Page content

Avantages et inconvénients des graines de cannabis à autofloraison

De plus en plus de versions autoflorissantes des variétés de cannabis les plus renommées font leur arrivée sur le marché ces dernières années.
Le principe de ces graines est que l’étape de floraison de la plante se déclenche automatiquement, c’est-à-dire sans que le cultivateur ait besoin de gérer manuellement les cycles de lumière. Les plantes régulières quant à elle, nécessitent un contrôle des cycles de lumière afin de pouvoir réaliser leur photosynthèse efficacement.
Ces variétés à autofloraison peuvent être cultivées aussi bien en intérieur qu’en extérieur, et sont devenues très populaires car elles nécessitent une maintenance quotidienne moindre que celle vitale à la survie de plants issus de graines régulières ou féminisées. Entre autres choses, il n’est alors pas nécessaire de procéder au retrait des plants mâles, puisque ceux-ci n’auront alors aucune incidence malheureuse sur la floraison.

Avantages

Bien que ces variétés aient la possibilité de s’épanouir dans des climats relativement rudes, permettant alors la culture d’extérieur quelle que soit la saison, il est important de fournir les mêmes soins que ceux apportés à des plants cultivés à partir de graines non-autoflorissantes, en termes de nutriments et autres attentions complémentaires.
Hormis cela, les graines à autofloraison sont extrêmement résistantes, ce qui constitue l’un de leurs atouts principaux. Notamment, elles permettent d’obtenir des résultats très satisfaisants sur les points suivants ;

-          Périodes de pousse et de floraison courtes

Les graines automatiques sont issues d’un croisement entre Cannabis Sativa ou Cannabis Indica, et Cannabis Ruderalis, une plante connue pour son temps de floraison court. C’est pourquoi la plupart des graines autoflorissantes donnent naissance à des plants pouvant être récoltés 4 semaines après germination dans le cas d’une culture en extérieur, et de 8 à 10 semaines pour une culture en intérieur. L’étape de floraison démarre généralement environ 3 semaines après germination.

 

-          Plants robustes et résistants aux conditions climatiques non-optimales

L’influence de la plante Cannabis Ruderalis sur les graines de cannabis autoflorissantes se traduit par des plants robustes, résistants aux intempéries, aux nuisibles et à la moisissure. C’est pourquoi il est possible de faire pousser des graines automatiques en extérieur, dans des climats peu propices à la culture, sans être pour autant extrêmes.

 

-          Possibilité d’obtenir plusieurs récoltes annuelles

Grâce à leur temps de floraison court, couplé à leur résistance, les plantes de cannabis autoflorissantes arrivent à maturité plus rapidement, et permettent donc la mise en place de plusieurs récoltes sur une période annuelle. Les plants réguliers de Cannabis Sativa ou Cannabis Indica en revanche, dépendent énormément des conditions climatiques et des cycles de lumière appliqués pendant la période de pousse, rendant la synchronisation entre saison et cycles de culture essentielle.

 

-          Taille réduite des plantes
Une autre des caractéristiques de la plante Cannabis Ruderalis ayant une certaine influence sur les graines à autofloraison est la tendance à donner des plantes de petite taille. Dans certaines configurations, telles que des installations d’intérieur bénéficiant d’un espace limité, cela peut apporter plus d’un avantage, comme la possibilité d’avoir plusieurs plants dans un petit espace, ou de cultiver dans des endroits non aménagés tels que balcons, balconnets, et jardinets.

Inconvénients

Les graines de cannabis à autofloraison sont un atout pour certains cultivateurs, en particulier en cas d’installations de petite taille ou si un type de culture nécessitant peu de soins est privilégié. Toutefois, les caractéristiques constituant les avantages de ces graines peuvent dans certains cas également être des limitations ;

-          Récolte de petite taille

Bien que la petite taille des plants obtenus par le biais de graines automatiques soit parfois d’utilité en termes logistiques, le sous-produit de cette particularité est que les récoltes découlant de ces plants sont rarement surprenantes. Bien que parfaitement raisonnables considérant la taille relativement moyenne desdits plants, elles n’atteindront pas certains volumes observés dans le cas de plants réguliers à récolte XXL.

 

-          Taux de THC peu élevé

Encore une fois, le côté Cannabis Ruderalis du croisement effectué pour obtenir des graines automatiques a un impact sur le résultat final obtenu. En effet, Ruderalis est connue pour avoir des niveaux de THC moins élevés que sur les variétés de Sativa ou Indica. Cela a également une influence sur les variétés autoflorissantes, ce qui explique pourquoi celles-ci mesurent généralement un taux différent de celui habituellement observé sur des plants cultivés à partir de graines régulières.

En résumé, les graines de cannabis à autofloraison peuvent être un atout de taille pour certains cultivateurs, ceci dépendant de l’installation utilisée pour la culture. De plus, la facilité relative du processus de culture peut être une bonne chose pour les cultivateurs novices ne souhaitant pas gérer la difficile régulation nécessaire à des cycles de lumières satisfaisants. Le taux peu élevé de THC en faisant également des variétés de cannabis pouvant être utilisées médicalement, ces graines peuvent s’avérer être une solution idéale pour le consommateur médical comme pour le consommateur récréatif modéré.

Comment Section

0 réflexions sur “Avantages et inconvénients des graines de cannabis à autofloraison

Laisser un commentaire


*