Page content

Comment Et Quand Transplanter Vos Plants De Marijuana

Transplanter vos plants de marijuana peut être un des parties les plus difficiles de la culture de plants de marijuana.

Cela peut sembler accablant, mais si vous faites des recherches en amont, cela peut être fait facilement par n’importe qui. Alors pourquoi est-ce que la transplantation de cannabis est si importante ? Qu’arriverait-il si vous ne faisiez pas?

 

Pourquoi transplanter

Pourquoi transplanter plantes cannabis

Le bon moment pour transplanter vos plants de cannabis est lorsque qu’ils n’ont pas encore un système de racines robuste en place. Le plant est prêt à concentrer son énergie sur la on croissance végétative maintenant, donc il doit être déplacé dans un meilleur endroit pour cela. Vous devez vous former sur la manière de faire cela correctement, car la moindre erreur au cours du processus pourrait avoir des effets dévastateurs. Vous devrez aussi choisir avec précaution où vous planterez vos plants de manière permanente pour qu’ils vivent leur vie d’adulte.

Transplanter des plants de cannabis à cette étape est toujours nécessaire, peu importe les racines qu’ont vos plants à ce moment là. Ils ne peuvent simplement pas prospérer s’ils sont cultivés dans des contenants pendant toute leur vie, donc vous ne pouvez pas éviter le procédé de transplantation. La meilleure manière de gérer cette période est de faire de la recherche et de planifier.

Téléchargez mon guide gratuit de culture de marijuana pour plus de conseils

Alors que pourrait-il se passer si vous faisiez une erreur en transplantant vos plants de cannabis ? Vos plants pourraient être choqués ce qui aurait pour conséquence de faire changer la couleur de leurs feuilles : d’abord jaunes puis de plus en blanches avant de mourir et de tomber. Dans des cas plus sérieux, le plant lui-même pourrait mourir du traumatisme.

Même si c’est risqué, la transplantation aura un effet extrêmement positif sur vos plants (lorsqu’elle est bien faite). Elle accélèrera le processus de maturation du plant tout en nécessitant moins de soins de votre part. En résumé, à la fin, cela vaut bien les risques et les efforts.

En intérieur ou en extérieur

Cannabis transplantation intérieure ou extérieure

Avant de commencer le processus de transplantation, vous devez prendre quelques décisions concernant votre site permanent de culture. L’emplacement est tout car il déterminera l’environnement de vos plants de cannabis (et donc, leur taux de succès) ainsi que votre propre sécurité.

Si vous voulez plus de contrôle sur l’environnement dans lequel vos plants vont pousser, vous pouvez être intéressé par l’installation d’un site de culture en intérieur. Avec cette méthode, vous pouvez faire pousser tous vos plants dans des contenants plus grands (regardez ces contenants). Cela peut être une très bonne solution pour assurer la santé de vos plants car vous contrôleriez tous les aspects de leurs vies. D’un autre côté, cultivez vos plants en intérieur vous forcera à utiliser beaucoup plus d’argent, de temps et d’effort. Que ce soit la lumière, la nourriture, l’eau ou la ventilation, vous devrez tout fournir à la plante vous-même.

Pour les cultivateurs qui ont un budget plus restreint ou qui préfèrent une méthode plus naturelle de culture, installer un site de culture en extérieur serait plus logique. Cela coute moins, en terme d’effort et de temps. Ceci étant dit, avec cette méthode il est bien plus important de choisir le bon emplacement de culture de vos plants, car il aura un effet significatif sur l’environnement autour vos plants ainsi que sur votre sécurité personnelle. Cela doit être un endroit sûr avec un accès facile, où vous pouvez assurer la sécurité de vous et vos plants de cannabis.

Conseils de transplantation

Conseils de transplantation de cannabis

Lorsque vous transplantez vos plants de cannabis, il y a quelques choses particulières que vous devriez éviter. Les étapes suivantes sont les plus importantes à se rappeler lorsque vous le faites :

  • éviter d’arroser vos plants un ou deux jours avant la date prévue de la transplantation
  • toujours faire attentions aux racines. En d’autres termes, ne les toucher pas. Moins les racines sont dérangées pendant la transplantation et plus il y a de chances que ça marche.
  • Utiliser des nutriments qui sont seulement à moitié dilués dans l’eau et arroser les plants immédiatement après la transplantation.
  • Eviter de frapper vos plants avec de la lumière intense les deux premiers jours suivant la transplantation

L’intégralité du procédé peut être risqué mais en prenant quelques mesures simples pour diminuer ce risque, vous devriez très bien réussir votre transplantation et votre récolte.

Quand transplanter

Quand transplanter cannabis

L’idée de base derrière le fait de transplanter à un moment précis est de le faire lorsque les racines de vos plants ont poussé autant que possible dans les limites du contenant. Les racines ont en fait tendance à pousser plus et plus vite lorsqu’elles sont enfermées dans un contenant ; c’est presque comme si elles avaient hâte d’atteindre un espace libre aussi vite que possible. Assez bizarrement, les racines qui  sont plantées directement dans le sol ne poussent pas avec la même urgence. Alors que se passe t-il si vous laissez trop longtemps vos plants dans un contenant? La réponse est simple: elles arrêteront de pousser.

Les contenants ne sont pas les seuls responsables de cette réaction chez le plant. Une motte de tourbe peuvent faire la même chose car leur périmètre limité agit en général comme inhibiteur des racines, et elles arrêtent de pousser comme si elles étaient contenues dans un pot en plastique. Elles arrêteront également de pousser.

Une fois que vos plants de cannabis ont germé, deux feuilles ovales vont commencer à être visibles. Ce sont les cotylédons et ils sortent de la toute petite tige qui ressort du sol. Ils ne ressemblent pas aux feuilles de cannabis facilement reconnaissable, mais après seulement quelques jours ils tomberont et des feuilles normales émergeront. Cela vous montre que vos plants commencent la phase de semis de leur vie. Les plants sont assez petits pendant cette période, mais leurs racines vont commencer à pousser et à se développer en un vrai système de racines. Ce système, même lorsqu’il est bien développé, est toujours assez fragile.

Vous ne pouvez pas déplacer vos plants tant qu’ils sont dans leur phase de semis, mais vérifiez qu’ils ont assez de lumière et d’eau (ou au moins un sol humide). La phase de semis peut durer entre deux et six semaines. Lisez Comment faire pousser des plants robustes prêts à être transplantés.

Alors comment identifier le moment où vos plants sont prêts pour la transplantation ? Le faire trop serait dévastateur pour vos jeunes semis, donc vous devez agir avec beaucoup de précaution. Une fois que vous voyez soudainement une croissance plus rapide des feuilles ainsi qu’une grande rigidité de la tige, vous pouvez tester la fermeté de la tige en la prenant (gentiment) dans votre main sans l’endommager. Si ces éléments sont en train de se produire sur vos plants, ils sont officiellement entrés l’étape de croissance végétative de leur vie.

Vous pouvez, bien sûr, commencer la saison de croissance un peu plus tôt en utilisant de la tourbe. C’est parfait pour les cultivateurs situés dans des climats où la saison de croissance est généralement plus courte. Si vous décidez d’utiliser des tourbes, soyez toujours conscients du périmètre du filet et de si les racines sont en train d’émerger en-dessous. Dès que vous voyez ceci, vous devez transplanter les jeunes pousses dans un contenant plus grand ou dans le sol. Si vous ne le faites pas, la croissance de vos plants pourrait rester bloquée à jamais.

Comment transplanter

Comment transplanter cannabis

La première chose à faire lorsque vous transplantez vos plants dans un nouvel endroit permanent est de choisir l’emplacement. Il y a trois types d’endroits que vous pouvez choisir. Le premier est un emplacement en intérieur qui peut être accessible facilement mais qui n’est pas facilement repérable par d’autres personnes. Une deuxième option serait de déplacer vos plants à l’extérieur où beaucoup de ressources nécessaires à vos plants ne vous couteront rien. La troisième option est une sorte d’hybride intérieur-extérieur: vous pouvez déplacer vos plants dans des contenants plus gros, mais en déplaçant temporairement ces contenants à l’extérieur.

Si vous êtes plus inquiet à propos de la découverte de vos plants, la troisième option peut être pour vous car elle permet de déplacer rapidement vos plants si jamais ils sont détectés. Cela fonctionner aussi très bien en cas d’insectes nuisibles. Des trois options, déplacer vos plants d’un contenant à un autre est probablement l’option la plus facile qui vous est proposée.

Peu importe l’option que vous choisissez, il y a quelques facteurs clés à connaître pour réussir la transplantation. Premièrement, vous devez vérifier que le nouveau sol (que ce soit directement dans la terre ou dans un contenant) est bien préparé avant que vous commenciez le processus de transplantation.

Téléchargez mon guide gratuit de culture de marijuana pour plus de conseils

Si vous déplacez les plants dans de nouveaux pots, vérifiez que chaque pot est d’au moins 4 gallons. Si vous les déplacez à l’extérieur, creusez simplement un trou de quelques centimètres de plus que le pot dans lequel votre plant vivait, pour pouvoir déplacer l’intégralité du pot en une seule fois.

Vous devez garder le sol dans lequel les plants poussaient car cela réduira le choc de la plante, et facilitera son arrivée dans son nouvel environnement. Si vous cultiviez vos plants dans un placard jusqu’à présent, ils sont encore plus susceptible de recevoir un choc donc soyez encore plus prudent.

Le facteur suivant à prendre en compte est la condition du sol dans lequel vos plants vivent. Il doit être humide mais pas mouillé, et sec mais pas effrité. Le plus important est que votre sol reste en un seul bloc pendant la transplantation, gardant la forme de son contenant d’origine. (Voici le lien wiki sur la transplantation).

Le processus est simple. Mettez la paume de votre main sur le sol de votre pot d’origine, en gardant la tige du plant entre deux de vos doigts. Votre deuxième main devrait être sous le plan. En utilisant les deux mains, retournez délicatement le pot à l’envers, plaçant ainsi tout le contenu, le poids et le sol dans votre main qui tient la tige du plant. Puis posez le pot car vous n’en n’aurez plus besoin et mettez votre main sous l’ensemble à l’endroit où vous devriez voir les petites racines blanches. Enfin, vous placez l’intégralité dans un des trous que vous aviez creusé dans le sol.

Ne paniquez pas si de grands morceaux de sol tombent de vos racines. Votre seule priorité est de remettre les racines du plant en terre et de le recouvrir complètement de sol.

Avec de la tourbe, le filet englobant les racines de votre plant devrait être retiré et jeté car votre plan ne devrait plus être envahi par l’eau.

Une fois que vous avez poussez tout le sol sur les racines des plants, vérifiez que vous donner assez d’eau aux racines. Utilisez jusqu’à un gallon d’eau avec un mélange de nourriture pour plant. La dernière étape est de simplement recouvrir le sol qui a été retourné avec des débris naturels et des feuilles qui étaient déjà là. Cela réduira l’évaporation de l’eau que vous venez de mettre tout en camouflant votre jardin, le protégeant ainsi des découvertes inattendues.

Merci d’avoir lu cet article. N’hésitez pas à laisser des commentaires ou des questions ci-dessous et n’oubliez pas de télécharger ma bible de culture gratuite

Robert

Comment Section

4 réflexions sur “Comment Et Quand Transplanter Vos Plants De Marijuana


De carol sur 18 janvier 2016

Evidemment je suis débutante et il vient de m'arriver une grosse galère ;
mes graines impec bien ouvertes ! je les mets dans des pots en toube ;
j'attend et je vois enfin au bout de 3 jours sortir les cotylédons ! toute
contente , je les mets sur un plateau pour aller les mettre dans ma box
sous la lumière et là , patatrac !!! me suis retrouvée avec la terre par
terre et les tiges (toutes neuves ) dans la main ! j'ai qd m^me essayé de
les rempotée ! pensez vous que j ai une chance ?


De nora sur 3 septembre 2016

je doit demenager mon pied est en pleine floraison cannabis comment puis je le deplacer sans qu il meurt merci d avance


De Jaco sur 30 novembre 2016

Tu allums tes lampes 5_10mn par jour lors de la période ansi lumière, tu fais ça 3jours de suite et tes plants, même en floraison, redeviendra t végétatif, ça peut te laisser le temps de voir. Quoi qu il en soit, après ces 3jours, tu repasses en12h de lampe par jour. Certains m ont affirmé que leur récolte avait décuplée mais permets moi d en douter. ENJOY


De loic sur 17 juin 2017

bj jai comander 10 graines il ya plus de 18 jour jai tj rien recu j arive pas a vous joindres au tel pouvez vous me contacter car je commence a minquieter merci davance je vous laise mon tel 0788890912

Laisser un commentaire


*