Page content

L’arrosage De Plants De Marijuana En Plein Air

L’un des facteurs le plus évident à comprendre pour faire pousser des plants en bonne santé en plein air est l’arrosage de vos plants de marijuana. À moins que vous ne viviez dans un endroit qui permet la culture de cannabis librement, une part essentielle qui détermine si votre méthode d’arrosage est la meilleure est le secret et la responsabilité. Vous devez êtes sûr que votre système d’arrosage n’attire pas l’attention sur votre plantation.

Alors de quelle quantité d’eau vos plants auront besoin, et comment vous les leurs délivrerez ? Il y a des questions qui seront élucidées dans cet article.

Quelle quantité d’eau

Quelle quantité d’eau pour cannabis

Il est impossible de déterminer la quantité exacte d’eau nécessaire pour vos plants de marijuana sans en savoir plus à propos d’autres facteurs comme le sol, le climat, l’intensité du soleil, et la saison actuelle. Vous devrez même prendre en compte de quel type est la souche, et à quelle étape de croissance sont vos plants.

Par exemple, si vos plants de cannabis sont extrêmement hauts, vous aurez besoin de leur apporter une grande quantité d’eau (plusieurs gallons par jour). Alors que si votre plant de marijuana est plus petit vous aurez beaucoup moins de besoin.

Les plants de marijuana peuvent uniquement absorber une certaine quantité d’eau jusqu’à un certain point, donc que vous leur apportiez 30 gallons ou une quantité infinie d’eau, ils pousseront à la même vitesse. Cela rend particulièrement important le fait d’accorder de l’importance à la quantité d’eau nécessaire pour vos plants. Vous serez facilement capable de savoir si vos plants de cannabis ne reçoivent pas assez d’eau parce que leurs feuilles deviendront sèchent et commenceront à flétrir. Si cela empire, ils pourraient facilement mourir.

Essayez pour autant de ne pas trop arroser les plants, puisque cela peut entrainer les mêmes symptômes à vos plants. Vous pouvez voir la différence en regardant le sol : si elle est humide, vos plants ont reçu trop d’eau. C’est aussi une bonne idée de creuser sous les plants pour voir si l’on peut localiser des réserves d’eau. Cela peut s’avérer être particulièrement délicat car le soleil peut facilement sécher uniquement le dessus de la terre. Une manière de savoir si vous devez ou non arroser vos plants consiste à simplement vérifier le sol quatre jours après l’avoir arrosé. S’il est encore humide, vous n’avez pas besoin d’ajouter d’eau.

Quand arroser

Quand arroser marijuana

L’arrosage est particulièrement important quand vos plants germent. Vous devez vous assurez que le sol reste constamment humide en l’arrosant souvent. Après un ou deux mois, vous pouvez réduire l’arrosage jusqu’à laisser le sol sécher entre deux arrosages. Cela permet aux nouvelles racines des plants d’être exposées à l’air. Plus vos plants de marijuana pousseront, plus les racines se développeront.

Les racines deviendront plus profondes et pourront accéder à des points humides et à des nutriments qui sont localisés en profondeur. Une fois que les racines ont commencé à trouver ces points humides, ils commenceront à suivre l’humidité en grandissant. En revanche, cela peut amener des difficultés dans l’identification des besoins en eau des plants matures. Comme une règle basique et connue de tous, vous pouvez compter sur un arrosage par semaine pour s’assurer que vos plants reçoivent assez d’eau. Faites le plus fréquemment si vous vivez dans une région particulièrement sèche et ensoleillée.

Vous devriez également considérer d’arroser vos plants plus souvent s’ils poussent dans un environnement qui a un sol poreux. Soyez particulièrement attentif à ce type de sol si vous habitez en Amérique de l’ouest dans des régions comme la Californie, l’Arizona ou le Nouveau Mexique. Vous n’avez pas besoin de vous inquiéter si vos plants se situent à côté d’une source d’eau (comme une rivière). À l’inverse,  un sol possédant un faible niveau de nappes phréatiques couplé à une porosité, signifie que vos plants demanderont une quantité supplémentaire d’eau pour survivre.

Les meilleures sources d’eau

Les meilleures sources d’eau pour cannabis

Si vous pouvez choisir un site qui est près d’une source d’eau, comme une rivière ou un cours d’eau, votre vie sera plus simple. Ces emplacements conservent le sol loin de la sècheresse pendant l’été. Vous n’aurez pas à apporter des seaux d’eau pendant les saisons sèches, ce qui limite les suspicions puisque que ce sera quasiment impossible de savoir ce que vous faites.

Ne vous reposez pas trop sur vos lauriers quand vous choisissez un emplacement sur un lit de rivière pour vos plants de marijuana. Il s’accompagne de leurs propres risques de sécurité. Les rivières n’attirent pas seulement les animaux et les insectes : ils attirent aussi les humains. Les animaux et les insectes peuvent endommager vos plants de cannabis en perçant leurs feuilles, mais les humains peuvent abîmer toute votre récolte s’il la découvre et qu’il la dénonce.

Une manière d’éviter ces risques est de planter vos plants de cannabis en bas d’une pente le long d’une rivière, plutôt que directement à côté. Vous pouvez simplement prendre un tuyau d’arrosage et le relier de la rivière à vos plants en utilisant la gravité comme source de puissance. En revanche, soyez prudent : le niveau de pH de la rivière doit toujours être testé avant de faire cela parce que de l’eau avec un mauvais niveau pH ne vous aidera pas sur le long terme. Vous devez également continuer à le tester pendant l’été comme le niveau de pH peut changer. Vous pouvez acheter un pH mètre ou des bandes de test pH via ce lien.

Une autre manière simple d’arroser vos plants de marijuana est de capturer l’eau de pluie dans un grand baril ou un réservoir. Vous pouvez également créer un système d’irrigation plus élaborer en utilisant de l’eau de pluie, des chronomètres, des systèmes d’égouttage et des pompes. C’est parfois le meilleur moyen d’utiliser les ressources naturelles pour garder vos plants heureux et en bonne santé tout en gardant la plantation loin de toute découverte. En revanche, n’utilisez pas cette méthode si vous êtes dans une zone industrielle, comme l’eau de pluie peut être trop acide pour l’arrosage.

Comment arroser

Comment arroser cannabis

Il n’y a pas qu’une seule manière d’arroser les plants de marijuana : cela dépend beaucoup de l’endroit où ils poussent et de leurs quels gène. Si votre récolte n’est pas extrêmement grande, vous devriez pouvoir gérer l’arrosage sans trop de problème. Beaucoup de cultivateurs amèneront eux-mêmes l’eau à leur plantation : ils utilisent des tuyaux ou des arrosoirs pour transporter l’eau depuis des plus gros récipients jusqu’à leur plantation. Vous pouvez également faire des allers retours entre une source d’eau naturelle très proche et votre plantation. C’est souvent la meilleure option : non seulement c’est très pratique, mais cela permet aussi de diminuer sa responsabilité car on ne risque pas de vous voir et de vous demander pourquoi vous transportez des gallons et des gallons d’eau dans la forêt.

En revanche, une plus grosse récolte de marijuana compliquera un petit peu les choses, puisque vous aurez besoin d’établir un système d’arrosage plus complexe. Cela peut inclure des pompes, qui sont alimentées par des batteries ou de l’essence, ce qui, bien entendu, amène une nouvelle panoplie de risques. Les moteurs de ces appareils sont souvent assez bruyants et peuvent être entendus des kilomètres à la ronde. Ce n’est pas vraiment le meilleur moyen de tenir votre plantation secrète. Ils sont aussi plus complexes puisqu’ils demandent une source d’alimentation et d’eau constante. Parfois cela peut être très complexe et être conçu étroitement avec beaucoup de tuyaux et de plateformes. En revanche,  ils sont utiles pour de grandes opérations, grâce au fait qu’ils peuvent pomper des grandes quantités d’eau quelque soit le moment où vous en avez besoin. Un technique d’irrigation existe, ont l’appelle l’irrigation goutte à goutte. Elle ne demande pas d’équipement couteux et peut être fabriqué à la maison. Premièrement, percer quelques petits trous sur le dessous d’une bouteille d’un litre de lait. Ces trous laisseront passer un peu d’eau petit à petit, et fournira une irrigation constante pour vos plants qui recevront des petites quantités d’eau. La seule maintenant nécessaire est de remplir les bouteilles. Cette méthode sera particulièrement utile pour les cultivateurs qui rendent visite à leur plantation une fois de temps en temps alors que vos plants de cannabis recevront assez d’eau sur une longue période de temps sans être arrosés. Si cela n’apporte pas assez d’eau à vos plants, la seule chose à faire est d’ajouter un récipient rempli d’eau. Si l’irrigation est trop lente pour vos plants, faites simplement des plus gros trous pour que l’eau sorte plus rapidement.

Arroser des plants de marijuana dans votre jardin

Arroser des plants de cannabis dans votre jardin

Finalement, dans certains cas vous pouvez vous en tirer de manière classique : seulement avec un tuyau d’arrosage. Cela fonctionnera bien pour les cultivateurs qui ont juste quelques plants de cannabis qui sont plantés dans leur propriété.

L’eau de pluie peut également être exploitée comme une source d’eau économique pour votre culture - en partant du principe qu’elle est propre.

Beaucoup de systèmes d’arrosage nettoient l’eau avec des produits chimiques pour la rendre saine pour arroser les plantes et pouvoir la boire. Comme cela peut amener un goût de produits chimiques dans l’eau, d’autres produits sont souvent ajoutés pour enlever ce goût. L’eau du robinet peut avoir une valeur de pH au dessus ou en dessous de 7, ce qui est parfaitement bien pour les humains mais qui ne l’est pas tant que ça pour votre récolte de cannabis.

Soyez également conscient de la quantité de sodium (sel), qui peut réduire la taille des plants de moitié s’il y en a trop dans l’eau. Les chlorides, sulfates et d’autres substances solides sont aussi souvent présents dans l’eau du robinet. Distiller votre eau du robinet est toujours une bonne idée, spécialement quand vous arrosez des plants jeunes et délicats.

Si vous êtes concernés par ces éléments, achetez simplement un kit de test dans votre magasin de bricolage ou votre jardinerie locale. Ils peuvent vous aider à savoir qu’elle est la qualité de votre eau, ainsi que les produits chimiques principaux présents dans votre eau.

L’eau est un moyen facile d’éviter les problèmes de produits chimiques. Pour récupérer de l’eau de pluie chez vous, mettez simplement des récipients bien larges sous vos tuyaux de gouttières. Faites-le pendant la période de l’année où il pleut le plus, normalement au printemps. Organisez-vous bien à l’avance. Partant du principe que cette eau ne contiendra pas de produits chimiques solubles dans l’eau, elle conviendra vraiment bien pour vos plants. Si vous ne plantez pas sur votre propriété, l’étape finale est de savoir comment vous la transporterez jusqu’à votre plantation.

Robert

Comment Section

0 réflexions sur “L’arrosage De Plants De Marijuana En Plein Air

Laisser un commentaire


*