis augmente drastiquement et les internodules deviennent plus court set sont capables de fabriquer la base qui portera les fleurs de cannabis. Un internodule est la distance sur une tige entre deux nodules, un nodule définissant un niveau de feuille.

Pendant cette période, la température doit rester entre 68-77 degrés, avec une humidité autour de 50 à 70%, un cycle de lumière de 12 heures par jour avec une lampe orange-rouge et de l’engrais contenant de l’azote. La structure des bourgeons de cannabis devrait être presque prête après la phase de préfloraison qui dure probablement autour de 2 semaines. Le développement continuera d’augmenter, mais moins rapidement et les premières fleurs/bourgeons apparaitront.

Ensuite, vous allez commencer à voir le développement des bourgeons. Dans cette phase, le cannabis est en fleur et cessera de croître. Le plant investit tout ce qu’il possède dans la croissance de ses bourgeons et développe une structure plus épaisse. Les bourgeons sont lourds, couverts de résine et vous pouvez les sentir. Quelques pistils deviennent marrons et quelques grosses feuilles près du pied deviennent jaunes.

Pendant cette période, la température doit rester entre 68-77 degrés, avec une humidité autour de 50%. Il doit y avoir un cycle de lumière de 12 heures par jour avec une lampe orange-rouge et beaucoup d’engrais avec du K (potassium) et du P (phosphore) en quantités normales, mais plus d’azote!

Environ 10 jours avant que le plant ne devienne mature, vous devez arrêter de donner de l’engrais au cannabis. Vous pouvez identifier la maturité quand les bourgeons deviennent des structures encore plus épaisses, plus résineuses et plus odorantes. Les pistils deviennent marrons, les grosses feuilles jaunissent en grand nombre, les bourgeons se développent et gagnent en poids et le développement des calices ralenti. Suivant le type de cannabis et vos goûts, vous pouvez commencer la récolte à ce moment.

Floraison trop longue

Floraison trop longue de cannabis

Bien que vous vouliez que votre plant fleurisse pendant un bon moment, ce n’est définitivement pas possible de laisser faire trop longtemps. Pendant cette phase de sur-maturité, le plant de cannabis arrêtera d’avoir des vertus médicinales du fait de sa détérioration. Le cannabis arrête de produire des calices, les tiges gonflent, les calices d’étirent et les feuilles deviennent jaunes et finissent par tomber.

Chaque phase du procédé de croissance du plant de cannabis a ses facteurs environnementaux spécifiques comme le pourcentage d’humidité, la fertilisation, le cycle de lumière et la température. Tous ces facteurs indicatifs doivent être suivis si vous voulez une bonne récolte et garantir un bon usage médicinal. Ne vous inquiétez pas, nous rentrerons plus dans les détails des différentes étapes à suivre pour améliorer et contrôler la croissance et la santé de vos plants.

Merci d’avoir lu cet article. N’hésitez pas à laisser des commentaires ou des questions ci-dessous et n’oubliez pas de télécharger ma bible de culture gratuite.

Robert

Comment Section

Une réflexion sur “Le Cycle De Vie Des Plants De Marijuana


De hicham sur 22 février 2016

merci beaucoup pour toute les information de la culture de cannabis mais moi je cherche seulement la culture de la plante en générale

Laisser un commentaire


*