Page content

Comment Faire Des Graines De Marijuana Féminisées?

Vous voulez apprendre à faire vos propres graines féminisées de marijuana ? Pour le moment, dans votre processus de culture, vous vous êtes probablement inquiété uniquement des manières de garder vos plants sains et heureux – pour survivre et prospérer. Il y a de fortes chances que cela vous ait pris la plupart de votre temps – probablement plus de temps que ce à quoi vous vous attendiez. Comment pourriez vous penser à faire quelque chose en plus la prochaine fois ?

La vérité est, qu’avoir la valeur d’une saison de bonne récolte est une bonne chose) mais vous pourriez la rendre super en ayant une vision du futur. Vous avez pour le moment réussi quelques étapes très difficiles pendant la saison de culture. Peut-être que vous avez dû surmonter quelques obstacles imprévus. Voulez-vous que ce soit plus facile la prochaine fois ?

Si vous plants sont en train de murir, commencez par les regarder de plus près. Y a t-il des croissances qui se forment à l’endroit où la tige et la feuille se rassemble ? Certains de vos plants deviennent-ils grands et maigres alors que d’autres restent touffus et petits ? Ces changements viennent du fait que les plants sont en train d’atteindre leur étape maturité sexuelle. Dès que cela commence, vous devriez pouvoir décider précisément quels plants vous voulez reproduire pour avoir une bonne réserve d’herbe pour l’intégralité de l’année. Savez-vous comment faire des graines régulières ? cliquez ici et apprenez directement comment faire des graines féminisées de marijuana.

Vous aimez ce que vous pouvez aimer ici ? Alors faites un tour sur le site de notre sponsor pendant une seconde :

Merci ! Dans cet article, nous couvrirons les bases des générations futures pour les saisons de culture. Le secret du succès réside dans vos graines de marijuana ainsi que dans le sexe de ces graines.

Déterminer le sexe

Déterminer le sexe de cannabis

La première étape pour prendre ces décisions cruciales est de déterminer quels plants sont males et quels plants sont femelles. Vous devriez commencer à être capable de le faire une fois que la saison commence à changer. Dès que la durée d’éclaircissement passe sous les 18 heures par jour, vous commencerez à voir des réponses chez les plants males. Ils commenceront à faire pousser des croissances ressemblant à des bourgeons qui sont en fait des fleurs vertes blanches de la forme d’un œuf. Vous ne pourrez plus confondre les genres une fois que vous secouez ces plants, car ils relâcheront un nuage de pollen.

Environ deux semaines plus tard, vous commencerez à distinguer les changements chez les plants femelles. Ils commenceront à faire pousser des bourgeons qui au début ressemblent à des petits cactus blancs à l’extrémité des branches. Ces bourgeons pousseront et pousseront pendant un mois jusqu’à devenir plus gros, collants de résine et odorant. Selon la souche que vous cultivez, cette odeur pourrait ressembler à du skunk ou être douce et agréable.

Téléchargez mon guide gratuit de culture de marijuana pour plus de conseils de culture

De manière surprenante, vous pouvez obtenir une assez bonne idée de quels plants sont femelles avant qu’ils commencent à réagir aux changements de lumière naturelle. En général, les plants males seront les plus grands de votre récolte. C’est une simple évolution caractéristique qui a été sélectionnée naturellement au fur et à mesure des générations – en étant plus grand et en murissant plus rapidement, les males ont plus de probabilité de réussir à déposer leur pollen sur les plants femelles. Le pollen des males les plus grands voyagera également plus loin dans le vent.

Ces plants males meurent également plus tôt que les femelles. Heureusement pour vous, vous pouvez couper leurs fleurs et les fumer ou les manger (après les avoir correctement sécher bien sur). Vous serez satisfait avec la défonce que vous aurez car ce sera presque aussi bon que fumer les bourgeons femelles de votre récolte. Lisez l’article Comment déterminer le sexe de vos plants de marijuana pour en savoir plus sur la détermination.

Pollinisation

Pollinisation de cannabis

Faire des graines ou ne pas faire des graines ? C’est l’éternelle question de beaucoup de cultivateurs de marijuana – particulièrement les nouveaux. Lorsqu’ils sont laissés à eux-mêmes, les plants males de marijuana fertilisent les plants femelles, entrainant une nouvelle génération de graines « à naître ». Si ça peut sembler inoffensif pour les cultivateurs débutants, cela peut en fait réduire de manière significative votre récolte finale. Lorsque les plants femelles sont fertilisés, ils vont réduire leur production de résine qui a une forte quantité de THC. Une fleur non fertilisées contient le plus de marijuana que vous pouvez trouver dans un n’importe quel plant de marijuana. En plus de cela, les plants femelles non fertilisés peuvent rester dans la phase de floraison pour une longue période de temps – entre six et dix semaines – ce qui implique une plus grande quantité de ces bourgeons riches en THC.

Tout ceci signifie que vous auront besoin de décider combien (si jamais vous en voulez) de plants femelles vous voulez fertiliser, et combien vous voulez fertiliser. Protéger vos femelles de la fertilisation n’est pas aussi facile que cela a l’air mais c’est crucial pour que vous ayez une récolte réussie à la fin. La manière la plus efficace de le faire est en déracinant simplement vos males et en les éloignant de vos femelles à risque.

Téléchargez mon guide gratuit de culture de marijuana pour plus de conseils pour cultiver comme un pro

Idéalement, vous avez déjà prix en compte le ratio élevé male / femelle lorsque vous avez planté. Les plants de marijuana sont en général 70% males, donc en enlevant tous les plants males, vous aurez considérablement moins de plants. Rappelez-vous que les résultats finaux seront plus élevés donc n’ayez pas peur de ce processus. Ceci étant dit, vous devriez être complètement sûr qu’un plant est mal avant de l’enlever de votre récolte. Il n’y a rien de pire que de déraciner un plant que vous croyez male pour découvrir plus tard que vous venez de tuer un énorme plant femelle qui pourrait avoir contribué à votre récolte finale.

Beaucoup de cultivateurs qui veulent seulement de la marijuana pour leur utilisation personnelle permettront simplement aux plants males de polliniser les femelles, et enlèveront plus tard les graines de marijuana  de la récolte.

Comment faire des graines

Comment faire des graines de cannabis

Ce procédé est mieux pour les cultivateurs en intérieur et il implique de fertiliser vos plants. Pour commencer, vous devez identifier quels sont les plants males et les plants femelles (voir ci-dessus). Vous devrez, bien sur, avoir au moins un plant male pour fertiliser vos femelles, mais habituellement un seul est suffisant. Choisissez le plant male qui a selon vous les meilleures qualités, puis enlevez les autres.

La prochaine étape est d’isoler ce plant male pour pouvoir contrôler sa luminosité séparément des plants femelles. Alors que les plants femelles auront une lumière continue, vos plants males devraient avoir 12 heures de lumière et 12 heures d’obscurité complète. Ce changement de luminosité incitera le plant male à fleurir et donc à produire du pollen. Vous devriez prendre ce pollen et le stocker car vous en aurez besoin plus tard. Utilisez un morceau de papier pour prendre le pollen des fleurs puis mettez le pollen dans une enveloppe. Mettez l’enveloppe dans le congélateur pour la garder au frais.

Entre temps, gardez vos plants femelles dans la phase de végétation pour aussi longtemps que possible. Une fois qu’il est temps de commencer la phase de floraison, il est temps d’utiliser le pollen que vous aviez mis de côté. Décidez avec précaution quels sont les plants femelles que vous voulez polliniser. Cela pourrait être parce que vous appréciez la certaines caractéristiques qu’ils montrent, ou parce que le plant femelle et le plant male viennent de la même souche et vous voulez garder la souche complètement pure. Placez le pollen dans le cola du ou des plant(s) femelle(s). Ne polliniser pas plusieurs fleurs sur le même plant, et ne mettez pas de pollen sur les fleurs d’autres plants non plus.

Téléchargez mon guide gratuit de culture de marijuana pour plus de conseils de culture

Le processus de pollinisation de vos plants doit être fait avec vigilance. Pour plus de résultats, séparez l’intégralité du plant femelle pour éviter de contaminer les plants environnants. Premièrement, mettez le pollen gelé dans un petit bol, et prenez un petit pinceau à aquarelle. Utilisez ce pinceau pour mettre le pollen au sommet du cola de votre plant femelle. Après environ quatre jours, mettez le plant femelle sous 12 heures de lumière naturelle et 12 heures d’obscurité ininterrompue. C’est le moment où vous n’avez plus besoin de vous inquiéter de la pollinisation car le pollen sera bien accroché dans le cola.

Gardez un œil attentif sur vos femelles pollinisés pour être sûre que vous avez moissonné ses graines au bon moment. Des graines de marijuana  mûres ne seront pas vertes mais plutôt marron. Etiquetez le récipient avec les graines puis congelez-les. Tant qu’elles restent congelées, elles ne perdront pas leur capacité de germer la saison prochaine.

Au final, vous aurez avoir une belle souche haute qualité de graines pour votre prochaine saison de culture, et le reste de vos plants non pollinisés produira une herbe merveilleuse. C’est une belle manière de faire des économies tout en augmentant la qualité de vos récoltes futures.

Graines féminisées

Graines féminisées de cannabis

À ce moment, vous pensez probablement que la moyenne 70% male / 30% femelle est mal tombée. La plupart des cultivateurs seraient d’accord avec vous. Malheureusement, vous n’avez pas beaucoup de contrôle sur le genre de vos plants futurs lorsque vous utilisez des techniques connues de fertilisation. C’est pourquoi beaucoup prennent des mesures pour changer les probabilités et avoir presque que des plants femelles. Une façon d’altérer les chances en votre faveur est de féminiser vos graines de marijuana.

En général, vous ne pouvez pas dire la différence entre les graines males et femelles. Vous ne pouvez également pas changer le sexe d’une graine. L’idée derrière la féminisation de vos plants est de maximiser la quantité de femelles dans votre récolte car les plants femelles auront en général un contenu en THC plus forte que les males et donc, la priorité. La féminisation des graines utilise un grand nombre de méthodes de pollinisation pour faire basculer les chances en votre faveur. Si vous avez un peu d’argent supplémentaire et que vous ne vous sentez pas capable de relever le défi, vous pouvez aussi acheter des graines déjà féminisées de sociétés de graines de marijuana. Ceci étant dit, acheter des graines de marijuana féminisées en ligne peut souvent être raté. Vérifiez que la société à laquelle vous achetez des graines est réputée. Ceci est le meilleur magasin de graines en ligne 😉

Il y a trois manières de féminiser : le thiosulfate d’argent, l’argent colloïdal et la rodélization. Chacune de ces manières, lorsqu’elles sont bien faites, devrait vous donner principalement des plants femelles.

Thiosulfate d’argent

Thiosulfate d’argent

La nouvelle innovation si vous utilisez du STA (Solution de Thiosulfate d’Argent) est en d’une certaine manière devenue courante – et c’est très bien car c’est extrêmement efficace. Cela a permit aux graines féminisées d’être trouvées partout, ce qui veut dire que n’importe quel cultivateur peut acheter des graines féminisées de marijuana.  Encore mieux, vous pouvez tous être assurés qu’elles sont probablement correctement féminisées contrairement aux graines « ça passe ou ça casse » qui sont sur le marché de nos jours.

Alors qu’est-ce que le thiosulfate d’argent ? C’est une combinaison moitié-moitié de  thiosulfate d’argent et de nitrate d’argent qui entraine simplement une réaction hormonale de stress sur le plant qui déclenche un changement de genre.

Alors comment créer des graines de marijuana féminisées vous-même ? Cela implique un peu plus que baigner vos plants dans le thiosulfate d’argent, malheureusement…

Premièrement vous devriez décider quels plants vous allez utiliser. Ils devraient tous être femelles, venant d’une seule souche et presque mûrs. Puis prenez-en juste un, séparez le des autres, vaporisez le de STA, laissez le sécher et replacez-le avec les autres plants.

Téléchargez mon guide gratuit de culture de marijuana pour plus de conseils de culture

Ce plant commencera à avoir l’air stressé. Il deviendra marron et pourrait vous inquiéter en ayant l’air d’être près de la mort. Cependant, après à peine 5 jours, il commencera sa renaissance. En un mois, ce plant finira sa transition en étant mâle. À ce moment, vous pouvez simplement secouer le nouveau plan male au-dessus de ces mêmes femelles, pollinisant ainsi les plants femelles. Comme le nouveau plant male était un plant femelle, le pollen qu’il fournit sera du pollen femelle. Ce qui signifie que, après juste quelques semaines, ces plants femelles pollinisés créeront les graines féminisées.

Bien que le processus ait l’air extrêmement simple, surtout si vous les comparez à d’autres méthodes dont vous pourriez avoir entendu parlé, cela ne veut pas dire que vous réussirez du premier coup. Heureusement pour vous, les reproducteurs à qui vous voulez acheter des graines féminisées vérifient toujours que chaque groupe de graines, ainsi que l’intégralité du processus, soit un succès. Par conséquent, ils vous donneront des graines qui fonctionnent. En effet, de nos jours, les graines féminisées les plus efficaces ont un taux de 99% voire plus, donc cette méthode est clairement une grande aide pour l’industrie de la marijuana.

Argent colloïdal

Argent colloïdal

Pour cette méthode, vous aurez besoin d’une quantité très petite d’argent colloïdal (argent pure) et d’eau distillée. Mettez l’argent dans l’eau, puis, en utilisant un vaporisateur, appliquez le mélange sur les plants femelles pendant qu’ils sont en train de fleurir. Les plants commenceront alors à former des sacs de pollen (sui sont normalement vus sur les males). Le pollen contient du matériel génétique qui est en fait totalement femelle – augmentant énormément la probabilité que les graines que le plant produit soit femelle.

C’était la manière simple de décrire le processus. Le faire est en fait bien plus complexe et implique beaucoup plus de détails. En plus de l’argent pur et de l’eau distillée, vous avez besoin d’une pile de 9 volts, d’un connecteur, de pinces crocodiles et d’un fer à souder. Ça a l’air de beaucoup d’efforts ? Achetez simplement de l’argent colloïdal en ligne en cliquant sur ce lien.

En supposant que vous n’ayez aucun problème pour dépenser le temps et l’argent pour trouver ces « ingrédients’, la prochaine étape du processus est de connecter la pile et son connecteur. Soudez les pinces crocodiles sur les fils rouges et noirs pour former un excellent courant électrique. Puis connectez cela à l’argent (probablement des pièces) que vous avez. Mettez la pièce en argent dans l’eau distillée, sans laisser les pinces crocodiles ou les fils toucher l’eau. Comme l’eau est distillée, les ions d’argent flotteront simplement dans l’eau au lieu de se connecter aux autres ions.

Téléchargez mon guide gratuit de culture de marijuana pour plus de conseils de culture

Laissez cela pour sept heures ou plus – Plus c’est long, mieux c’est car cela augmente la concentration en argent colloïdal. Ceci étant dit, le laisser trop longtemps rendra éventuellement les particules trop grandes.

À ce moment, vous pouvez pulvérisez vos plants et entrainer la réalisation du processus de féminisation. Pulvérisez-les tous les jours jusqu’à ce qu’ils atteignent la période de floraison, jusqu’à ce qu’ils aient commencé à former des sacs males de pollen. Cela devrait prendre moins de deux semaines même si le timing peut varier. Une fois que vous voyez les sacs, suivez les instructions ci-dessus pour fertiliser normalement vos plants.

Prenez note : ne JAMAIS consommez ou fumez les parties du plant que vous avez pulvérisez de solution argentée (wiki). Si vous n’êtes pas sûr à 100% des parties que vous avez aspergées, n’utilisez rien de ce plant pour être sûr. Le pollen, par contre, sera totalement sûr.

Rodélization

Rodélization

Ce processus implique la réponse naturelle des plants femelles lorsqu’ils sont sous stress. Lorsqu’ils sont sous stress ou qu’ils atteignent la fin de leur vie sans avoir été fertilisé, les plants femelles commenceront à faire pousser des sacs de pollen sans fertilisation de male. C’est une réponse évolutionnaire qui permet aux plants qui n’ont jamais été fertilisé de continuer leur « lignée ». Comme les graines résultantes viennent de gènes exclusivement féminins, la probabilité que ce soit des plants femelles est bien plus forte que d’habitude.

La rodélization encourage avec détermination ce processus, augmentant ainsi les chances de manière exponentielle d’avoir des graines femelles. Bien que ce soit compliqué, c’est en général une tâche plus simple que d’utiliser la méthode de l’argent colloïdal. Comme c’est un processus totalement naturel, vous aurez besoin de dépendre de votre plant pour agir en fonction – et cela peut être risqué.

Téléchargez mon guide gratuit de culture de marijuana pour plus de conseils et d’astuces

L’objectif de la technique de rodélization est de garder vos plants de femelles dans leur phase de floraison plus longtemps que normal – bien plus longtemps que si vous moissonniez. Si vous les laissez comme cela tardivement, les plants devraient avoir une réponse normale de « panique » et rentrer dans un mode « d’autopollinisation ». Dès que les sacs de pollen commencent à émerger, vous  pouvez moissonner le pollen normalement, comme cela a été décrit plus haut. Décidez sur quels bourgeons et quels colas vous souhaiteriez mettre le pollen. L’inconvénient principal de cette méthode est le manque de fiabilité – même si tout fonctionne bien, les graines pourraient ne pas être féminisées. À cause de ce risque (et le fait que laisser vos plants dans l’étape de floraison longtemps après le moment où vous devriez les récolter n’arrange pas la récolte), vous devez bien réfléchir pour savoir si cette méthode est ou non pour vous. Beaucoup de cultivateurs choisissent cette méthode car elle est complètement naturelle et peut-être que ce sont déjà des cultivateurs organiques. Certaines souches fonctionneront également mieux que d’autres avec cette méthode.

Bouture

Bouture cannabis

Les deux méthodes ci-dessus peuvent être risquées, donc beaucoup de cultivateurs cloneront  simplement leurs plants femelles. Cela ne féminise pas les graines à proprement parler, mais cela ne vous garantit pas une source fiable de plants femelles. C’est une bonne option seulement si vous être complètement satisfait avec le plant femelle et que vous voulez une exacte copie. Si vous voulez une combinaison de deux plants ou de deux souches, la technique de féminisation de graines a plus de sens.

Merci d’avoir lu cet article. N’hésitez pas à laisser des commentaires ou des questions ci-dessous et n’oubliez pas de télécharger ma bible de culture gratuite

Robert Bergman

 

Comment Section

4 réflexions sur “Comment Faire Des Graines De Marijuana Féminisées?


De Janelle sur 28 février 2017

am alergie la asemenea sp3e&menci#82e0;.incerc sa`l inteleg, ca nu am nimic cu nimeni, dar prea se expune, prea se da mare, prea pe PESTE TOT! la stiri politice, la stir din sport, mai lipseste meteo: cum zice bkl ca o sa fie vremea? etc. nu ar strica mai multa decenta, si un stil mai cizelat


De bedr yass sur 27 mars 2017

s.v je veux une methode de femminisation detailèe avec un video ou des images et merci .


De Roger sur 1 avril 2017

Excellent article.Très clair. J'ai beaucoup appris.


De Guillaume sur 24 février 2018

Bonjour est ce que l’on peut juste asperger spray avec argent colloïdal sur les buds mais qu’elle ppm et quelle fréquence ( ppm de argent colloïdal) merci beaucoup de repondre

Laisser un commentaire


*