Page content

Comment Cloner Vos Propres Plants De Marijuana

La connaissance et la capacité de faire des boutures de marijuana sont des bonus supplémentaires pour les cultivateurs à succès – ainsi que pour les cultivateurs de n’importe quel plant.  Cloner est une manière fiable d’avoir une meilleure récolte sans risquer certains facteurs importants comme la puissance. Tant que vous savez quels sont vos plants les plus sains et plus réussis, ainsi que lesquels sont plants et femelles, vous pourrez tous faire des boutures correctement. Si vous ne savez pas ces éléments à ce moment de la période de culture, vous devriez penser à un nouveau hobby.

Vous pourriez même déjà avoir un plant préféré ce qui rendrait la prise de décision très facile au moment du clonage. Cloner est le plus proche d’une garantie que vous allez trouver dans la culture de la marijuana, donc vous pouvez le faire avec confiance car il y a un très haut taux de succès.

Cet article vous aidera à réussir les boutures de n’importe quel plant. Nous couvrirons les différentes méthodes de clonage et de transplantation, ainsi que les techniques les plus avancées et les options que vous avez en tant que « cloneur ».

Qu’est-ce que le clonage?

Qu’est-ce que le clonage de cannabis

Cloner des plants de marijuana est en fait simplement couper un morceau de l’un de votre plant et le déplacer dans un autre endroit pour qu’il commence à pousser lui-même. C’est aussi simple que ça !

Si la théorie est extrêmement simple, la pratique n’est pas infaillible pour certaines personnes. Pour les cultivateurs en extérieur, le clonage fonctionne le mieux lorsqu’il est fait dans une région avec une longue saison de culture. Même avec une saison de culture très longue, vous ne pouvez pas vous attendre à ce qu’ils atteignent leur taille maximale potentielle. C’est improbable car ils commenceront à pousser environ 3 mois après le début de la saison lorsque votre plant original est mur. Ceci étant dit, même de petits clones peuvent apporter une superbe récolte, parfois en ayant un bon lot de bourgeons.

La plupart des cloneurs préfèrent prendre les branches du bas de leurs plants car ces branches recevraient moins de lumière et auraient du mal à survivre dans tous les cas. Si vous prenez entre deux et quatre branches en bas de chaque plant, vous pourriez doubler votre récolte. Vous comprenez désormais pourquoi cloner est une pratique si populaire ?

Bien que le clonage soit relativement sans risque puisqu’il n’y aucun risque pour le plant original et votre récolte principale, les clones meurent souvent avant même d’être capable de faire des racines. Ce n’est pas rare que juste un sur dix survive, donc ne soyez pas découragé lorsque la plupart mourront.

Sélectionner un plant mère

Sélectionner un plant mère

Ne soyez pas pressé lorsque vous essayez de décider de quels plants vous allez cloner. Vous avez besoin d’un plant qui est robuste, qui pousse rapidement avec de bonnes récoltes, de grandes racines et de forts bourgeons. Lorsque vous coupez pour bouturer vos plants, vous devriez vérifier que votre plant est dans un état végétatif. Si vous les prenez dans la phase de floraison, ce sera bien plus difficile pour vos plants de prendre racine, rendant ainsi le taux de mortalité de vos clones bien supérieur.

Si c’est la première fois que vous bouturez, vous ne connaissez peut être pas assez vos plants ou vous n’avez peut-être pas assez d’expérience pour savoir quels sont les meilleurs à choisir. Peu importe, si vous choisissez un plant femelle qui est dans un état végétatif qui a l’air assez sain, vous choisirez probablement un plant qui fonctionnera bien pour la bouture.

Téléchargez mon guide gratuit de culture de marijuana pour plus de conseils

Au minimum absolu, vos plants choisis auront besoin d’avoir deux mois. En fait, elle devrait être dans un état végétatif depuis deux ou trois mois. Si vous attendez aussi longtemps pour retirer les branches et les cloner, alors vous devriez pouvoir obtenir plusieurs clones de ce plant.

Une fois que vous avez décidé d’un plant, assurez-vous de le préparer correctement. Une à deux semaines avant que vous coupiez sa branche, il devrait recevoir 10% de nitrogène de moins que la normale. Cela aide ses clones à avoir une meilleure chance de réussir à s’enraciner une fois que vous les avez coupé.

Techniques de clonage

Techniques de clonage de cannabis

Lorsque vous coupez les branches de votre plant, assurez-vous d’avoir entre 6 et 8 pouces de chaque branche. Assurez-vous également de laisser au moins une pair de feuilles sur la branche pour que deux nouvelles branches puissent germer. Rappelez-vous de couper les branches d’en bas car elles ne sont dans tous les cas pas aussi productives que les branches d’en haut. Cela favorisera un enracinement plus rapide de la bouture. Ceci étant dit, vous pourriez aussi vouloir prendre en compte de couper les branches du haut pour qu’ils fleurissent plus rapidement.

Vous aurez besoin d’un couteau qui est assez aiguisé (pour éviter tout problème pendant le processus de coupure). Assurez-vous que vous coupez toujours en diagonal car cela maximise la zone d’où le plant germera. Vous pouvez acheter du matériel de clonage comme des couteau, du gel d’enracinement et des cubes de laines de roche en cliquant ici.

Méthode de la laine de roche. Tout ce que vous avez à faire est de prendre des boutures saines de plants sains. Assurez-vous de bien retirer la plupart des feuilles, mais laissez intactes celles du haut. Trempez chaque bouture dans du gel ou de la poudre d’enracinement puis placez les dans de la laine de roche sous une lampe CFL. La température idéale est entre 72 et 74°F (22-24°C). Les racines devraient commencer à se montrer d’ici 8 à 12 jours. Assurez-vous de trempez les cubes de laine de roche dans de l’eau avec un pH de 5.5 pendant quelques heures.

La méthode du sol. Comme vous voulez que les boutures utilisent toutes leurs ressources et leur énergie pour faire germer des racines, retirez toutes les feuilles matures qui sont sur la tige. Puis mouillez la partie coupée de la tige et trempez la dans du gel ou de la poudre d’enracinement. Juste après, mettez le plant dans le terreau sous des lampes CFL où il restera jusqu’à ce que des racines se forment.

La méthode de l’eau. Vous devriez aussi retirer les feuilles matures de la bouture avec cette méthode. Après ça, prenez un conteneur (une bouteille en plastique d’environ 16 onces est le mieux, car le col étroit sera utile pour maintenir la plante droite) et remplissez-le d’eau qui a été traitée avec des nutriments pour plantes. Submergez les tiges de vos plants dans l’eau et laissez-les ici, en  le mélangeant tous les deux ou trois jours pour vous assurer que les algues ne poussent pas trop vite. Si vous découvrez un problème d’algues, vous pouvez changer votre eau.

Gardez la lumière naturelle indirecte ou moins intense que la normale jusqu’à ce que vous ayez de nouvelles feuilles poussant au sommet. Cette nouvelle croissance des feuilles apparaît au même moment que la croissance des racines. Vous devriez bientôt avec une nouvelle balle de racines comme signe que c’est le moment de transplanter.

Transplantation de boutures

Transplantation de boutures de cannabis

Comme vous avez probablement transplanté vos jeunes pousses pendant cette période de culture, vous aurez déjà les connaissances pour transplanter vos clones qui se seront enracinées dans le sol.

Les clones qui se sont enracinés par la méthode de l’eau, d’un autre côté, auront besoin d’une nouvelle technique. Premièrement, creusez un trou d’un pied de profondeur et d’un pied de largeur. Vous aurez besoin de déplacer le contenant actuel qui tient les plants enracinés et son eau jusqu’au site où vous voulez le transplanter. Il est crucial que vous n’exposiez pas les racines à l’air donc malgré sa non-praticité, c’est une partie importante du processus de transplantation.

Mettez le plant dans le trou et remplissez le reste du trou avec un mélange de terreau et de la terre que vous avez obtenu en creusant. Tapez sur le sol fermement mais gentiment puis arrosez-vous toute la zone avec un demi gallon ou plus d’eau mélangé avec des nutriments pour plantes.

En général, les clones qui ont déjà pris racines ont une très grande chance de survie. C’est simplement parce que le plant original dont il faisait partie était déjà mature et fort, ce qui veut dire qu’une bouture avec des racines a les mêmes caractéristiques. La période de floraison devrait commencer d’ici deux à trois mois. Prenez des notes cependant : parfois le clone est d’un sexe différent de votre plant original donc ne soyez pas choqué si cela arrive. Lisez l’article  Quand et comment transplanter les plants de marijuana pour plus d’infos.

S’occuper de vos boutures

S’occuper de vos boutures de cannabis

Vous devriez garder la température de la salle de culture un peu plus chaude que la température standard, donc entre 72 et 77 degrés Fahrenheit. Comme les boutures n’ont pas encore de racines, arrosez le sol autour d’eux ne sera d’aucune aide. A la place, arrosez-les d’eau plusieurs fois par jour pour qu’il puisse absorber l’eau par leurs feuilles. Vous pourriez également vouloir pulvériser une solution douce de nutriment. Assurez-vous que la solution touche les feuilles comme elles absorberont aussi les nutriments.

Si vous investissez dans un cloneur mécanisé, vous n’aurez pas à vous inquiéter du contrôle de l’humidité ou température. Le cloneur le fera pour vous, automatisant ainsi (plus ou moins) l’intégralité de la chose

Certains cultivateurs prennent la décision de ne pas utiliser du tout de lampe pendant un jour ou deux pendant que les clones s’adaptent à leur nouvel environnement. D’autres commencent avec une lumière brillante puis utilisent après quelques jours une lampe de culture plus faible. Pour que les racines se forment, vous devriez aussi vous assurez qu’il y ait au moins un peu d’obscurité chaque jour. Essayez 18 heures de lumière et 6 d’obscurité.

Lorsque vous utilisez de la poudre ou du gel qui est conçu pour l’enracinement, assurez-vous qu’il a été stocké correctement. Il a besoin, comme beaucoup de produits, d’être stockés dans un endroit sec et froid. S’il y la moindre chance qu’il ait été contaminé, ne l’utilisez dans aucun cas. Si l’emballage n’a pas été bien fermé ou si quelque chose est tombé dedans, même des matériaux naturels comme des feuilles ou de la poussière, il pourrait avoir un effet négatif sur vos plants.

En général, la manière la plus efficace de donner à vos plants une chance de pousser est de garder de manière constante un œil sur eux.

Merci d’avoir lu cet article. N’hésitez pas à laisser des commentaires ou des questions ci-dessous et n’oubliez pas de télécharger ma bible de culture gratuite

Robert

Comment Section

0 réflexions sur “Comment Cloner Vos Propres Plants De Marijuana

Laisser un commentaire


*