Elagage des plants de marijuana – Quand et comment élaguer

Page content

Elaguer Les Plants De Marijuana

Elaguer Les Plants De Marijuana

Si vous le faites bien, élaguer vos précieux plants de marijuana peut mener à une récolte bien plus grande que si vous ne le faisiez pas. C’est une étape plus avancée que les étapes basiques de donner vie aux plants puis de les garder heureux et sains. Ce n’est pas quelque chose à faire sans réflexion, planification ou compréhension. Si vous ne savez pas totalement ce que vous faites, n’élaguez pas du tout.

Certains cultivateurs expérimentés n’élagueront en fait jamais leurs plants. Leur philosophie est plus de laisser la nature faire. Ils ont un bon point – sans élaguer, ils s’en sortent très bien en tant que cultivateurs de marijuana et évitent complètement le risque qui vient avec l’élagage.

Ceci étant dit, l’élagage fait d’une manière contrôlée et modérée peut être extrêmement utile. Lorsqu’il est fait correctement l’élagage peut être décisif pour obtenir les meilleurs plants et les plus sains avec le plus de THC dans votre produit final.

Dans cet article, nous vous donnerons les connaissances que vous devez avoir pour élaguer correctement (et en toute sécurité) vos plants de marijuana.

Les bases de l’élagage

Les bases de élagage cannabis

Par définition, élaguer de la marijuana est simplement le procédé de couper des morceaux du plant. Si le cultivateur peut enlever ces morceaux par petite quantité très spécifique, le plant sera plus fort. Particulièrement lorsque vous enlevez des morceaux des plants qui sont déjà morts (comme les feuilles décolorées). Cela peut être comparé au retrait de peau morte d’une blessure humaine.

La mort d’une certaine quantité de feuilles est une partie normale du cycle de vie d’un plant de marijuana, et leur retrait pourrait sauver les ressources que vos plants gaspillent actuellement sur ces tissus mourants. Ces feuilles ne meurent pas rapidement, donc en coupant leurs tiges assez tôt, vous pourriez leur épargner des semaines d’efforts supplémentaires. Ces ressources sont alors utilisées sur des choses plus importantes comme les feuilles toujours saines du plant ou la pousse de nouvelles feuilles. Du fait de cette utilisation plus efficace des ressources, le résultat final donnera un plan plus grand et plus sain.

Téléchargez mon guide gratuit de culture marijuana en cliquant sur ce lien  pour plus de conseils

Elaguer encoure également les nouvelles branches à pousser. Une fois que votre plant commence à avoir une paire de feuilles naissant quotidiennement à son sommet, la meilleure feuille fera pousser de nouvelles branches. C’est une bonne nouvelle car plus de branches signifie une plus grande récolte. Une manière d’élaguer que vous devriez prendre en compte est simple : lorsque ces nouvelles branches commencent à avoir des feuilles, enlevez les feuilles originales d’où les branches sont nées. De toute manière, elles deviendront probablement jaunes puis mourront donc les enlever plus tôt permet à votre plant de concentrer ses précieuses ressources sur d’autres choses. Enlever ces feuilles fournit également plus de lumière naturelle aux feuilles plus petites proches de la base du plant, ce qui les fait grandir plus vite et les aide à produire plus de chlorophylle.

Vous pouvez également couper le sommet du plant ainsi que les extrémités de ses branches. Cela aidera également à stimuler la croissance des branches. Lorsque vous coupez l’extrémité d’une branche, la croissance ralentira pendant un moment, puis deux nouvelles branches naîtront à cet endroit. Cela peut mener à des plants plus buissonneux avec plus de branches – et donc plus de feuilles. Certaines personnes préfèrent ne pas le faire car cela ralentit la croissance d’une certaine manière.

Vous devrez décider quelle méthode d’élagage est la meilleure pour vous. Chacune vient avec son lot de défis et d’avantages alors choisissez avec précaution. Vous pouvez parfois utiliser plus d’une méthode à la fois pour former un plan combiné de plusieurs manières. Continuez de lire pour apprendre les avantages d’utiliser certaines techniques d’élagage.

Ecimer

Ecimer cannabis

écimer les plants de marijuana implique de couper la pousse principale au somme, stimulant ainsi la croissance de plus de pousses et de branches. Avec le temps, la forme générale du plant deviendra un cône vers le bas ce qui aidera votre plant à maximiser la lumière naturelle qu’il reçoit. C’est particulièrement important si vous avez une salle de culture en intérieur car votre lumière est limitée (et chère) comparée à la lumière naturelle.

Vous pouvez décider de commencer l’écimage dès que votre plant a l’air assez fort. Cherchez la croissance secondaire qui est située près des nodules basses – c’est un signe fiable que votre plant peut résister à l’écimage. Une fois que la paire de feuilles à 5 lobes est sortie, vous pouvez couper la tige principale en toute sécurité. Lisez écimer vos plants de marijuana  l’article pour plus d’information.

Prenez note : l’écimage ne devrait pas être combiné avec la super taille

Super taille

Super taille cannabis

L’idée de base derrière la super taille est d’écraser l’intérieur doux de la tige. Lorsque c’est fait correctement, la super taille  devrait stimuler la santé, apporter une récolte plus grande, et augmenter la puissance. Comme avec n’importe quelle blessure, que ce soit sur un animal ou une plante, abimer un tissus et il sera reconstruit, encore plus fort. Lorsque vous écrasez l’intérieur de la tige (qui est là où les nutriments et l’eau son transportés), il sera reconstruit plus épais et plus fort, permettant un transport encore plus efficace des éléments clés.

Le plant tout entier deviendra plus sain si vous pincez la tige centrale. Si vous pincez les branches latérales, vous pouvez contrôler la forme de votre plant. Vous pouvez simplement (et gentiment) pencher la branche dans la direction que vous souhaitez que votre plant pousse.

Le meilleur moment pour effectuer la super taille est la deuxième ou troisième semaine d’étape végétative de votre plant. Pincez simplement et tournez les branches simultanément entre votre pouce et votre index, et penchez la branche (sans la casser). Relâcher la dès que vous sentez que ca tient ; même si elle casse un peu, elle se régénèrera. Lisez l’article Super taille des plants de marijuana  pour plus d’infos.

Dressage sans stress

Dressage de cannabis sans stress

Les lettres « DSS » signifient « Dressage Sans Stress ». L’écimage et la super taille sont des méthodes qui peuvent être considérées comme opposées – elles sont Dressage Grand Stress ou DGS. Le DSS est une option plus sûre que le DGS car le DGS commencer par abimer la plante.  Ceci étant dit, vous pouvez combiner l’écimage et la méthode du DSS facilement (bien que beaucoup de cultivateurs prestigieux choisissent du DSS et ne font pas d’écimage du tout).

Le DSS est un type d’élagage (ou, plus précisément, un type de dressage) qui implique d’attacher votre plant de marijuana, stimulant ainsi la croissance de toutes les pousses qui sont apparus récemment au-dessus de la tige principale. C’est parce que votre plant a été piégé pour qu’il pense qu’il n’a plus de tige principale, le faisant prioriser ses ressources pour la croissance de nouvelles tiges ; ce qui permettra à votre plant de devenir plus dense et plus touffu. L’élément clé à ne pas oublier avec cette méthode est de ne jamais se dépêcher. C’est une technique qui prend du temps et de la patience et n’importe qui essayant de le faire trop rapidement aura de faibles résultats.

Il y a beaucoup d’autres techniques pour les cultivateurs avec un peu de jugeote, donc si vous êtes intéressés par le sujet, vous devriez faire un peu plus de recherches pour découvrir quelle est la technique parfaite d’élagage pour vous. Il y a également d’autres manières de « dresser » votre plant qui pourraient être utiles, donc soyez sûr de savoir toutes vos options avant de commencer. Lisez l’article Dressage sans stress pour les plants de marijuana pour plus d’infos

Monstrueuse culture

Monstrueuse culture de cannabis

La monstrueuse culture (autrement appelée floraison des boutures) est une nouvelle méthode de culture qu’un des membres a porté à mon attention. La monstrueuse culture implique essentiellement de prendre des boutures de plants de marijuana en train de fleurir, et de faire enraciner ces boutures. Ils entreront à nouveau dans un état végétatif et créeront éventuellement des plants très touffus avec une grande quantité de nodules et de branche. Cette méthode a été nommée ‘Monstrueuse culture » parce que c’est exactement ce que vous aurez à la fin de ce processus final : de monstrueux plants.

Les plants en floraison ne sont pas typiquement une source de boutures, et la plupart des experts vous diront que cela va à l’encontre de la plupart des règles de culture de cannabis. Cependant, la science derrière la Monstrueuse Culture est légitime, et vous apprécierez probablement les résultats. Lisez l’article Monstrueuse culture des plants de  marijuana pour plus d’infos.

Trop élaguer

Trop élaguer cannabis

Beaucoup de nouveaux cultivateurs excités font l’erreur de trop élaguer leurs plants de cannabis. Cela arrive souvent car ces nouveaux cultivateurs veulent retirer autant de feuilles pleines de THC que possible, avant même le moment de la récolte. Il est vrai que vous obtiendrez probablement plus d’amusement en fumant ces feuilles qu’en allant acheter un sac d’herbe, mais vous devez agir avec beaucoup de précaution. Rappelez-vous : la meilleure herbe n’arrive pas avant que ce soit vraiment le moment de la récolte. Vous ne devez pas faire quelque chose qui pourrait ralentir la croissance et réduire la productivité de l’étape de floraison.

Il y a quelques choses à éviter lorsque vous élaguez vos plants. S’il n’y a pas de branches poussant à la base de la tige de la feuille, ne coupez jamais cette feuille. N’enlevez pas l’intégralité des feuilles d’une branche ou d’une tige. Lorsque vous élaguez, ne cassez pas la feuille avec vos mains ; coupez plutôt avec un ciseau ou un couteau (vérifiez que votre outil est bien aiguisé avec de l’utiliser, vérifier ces outils d’élagage). Il est aussi important de vous rappeler d’arroser vos plants immédiatement après l’élagage. Cela réduira la quantité de choc pour votre plant et stimulera la croissance. Ce sera particulièrement efficace si vous mettez de la nourriture pour plant en arrosant. Si vous suivez ce conseil, vous serez capable d’élaguer vos de manière productive et positive plutôt qu’en abimant votre plant ou en réduisant sa croissance.

Téléchargez mon guide gratuit de culture marijuana en cliquant sur ce lien  pour plus de conseils

Malheureusement, les feuilles que vous couper lorsque vos plants ont moins de 3 mois ne seront pas vraiment fumables. Vous pourriez penser que c’est du gaspillage, mais rappelez-vous que le but de l’élagage n’est pas d’avoir un stock précoce d’herbe, mais plutôt d’améliorer votre récolte générale à la fin. La raison pour laquelle vos plants n’auront pas assez de THC jusqu’à ce qu’ils aient au moins 3 mois est une raison ingénieuse. En général, les insectes mangeurs de feuilles commencent à être actifs (et affamés) environ trois mois après le début de la saison culture. Comme la THC repousse les insectes, c’est vers ce moment que les plants de marijuana ont besoin de beaucoup de THC pour garder ces insectes affamés à l’écart. Par conséquent, ils augmentent leur niveau de THC autour de 3 mois.

Si vous êtes vraiment curieux et impatient, vous pouvez essayez de fumer certaines feuilles avant mi Juillet, mais ne soyez pas déçus lorsque ça ne se finira pas par une défonce réussie. Par conséquent, vous devrez jeter la plupart des feuilles que vous coupez mais soyez sûr de le faire avec précaution. Les brûler est la meilleure option car cela ne laissera aucune trace de votre possession de marijuana.

Si vous prévoyez d’arriver sur la scène de la culture sans avoir fait de recherche, soyez conscient qu’il n’y a aucune garantie de succès. Parfois, même les bourgeons d’un plant de marijuana très mûr n’auront pas assez de THC pour se défoncer. Cela arrivera seulement lors que les plants sont coupés incorrectement donc tant que vous faites les bonnes recherches et que vous coupez vos plants de manière responsable. Cela ne doit pas vous arriver. Si vous voulez être extrêmement prudent, vous devriez élaguer seulement les feuilles qui n’ont pas l’air sains. Si elles deviennent jaunes ou ont des extrémités marron, si leurs lobes sont partiellement mangés, et si elles flétrissent, vous pouvez (et devriez) enlever ces feuilles avec attention. Lorsque les bases des feuilles ont des branches naissantes, vous pouvez enlever ces feuilles. Toujours commencer avec les feuilles qui sont les plus hautes car cela encouragera les feuilles les plus petites à accélérer leur croissance.

Un élagage responsable et stratégique permettra à vos plants d’augmenter ses capacités à produire de la THC et à repousser les insectes. Cela augmentera votre récolte à la fin et pourrait vous fournir un peu d’herbe à fumer en attendant. En considérant tout cela, lorsque qu’il est fait de manière raisonnable, l’élagage de vos plants pourrait être une décision très sage.

Si vous restez en sécurité, vous réussirez. Bonne chance ! Et n’oubliez pas de télécharger ma bible gratuite de culture

Robert

Téléchargez le "Ultimate Grow Guide" (anglais) gratuitement!

Apprenez les rudiments de culture de marijuana et commencer aujourd\'hui

  • Obtenir rendements grands des plants de cannabis
  • Qu\'est-ce que vous avez besoin pour commencer , sans gaspiller de l\'argent
  • Les erreurs les plus courantes que vous ne doivent pas faire
Nous détestons le spam autant que vous

Comment Section

0 réflexions sur “Elaguer Les Plants De Marijuana

Laisser un commentaire

*