Page content

Conseils Et Techniques D’arrosage Pour Les Cultivateurs De Marijuana En Extérieur

When and how to water cannabis plants

Les besoins d’arroser dépendent de l’emplacement de votre site de culture et de la génétique de votre récolte. Si vous avez une récolte de taille raisonnable, alors plusieurs arrosages à la main devraient suffire. Certains cultivateurs de marijuana transportent l’eau vers leur site, puis utilisent des arrosoirs ou font passer des tuyaux d’un large contenant vers leur site. Si vous avez été capable de trouver un emplacement qui est assez proche d’une source d’eau, et que vous avez un petit nombre de plants, le plus logique est de vous recharger à la source et le porter l’eau de la source au plant autant de fois que nécessaire. Cela limite votre responsabilité car on ne vous demandera pas pourquoi vous apportez 400 litres d’eau dans les bois.

Si vous avez beaucoup de plants de marijuana, vous aurez peut-être besoin de considérer des méthodes plus élaborées, comme utiliser des pompes à batterie ou à gaz. L’inconvénient est qu’elles sont généralement très bruyantes et que le son d’un moteur peut porter à des kilomètres : ce n’est donc pas l’idéal pour des opérations cachées. Ces systèmes requièrent une source de pouvoir et une arrivée d’eau constante, et ont parfois besoin d’être installés d’une manière compliquée avec les tuyaux et les plateformes. Une fois en place, ils peuvent délivrer d’énormes volumes d’eau, selon le planning exact que vous avez.

Une autre méthode est de fabriquer un système d’irrigation à égouttement lent. Utiliser une brique de lait, percer quelques trou dans le bas, pour permettre l’écoulement d’une petite mais constante quantité d’eau. L’avantage de ceci est que vous avez seulement besoin de remplir les briques qui, une fois en place, arroseront vos plants de manière constante. Le plant de marijuana ne souffre jamais de trop d’arrosage si vous allez sur votre site seulement occasionnellement. Si vos plants n’ont pas assez d’eau, alors ajoutez plus de briques pour arroser des plants particuliers, ou faites des trous plus gros si le problème vient des capacités de rétention d’eau du sol. Bien sur, si vous cultivez simplement quelques plants de marijuana, et qu’ils sont sur votre propriété, utiliser un tuyau de jardin classique fonctionne très bien.

 

Une des sources d’eau les moins chères et les plus disponibles est bien sur la pluie. Le pluie propre est une bonne source pour vos plants car l’eau du robinet contient des éléments chimiques non voulus. Beaucoup de système d’eau utilisent des produits chimiques pour laver l’eau pour la rendre potable, ou buvable. Ils peuvent aussi ajouter des éléments chimiques pour neutraliser le gout, pour que vous ne sentiez pas le gout des éléments chimiques, seulement celui de l’eau. Le pH de l’eau du robinet peut aussi être au-dessus ou en-dessous de 7. Si c’est super pour l’être humain et pour nos bourgeons au gout difficile, ça peut être néfaste pour les plantes. Un élément à surveiller est la quantité de sodium (NaCl ou sel) dans l’eau. Si vous arrosez vos plants avec de l’eau trop salée, leur taille éventuelle pourrait être réduite jusqu’à 50%. L’eau du robinet peut aussi contenir des Chlorides, du sulfate et d’autres solides, qui expliquent pourquoi les ventes de systèmes de filtration d’eau sont si vives.  C’est aussi pourquoi utiliser de l’eau distillée est recommandé pour vos jeunes plants avant qu’ils ne soient transplantés.

Si vous vous inquiétez de la qualité de l’eau que vous donnez à vos plantes (ou que vous buvez !), il y a des kits de test disponibles dans les jardineries ou les magasins de bricolage. Ils vous aideront à déterminer la qualité de l’eau ainsi que les éléments chimiques les plus présents.

 

Si vous ne voulez pas gérer tout ceci, l’eau de pluie est une solution facile. La meilleure manière de récupérer l’eau de pluie est de placer un large contenant sous une gouttière pendant les moins les plus pluvieux de l’année. Habituellement, c’est pendant le printemps donc prévoir est là encore un élément crucial pour réussir. Si la zone est habituellement sans éléments chimiques dissolus dans l’eau, l’eau de pluie devrait être parfaite pour les plants ; votre seul problème est alors de stocker l’eau et de la transporter jusqu’à votre lieu de culture.

Robert

Do you want to learn more about growing marijuana?

Let me give you my Marijuana Grow Bible! Just tell me where to send it.
You will get the detailed Plant Care Guide as a bonus. All for free.
[grwebform url="http://app.getresponse.com/view_webform.js?wid=680898&u=SugX" css="on"]

Comment Section

0 réflexions sur “Conseils Et Techniques D’arrosage Pour Les Cultivateurs De Marijuana En Extérieur

Laisser un commentaire


*